Skip to main content

Joe Sakic annoncera sa retraite jeudi après une carrière de 20 saisons

LNH.com @NHL

DENVER - Joe Sakic accroche ses patins après une carrière de 20 saisons dans la LNH.

Sakic, qui a contribué aux deux conquêtes de la Coupe Stanley de l'Avalanche du Colorado, doit annoncer officiellement sa décision, jeudi, en conférence de presse.

Sakic, qui a eu 40 ans mardi, a été la figure de proue de l'équipe depuis son déménagement de Québec à Denver en 1995. Il a uni ses efforts à ceux de Patrick Roy, Peter Forsberg et Adam Foote pour enlever la coupe Stanley en 1996 et 2001.

Sakic a connu beaucoup de succès au fil de sa carrière, étant couronné joueur par excellence de la ligue et remportant une médaille d'or olympique avec l'équipe canadienne en 2002.

Mais il a souvent été blessé au cours des deux dernières années, ce qui a limité son temps d'utilisation. Il a raté la majeure partie de la saison 2008-09 en raison de douleurs au dos qui ont nécessité une intervention chirurgicale pour soigner une hernie discale. Il s'est aussi blessé à trois doigts de la main gauche lors d'un accident avec une souffleuse à neige.

Reconnu pour son tir des poignets vif et ses passes précises, Sakic complète sa carrière parmi les meilleurs marqueurs de la LNH. Il occupe le huitième rang pour les points (1641), le 11e pour les passes (1016) et le 14e pour les buts (625).

Sakic, la fierté de Burnbay, en Colombie-Britannique, avait confié à la fin de la saison qu'il espérait être suffisamment en santé pour éventuellement se joindre à l'équipe olympique canadienne aux Jeux de Vancouver en 2010.

On ignore pour l'instant s'il jouera. Steve Yzerman, le directeur exécutif de l'équipe canadienne, a récemment invité Sakic au camp d'orientation qui se tiendra le mois prochain.

Sakic était si populaire auprès des amateurs qu'on lui a donné deux surnoms - "Burnaby Joe" pour les partisans dans la région de Vancouver et "Super Joe" pour ceux du Colorado.

Il n'intimidait pas par son physique - il fait seulement cinq pieds 11 et 195 livres - mais il savait s'imposer grâce à sa vitesse et son intelligence.

Sakic est également considéré comme un leader silencieux qui ne se soucie pas autant de ses statistiques personnelles que de la victoire.

Il a remporté le trophée Lady Byng remis annuellement au joueur ayant démontré le meilleur esprit sportif en 2001. Sakic a démontré sa grande classe lorsqu'il a remis la coupe Stanley au défenseur Raymond Bourque après la conquête de l'Avalanche, le seul titre de Bourque en carrière.

Sakic a disputé 1378 matchs en saison régulière et 172 autres en séries éliminatoires.

Les Nordiques de Québec l'avaient réclamé au 15e rang au repêchage de 1987 et il a fait ses débuts le 6 octobre 1988 contre les Whalers de Hartford - obtenant sa première mention d'aide. Deux jours plus tard, il inscrivait son premier but contre les Devils du New Jersey.

Sakic a connu six saisons d'au moins 100 points et 14 où il a atteint le plateau des 50 aides - dont 64 il y a trois ans.

Il a toujours élevé son niveau de jeu en éliminatoires, marquant huit buts en prolongation. Il a aussi gagné le Conn Smythe remis au joueur par excellence des séries en 1996.

En voir plus