Skip to main content

Gainey fourbit ses armes en vue d'un éventuel duel avec les Bruins en séries

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien s'est fait bardasser à Boston, jeudi, et plusieurs observateurs ne s'expliquent pas pour quelles raisons l'entraîneur Bob Gainey a laissé de côté Georges Laraque et Gregory Stewart, deux joueurs qui auraient assurément refroidi l'ardeur des Bruins.

Gainey a refusé de débattre de la question en présence des journalistes, vendredi.

"Je ne veux rien expliquer, a-t-il déclaré. Je veux garder une carte ou deux dans ma manche."

Gainey est déjà en mode séries et il ne veut rien laisser filtrer quant aux stratégies qu'il pourrait adopter advenant que le Canadien retrouve les Bruins sur son chemin, dès le premier tour des séries.

A une autre question au sujet de Laraque, plus tôt, il avait rappelé que le Canadien a un dernier match à jouer en saison régulière, samedi, contre les Penguins de Pittsburgh.

Questionné à son tour, Laraque a poursuivi le match de poker.

"J'étais content jeudi parce qu'on a assuré notre place en séries éliminatoires. Quand l'équipe va avoir besoin de mes services, je serai disponible. A part ça, je n'ai rien à ajouter. Bob vous a répondu tantôt, tout est parfait."

On a tout de même cherché à savoir s'il se serait attendu à affronter les Bruins et s'il a jugé que ses coéquipiers ont été intimidés à Boston.

"Je m'attendais à ce qu'on décroche notre place en séries, a-t-il répondu. Et les Bruins ne nous ont pas totalement intimidés parce qu'on a atteint notre objectif. Je suis content, on s'en va en séries.

"Pour le reste, je vous ai suffisamment parlés cette saison, j'ai atteint mon quota de déclarations", a conclu l'impayable dur à cuire, en s'esclaffant.

Pour revenir à Gainey, il n'envisage pas d'accorder de repos aux vétérans face aux Penguins. Il a souligné qu'on garde le cap sur l'objectif d'équipe qui est de s'améliorer et d'être plus compétitif.

Gainey n'a pas confirmé l'identité du gardien qu'il va envoyer dans la mêlée. Et on verra bien si Mathieu Schneider, qui a joué jeudi quelques jours après que des sources au sein du CH eurent chuchoté que la saison du vétéran défenseur était terminée, sera de la partie.

"Nous avons gagné notre place en séries et nous avons la chance d'améliorer notre rang au classement", a-t-il affirmé.

Le Canadien peut espérer finir en septième position dans l'Est. Il se mesurerait aux Capitals de Washington d'entrée de jeu en séries. S'il demeure au huitième rang, il devra en découdre avec les Bruins.

"Ce sont des équipes fort différentes, a avoué Gainey. On va disputer notre dernier match et patienter jusqu'à la fin de la saison, dimanche soir, avant de voir quels seront nos adversaires et d'amorcer les préparatifs."

S'il gagne samedi, le CH devra attendre le résultat du duel opposant les Rangers de New York, qui sont actuellement septièmes, aux Flyers de Philadelphie, dimanche.

Quant aux Penguins, ils peuvent encore finir quatrièmes, cinquièmes ou sixièmes. Ils totalisent 97 points, comme les Flyers et les Hurricanes de la Caroline, avec une rencontre à jouer. Les Flyers ont un match en main sur leurs deux rivaux.

En voir plus