Skip to main content

Guy Carbonneau n'est pas différent des autres entraîneurs

LNH.com @NHL

MONTREAL - Guy Carbonneau n'est pas différent des autres entraîneurs. Il rêve que son directeur général lui procure de gros atouts à la date limite des transactions.

"Je fais confiance au jugement de Bob (Gainey), de Pierre Gauthier et de Julien BriseBois. Je sais qu'ils sont à l'affût."

Carbonneau a dit qu'il n'a pas formulé de demandes particulières à Gainey.

"C'est difficile d'établir où on est rendu comme équipe en raison de la tonne de blessures qu'on a eue. Les retours au jeu d'Alex Tanguay et de Guillaume Latendresse vont ajouter du 'punch' à l'attaque.

"Comme on est en position d'accéder aux séries éliminatoires, j'ose croire qu'on va aller de l'avant", a-t-il ajouté, en évoquant l'attitude que les dirigeants vont sans doute adopter.

-

Le Canadien a concédé un net avantage à ses rivaux au chapitre des lancers à ses huit derniers matchs. La situation n'inquiète nullement Guy Carbonneau.

"Dernièrement, on accorde plus de tirs, mais nous ne sommes pas pires que les autres. Regardez les chiffres."

L'entraîneur a fait remarquer que les équipes se passent le mot de lancer souvent contre le Tricolore.

"Les équipes savent que nous sommes vulnérables et elles font des efforts additionnels pour lancer davantage, a-t-il argué. La statistique importante pour nous est le total de chances de marquer qu'on permet. Roland Melanson et Mario Leblanc suivent l'évolution de cette statistique depuis 10 ans. Je peux vous dire qu'à ce chapitre nous ne faisons pas pires que la saison dernière ou qu'il y a quatre ans."

-

Le Canadien et les Sabres ont divisé les honneurs de leurs quatre premiers duels de la saison. Les matchs se sont tous terminés par un écart d'un but, le Tricolore l'emportant 3-2 et 4-3 en prolongation. Les Sabres ont gagné 2-1 aux tirs de barrage et 3-2.

En voir plus