Skip to main content

Joe Sakic annonce sa retraite, après une carrière de 20 ans dans la LNH

LNH.com @NHL

DENVER - Joe Sakic n'a jamais été le hockeyeur le plus démonstratif, mais jeudi il a affiché ses émotions comme il l'avait rarement fait auparavant.

Livrant un discours qui l'avait tracassé au point de le tenir éveillé toute la nuit, le vénérable capitaine de l'Avalanche du Colorado a flanché, sa voix le trahissant alors qu'il était entouré des membres de sa famille, d'amis, de coéquipiers - et même du gouverneur de l'Etat.

Sakic a officiellement accroché ses patins jeudi, mettant fin à une glorieuse carrière de 20 saisons dans la Ligue nationale de hockey. Malgré tous ses efforts, il a été incapable de compléter son discours sans être étranglé par l'émotion.

"Je garde tant de merveilleux souvenirs", a-t-il assuré, tout en refoulant les larmes.

Sakic, la fierté de Burnaby, en Colombie-Britannique, espérait jouer une saison de plus et possiblement représenter le Canada aux Jeux olympiques de 2010, à Vancouver.

Mais son corps l'en a empêché.

Sakic a raté la majeure partie de 2008-2009 en raison d'un malaise au dos. Il a d'ailleurs dû se soumettre à une opération pour soigner une hernie discale. Il a tenté de revenir au jeu avant la fin de la saison, mais il en a été incapable.

Dès lors, il a commencé à penser que sa carrière pouvait être terminée.

"Je ne croyais pas pouvoir jouer au niveau auquel j'aspirais", a déclaré Sakic, le visage de la concession depuis son transfert de Québec à Denver, en 1995.

"Je m'étais toujours dit que dès l'instant où mon rendement diminuerait et que je ne pouvais plus répondre à mes propres attentes, ça signifiait que le temps était venu de partir."

Sakic a confirmé sa retraite dans une salle d'un hôtel de Denver, la même où le quart John Elway a mis fin à sa carrière de footballeur avec les Broncos. Rien de plus normal: ces deux athlètes ont été deux des plus grandes idoles des amateurs de sports de la capitale du Colorado.

"Il a été un si grand leader. Il a fait de cette équipe une puissance", a loué son coéquipier Paul Stastny.

A Québec, Sakic a évolué avec Peter Stastny, le père de Paul.

"Il a été un joueur complet et l'un des plus grands de l'histoire", a affirmé Peter, dans un communiqué.

L'ex-capitaine de l'Avalanche se retire à l'âge de 40 ans, alors qu'il occupe le huitième rang des marqueurs de la LNH avec 1641 points en carrière. Il se trouve en 11e place pour les passes (1016), et en 14e pour les buts (625). Sakic a inscrit 30 buts ou plus lors de neuf saisons différentes.

Sakic a passé toute sa carrière avec la même organisation. Après avoir fait ses débuts avec les Nordiques de Québec lors de la saison 1988-89, il a suivi l'équipe à Denver en 1995.

Il a mené l'Avalanche à deux conquêtes de la coupe Stanley, en 1996 et 2001. Il a été capitaine de l'équipe pendant 16 saisons consécutives, soit la deuxième plus longue séquence de ce genre dans l'histoire de la LNH.

Sakic a été choisi joueur par excellence de la LNH en 2001, a pris part à 13 matches des étoiles et a mené le Canada à l'or olympique lors des Jeux de 2002.

Le chandail numéro 19 de Sakic sera retiré et hissé dans les hauteurs du Pepsi Center, lors du prochain match d'ouverture de l'Avalanche - la date de celui-ci restant toutefois à déterminer.

ll s'agira du troisième chandail retiré par la formation au Colorado, après ceux de Patrick Roy (33) et de Raymond Bourque (77). L'organisation en avait retiré quatre du temps des Nordiques.

"Il sera approprié et mérité que de commencer la saison en honorant ce que Joe a accompli, a dit le président de l'équipe, Pierre Lacroix, par voie de communiqué. Il n'y a pas de mots pour témoigner ce qu'il a représenté pour cette équipe et pour nos partisans."

Sakic était considéré comme une vedette ne faisant pas beaucoup de bruit. Il était reconnu pour son opportunisme dans les moments cruciaux - huit buts en prolongation en séries, un record de la LNH - ainsi que pour la classe qu'il démontrait. Il a notamment obtenu le trophée Lady Byng pour son esprit sportif, en 2001.

N'ayant jamais été une présence intimidante sur la glace - un physique de 5 pieds 11 et 195 livres, Sakic y a fait contrepoids avec sa vitesse, sa détermination et son intelligence.

Seulement quatre joueurs dans l'histoire de la ligue ont accumulé plus de points avec une même organisation: Gordie Howe (1809) et Steve Yzerman (1755) avec Detroit, Mario Lemieux avec Pittsburgh (1723), et Wayne Gretzky avec Edmonton (1669).

Sakic a été le premier choix des Nordiques, 15e au total, lors du repêchage de 1987. Il a fait ses débuts le 6 octobre 1988, obtenant une passe dès son premier match, contre les Whalers de Hartford. Il a réussi son premier filet deux soirs plus tard, contre les Devils du New Jersey.

En voir plus