Skip to main content

John Tavares ouvert à une prolongation de contrat

Le capitaine de New York pourrait devenir joueur autonome sans compensation au terme de la prochaine saison

par LNH.com / LNH.com

Le capitaine des Islanders de New York John Tavares a déclaré samedi qu'il demeure ouvert à l'idée de signer une prolongation de contrat dès qu'il en aura l'opportunité à la conclusion de la saison.

« Oui, bien sûr », a dit Tavares lors de la Journée médiatique du Match des étoiles Honda 2017 de la LNH. « J'ai toujours mentionné à quel point j'aime jouer à Long Island et à quel point l'organisation me soutient. Évidemment, nous avons de nouveaux propriétaires. Ils ont montré leur engagement envers l'équipe ainsi que leur plan pour l'avenir. J'ai hâte de voir la direction que vont prendre les Islanders et j'espère que nous pourrons conclure une entente. »

Les Islanders ont congédié l'entraîneur Jack Capuano le 17 janvier avant de le remplacer par Doug Weight. New York (21-17-9) occupe le sixième rang dans la section Métropolitaine, à cinq points de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Est.

Les Islanders sont la propriété de Scott Malkin et Jon Ledecky depuis que Charles Wang leur a transféré l'équipe le 1er juillet.

Tavares a été le premier choix des Islanders au repêchage 2009 de la LNH. Il a amassé 226 buts et 285 passes (511 points) en 557 matchs dans la LNH, y compris 19 buts et 21 passes en 47 parties cette saison.

Tavares sera admissible à une prolongation de contrat avec les Islanders à partir du 1er juillet prochain. Son contrat, qui compte pour 5,5 millions $ sur la masse salariale de son équipe, arrivera à échéance après la prochaine saison, et il pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet 2018.

« C'est ce qui en est, a résumé l'athlète de 26 ans. Mon contrat va de toute évidence arriver à échéance dans un an et demi. Les gens en parlent, mais tout ce que je peux faire est de me concentrer sur mon jeu et tenter d'aider mon équipe à participer aux [séries éliminatoires de la Coupe Stanley]. […] Ce fut évidemment une année remplie de hauts et de bas, et le congédiement de [Jack] n'a pas été facile. »

En voir plus