Barzal_Islanders_shoots

EAST MEADOW, New York – Les Islanders de New York se mesurent aux Hurricanes de la Caroline en lever de rideau des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une deuxième saison de suite, mais cette fois, il y a des différences.

La plus importante pour les Islanders est l’état de santé de Mathew Barzal.

Contrairement à l’année dernière, l’attaquant n’aura pas à retrouver ses repères à la suite d’une blessure. Il vient aussi de connaître sa meilleure saison offensive depuis 2017-18, quand il avait inscrit 85 points (22 buts, 63 passes) en 82 matchs et remporté le trophée Calder à titre de recrue de l’année.

En 80 rencontres cette saison, Barzal a cumulé 80 points, incluant un sommet en carrière de 23 buts.

« C’est plaisant d’être en santé », a dit Barzal vendredi, à la veille du match no 1 qui sera disputé en Caroline samedi (17 h HE; TVAS, SNE, SNP, SNW, SN360, MAX, truTV, MSGSN, TBS, BSSO). « L’année dernière, je venais de me rétablir d’une blessure. Je n’avais pas beaucoup patiné avant les séries et je me sentais rouillé. Ce n’est jamais plaisant de devoir chasser la rouille pendant les séries. »

La saison dernière, Barzal a subi une blessure au bas du corps contre les Bruins de Boston le 18 février et il a raté les 23 dernières rencontres de la saison régulière. Il est revenu avec l’équipe pour son dernier entraînement avant le match no 1 contre la Caroline.

Mais Barzal avait été incapable de faire la différence pour les Islanders dans la série. Il n’était pas l’ombre de lui-même et il avait inscrit deux buts sur 14 tirs et terminé avec aucune mention d’aide. Les Islanders avaient marqué deux buts ou moins dans trois des défaites.

Barzal a été prolifique en saison régulière, donc les Islanders vont compter sur lui pour sonner la charge contre les Hurricanes.

« Je ne l’ai pas vu en séries l’année dernière », a confié l’entraîneur Patrick Roy, embauché le 20 janvier dernier pour remplacer Lane Lambert. « Je n’ai pas vu les matchs, mais j’ai bon espoir qu’il connaîtra de bonnes séries. Il est dans un bon état d’esprit et il joue du bon hockey. Depuis que nous l’avons placé avec Bo Horvat, la chimie opère, donc j’ai hâte de voir comment il va jouer en séries. »

Barzal participe aux séries pour la cinquième fois en huit saisons dans la LNH. Il a fait partie des éditions des Islanders qui ont atteint la troisième ronde en 2020 et 2021. En 55 matchs des séries, Barzal cumule 40 points (15 buts, 25 passes).

Il se mesurera à des Hurricanes bien différents d’il y a un an. Ils ont amélioré leur attaque avant la date limite des transactions avec l’acquisition de Jake Guentzel, des Penguins de Pittsburgh, et d’Evgeny Kuznetsov, des Capitals de Washington.

Mais Barzal est d’avis que les Islanders ne sont pas tout à fait la même équipe non plus.

« Ils ont un portrait différent avec de nouveaux joueurs, a convenu Barzal. Mais comme équipe, nous avons nous aussi un style différent. Nous les avons souvent affrontés et nous avons eu de bonnes batailles. Je respecte les joueurs dans l’autre camp. Ils pratiquent un style robuste, mais je pense que nous aussi, donc ce sera un bon duel. »

La tasse de café, le balado de LNH.com

Les Oilers pourront-ils terminer la saison en force?