Skip to main content

Fleury signe un 1er pinceau en séries, les Penguins battent les Sénateurs 4-0

LNH.com @NHL

PITTSBURGH - Comme les choses ont changé depuis un an.

Marc-André Fleury a bloqué 26 tirs en route vers le premier blanchissage de sa carrière en séries éliminatoires de la LNH tandis qu'Evgeni Malkin a enfilé son premier but dans ce contexte, mercredi, alors que les Penguins de Pittsburgh ont vaincu les Sénateurs d'Ottawa 4-0 dans un match qu'ils ont contrôlé du début à la fin.

Gary Roberts a réussi un doublé et Peter Sykora a également trouvé le fond du filet alors que les Penguins, qui ont terminé au deuxième rang dans l'Association Est, ont pris les devants 1-0 dans la série quatre de sept. Les hommes de Michel Therrien n'avaient plus du tout l'allure de cette jeune équipe nerveuse qui avait été malmenée 6-3 par ces mêmes Sénateurs lors du premier match de la première ronde de l'an dernier. Fleury et Malkin, tout particulièrement, avaient mal paru à leurs premières armes dans les séries, le printemps dernier, mais ils ont vite effacé les doutes cette fois-ci. Malkin a également amassé deux aides.

"Nous avons plus de maturité qu'il y a un an, a souligné Sidney Crosby. L'équipe est très différente et elle s'est beaucoup améliorée depuis l'an dernier, et je pense que nous l'avons démontré ce soir (mercredi)."

Solide depuis son retour au jeu en février, Fleury a semblé jouer avec confiance. Il a rarement été surpris hors position et il a bien maîtrisé les retours de lancer.

"Au cours des 15 derniers matchs il a été le meilleur gardien dans la Ligue nationale, alors je ne suis pas surpris", a commenté Therrien.

Crosby a été blanchi, mais peu importe puisque ce fut également le cas de tous les joueurs des Sénateurs.

"C'était un bel effort d'équipe, a souligné Therrien. C'était une excellente façon de commencer les séries."

Ottawa a joué en l'absence des joueurs-clés Daniel Alfredsson et Mike Fisher, mais leurs coéquipiers ont quand même manqué d'énergie et n'ont jamais été vraiment menaçants à l'attaque. Ils ont notamment bousillé deux séquence à cinq contre trois, une de 57 secondes en deuxième période, une autre de 52 secondes au début du troisième engagement.

"Ils ont mieux joué que nous, c'est évident", a indiqué l'entraîneur des Sénateurs Bryan Murray, dont l'équipe a été dominée 35-26 au chapitre des tirs. "Nous n'avons pas obtenu beaucoup d'occasions de marquer. Quelques-unes, mais pas beaucoup."

Les Sénateurs auront une chance de se reprendre vendredi soir, alors que sera disputé le deuxième match de la série à Mellon Arena.

"Nous savons qu'ils ont encore du jus, alors nous devrons être aussi bons, sinon meilleurs, lors du deuxième match", a prévenu Roberts.

Martin Gerber a écopé la défaite devant le filet de la formation ontarienne.

En voir plus