Skip to main content

J?r?my Roy du Phoenix a vite retrouv? le sourire gr?ce aux Sharks

LNH.com @NHL

SUNRISE, ?tats-Unis - Inconsolable la veille en rentrant ? l'h?tel sans chandail d'une ?quipe de la LNH sur le dos, J?r?my Roy a t?t fait de retrouver le sourire, samedi matin.

Le d?fenseur du Phoenix de Sherbrooke a ?t? le tout premier espoir appel? de la deuxi?me ronde par les Sharks de San Jose.

?La soir?e de vendredi a ?t? un peu difficile, a-t-il admis du bout des l?vres. Ce n'est pas que je nourrissais de grandes ambitions d'?tre rep?ch? en premi?re ronde, mais j'y pensais. C'?tait un r?ve de gar?on de monter sur la tribune et enfiler le chandail d'une ?quipe.

?Je me suis donn? le droit d'?tre triste jusqu'? minuit. Apr?s ?a, c'?tait une nouvelle journ?e qui commen?ait.?

Affubl? de l'?tiquette de choix de premier tour depuis m?me la saison derni?re, le d?fenseur ? caract?re offensif a vu son cheminement ?tre parsem? de blessures et de suspensions cette saison.

?D'?tre rep?ch? par les Sharks, c'est aussi beau que d'avoir ?t? r?clam? en premi?re ronde, s'est-il convaincu. Je suis le premier de la deuxi?me ronde, le 31e au total. Ce n'est pas comme si j'?tais loin de la premi?re ronde.?

Les Sharks ont m?me transig? avec l'Avalanche du Colorado afin de le r?clamer, ce qui a gonfl? son sentiment de fiert?.

?C'est le 'fun' qu'une ?quipe s'avance pour te rep?cher, ?a veut dire qu'elle te veut vraiment.?

Sprong nie

Un autre espoir de la LHJMQ qui a recul?? par rapport ?? son rang de s??lection attendu a ??t?? le talentueux attaquant Daniel Sprong des Islanders de Charlottetown. Le Montr??alais d'adoption, natif d'Amsterdam, aux Pays-Bas, a d?? patienter jusque vers le milieu de la deuxi??me ronde avant que les Penguins de Pittsburgh le choisissent.

Dans son cas, des observateurs soutiennent que des probl??mes d'attitude sont l'explication aux valses-h??sitations de plusieurs ??quipes.

??Je n'ai pas de probl??mes d'attitude avec mes co??quipiers et mes entra??neurs, a r??agi Sprong, quand on lui a directement pos?? la question. C'est une mauvaise perception qu'on a de moi. Peut-??tre m'a-t-on d??j?? vu avoir une discussion anim??e avec un co??quipier dans le feu de l'action et qu'on a saut?? aux conclusions. Mais ce n'est pas le cas. Je suis un joueur tr??s d??termin?? qui s'entend bien avec ses co??quipiers.??

Sprong, 20e espoir r??pertori?? en Am??rique du Nord, a connu une saison de 88 points, 39 buts, en 68 matchs cette saison. Il a ajout?? 11 points en 10 matchs en s??ries ??liminatoires.

Gagn??, comme Perry

Le deuxi??me Qu??b??cois s??lectionn?? samedi, au 36e rang, l'attaquant Gabriel Gagn??, ??tait rayonnant en arborant sa casquette et son chandail des S??nateurs d'Ottawa.

??Je ne m'en faisais pas trop quant ?? l'identit?? de l'??quipe, mais de me retrouver ?? Ottawa, ?? moins de deux heures de route de chez nous, et dans une bonne ??quipe, je suis vraiment content. Je suis aussi tr??s content d'??tre le 36e joueur r??clam??.??

Gagn??, un imposant attaquant des Tigres de Victoriaville qui a r??ussi 35 buts et totalis?? 59 points en 67 matchs, a mis la barre haute en affirmant vouloir s'??tablir comme un joueur de la trempe de Corey Perry des Ducks d'Anaheim.

??J'aspire ?? jouer comme lui, un grand bonhomme qui est bon avec la rondelle autour du filet.??

Quand on lui a fait remarquer que c'est sans doute ??galement le souhait des S??nateurs, le Lavallois a r??pondu en souriant qu'il en ??tait convaincu.

Le grand d??fenseur Nicolas Meloche, du Drakkar de Baie-Comeau, ??tait combl?? d'avoir ??t?? la 40e s??lection au total, mais il ??tait surtout heureux d'aboutir chez l'Avalanche du Colorado.

??C'est incroyable de faire partie d'une organisation qui a des dirigeants de la trempe de Joe Sakic et de Patrick Roy, deux anciens joueurs qui ont leur place au Temple de la renomm??e, a-t-il mentionn??. Je ne me rappelle pas de les avoir vus jouer, mais mon p??re et mes grands-parents m'ont racont?? beaucoup d'histoires ?? leur sujet. Mon p??re m'a dit que le Canadien avait fait une erreur en ??changeant Patrick en 1995 et il m'a parl?? de la coupe Stanley qu'il a gagn??e ?? lui-seul en 1993.??

Meloche, natif de LaSalle, a dit qu'il tente de modeler son jeu ?? celui de Brent Seabrook, des Blackhawks de Chicago.

En voir plus