Skip to main content

Entre Alex Ovechkin et Sidney Crosby, le respect prime sur l'amitié

L'attaquant des Capitals et le joueur de centre des Penguins s'apprêtent à s'affronter pour la troisième fois en séries éliminatoires de la Coupe Stanley

par Tom Gulitti @tomgulittinhl / Journaliste NHL.com

ARLINGTON, Virginie - Au cours d'une séance de patinage du temps des Fêtes dont Alex Ovechkin était l'hôte, en décembre dernier à l'aréna du club de hockey des Cannons de Fort Dupont, un des joueurs évoluant dans le hockey mineur a abordé le capitaine des Capitals de Washington en lui posant une question intrigante.

« Sidney Crosby et toi, êtes-vous des amis? », a demandé le jeune.

« Les meilleurs des amis, a répondu Ovechkin en souriant. Il est resté chez moi quelques fois. Nous faisons des choses ensemble. »

Ovechkin s'amusait un peu, évitant dans la bonne humeur de répondre à cette question qui touchait à une des plus grandes rivalités du hockey. Mais on peut avancer avec certitude que Crosby n'ira pas à la résidence d'Ovechkin quand les Penguins de Pittsburgh s'amèneront en ville pour affronter les Capitals au deuxième tour éliminatoire dans l'Association de l'Est, dans le cadre de la série quatre de sept qui commencera jeudi au Verizon Center à Washington (19 h 30 (HE); TVA Sports, SN, NBCSN).

Ce sera la troisième fois qu'Ovechkin et Crosby s'affronteront en séries éliminatoires de la Coupe Stanley, eux qui ont fait leurs débuts dans la LNH il y a 12 saisons, en 2005-06. Crosby et les Penguins ont défait Ovechkin et les Capitals au deuxième tour en 2009 et encore le printemps dernier. Chaque fois, Pittsburgh a ensuite décroché la Coupe Stanley. 

Les Capitals alignent une équipe plus complète maintenant qu'il y a un an. Les séries de cette année représentent peut-être la plus belle occasion d'Ovechkin d'avoir le dessus sur Crosby et de remporter la Coupe Stanley à son tour.

« Nous nous respectons l'un l'autre, a déclaré Ovechkin, mardi. La bataille qu'il y a entre lui et moi, c'est formidable. Je crois qu'il aime ça, et moi aussi, [les médias] aiment ça, les partisans aiment ça. Mais en ce moment, ça ne se résume pas à nous deux. L'attention doit être portée sur [les Capitals] et les Penguins. »

Ovechkin a raison. Les Capitals et les Penguins ne se résument pas seulement à Ovechkin et Crosby.

Mais les feux de la rampe brillent toujours un peu plus fort quand ces deux super-vedettes s'affrontent. Ç'a chauffé à l'occasion de certains de leurs duels, notamment lors d'une échauffourée durant un match disputé au Verizon Center le 22 février 2009, qui s'est terminé avec Ovechkin faisant un geste de dédain à l'endroit de Crosby, le capitaine des Capitals déclarant ensuite que le capitaine des Penguins « est un bon joueur, mais il parle trop ».

C'était il y a plus de huit ans. Aujourd'hui, Ovechkin a 31 ans, Crosby a 29 ans et leur rivalité semble plus sereine.

Ils ne sont pas « les meilleurs des amis », comme Ovechkin l'a répété, pince-sans-rire, après que Crosby et lui eurent joué ensemble au Match des étoiles Honda 2017 de la LNH au Staples Center, le 29 janvier. Il était toutefois évident, pendant ce week-end là à Los Angeles, qu'il y avait un lien entre eux, empreint de respect comme c'est souvent le cas entre adversaires qui sont parmi les meilleurs de leur génération.

« Nous ne sommes pas des potes, nous ne sommes pas des amis, mais si nous avons l'occasion de discuter et de passer du temps ensemble, ouais, nous allons le faire, comme avec tout bon joueur. Et tous les joueurs qui sont au Match des étoiles sont bons, ce qui fait en sorte que cet événement est aussi plaisant, a souligné Ovechkin. C'est l'occasion de tisser de nouveaux liens. »

Comme l'a dit l'entraîneur des Capitals Barry Trotz, Ovechkin et Crosby viennent de deux mondes, des mondes très différents. Ovechkin est un Russe et Crosby, un Canadien.

Ovechkin et le coéquipier de Crosby, Evgeni Malkin, l'autre grande vedette à surveiller dans cette série, ont tous deux joué pour la Russie avant et après leur arrivée dans la LNH, si bien qu'ils ont tissé des liens qu'il n'y aura jamais entre Ovechkin et Crosby. Reste qu'Ovechkin et Crosby ont été mis en opposition dès leurs débuts dans la LNH, alors qu'ils se sont avérés les deux figures de proue par excellence de leur équipe respective, de la ligue et du hockey dans son ensemble.

« Ils viennent de deux milieux et pays différents et tout ça, mais ils reconnaissent tous deux le rôle important qu'ils jouent dans le monde du hockey et pour leur organisation », a noté Trotz, qui a côtoyé Crosby dans le rôle d'entraîneur adjoint avec Équipe Canada à la Coupe du monde de hockey 2016. « Je le vois dans la façon dont ils se comportent à titre de représentants de leur équipe et de leur pays. Ils sont très fiers de l'un comme de l'autre. C'est l'une des choses que j'ai apprises avec [Crosby]. … C'est un véritable professionnel. Il aime les gens, il aime gagner, il aime son pays. Ce sont toutes des choses que je dis aussi quand je parle de [Ovechkin].

« Parfois, les gens ont l'impression qu'ils sont à l'opposé l'un de l'autre, mais ils ont plusieurs qualités similaires. C'est pourquoi ils sont tous deux des joueurs formidables. »

À l'arrière-scène de la cérémonie des 100 meilleurs joueurs de la LNH par GEICO, le 27 janvier dernier au Microsoft Theater à Los Angeles, Ovechkin et Crosby ont discuté et pris en photo d'autres légendes qui ont été choisies parmi les 100 plus grands joueurs de la LNH présentés par Molson Canadian. Plus intéressant encore que la photo qu'ils ont prise avec Wayne Gretzky, le meilleur marqueur de tous les temps de la LNH, est celle qu'ils ont prise en compagnie du père d'Ovechkin, Misha, qui a déclaré que ce cliché ferait les manchettes en Russie. 

Après que Crosby et Ovechkin eurent aidé l'équipe de la section Métropolitaine à remporter le tournoi à trois contre trois du Match des étoiles, deux jours plus tard, ils ont fait un échange de bâtons et se sont quittés en sachant, étant donné que le dernier match du calendrier régulier entre les Capitals et les Penguins avait déjà eu lieu, que s'ils s'affrontaient de nouveau cette saison, ce serait en séries.

« Nous avons eu beaucoup de plaisir à passer du temps ensemble et à nous connaître un peu mieux, a indiqué Ovechkin. Mais il vit sa vie et je vis la mienne. Rien n'a changé. »

Le défenseur Brooks Orpik, qui a joué avec Crosby à Pittsburgh avant de se joindre aux Capitals en 2014, a affirmé que Ovechkin et Crosby sont très différents dans leur façon de gérer leurs affaires, si bien qu'il voyait mal ces deux-là devenir de grands amis.

« Peut-être s'ils jouaient dans la même équipe, a avancé Orpik. Ils ont tout simplement des personnalités différentes. Ce sont deux joueurs formidables et ils sont deux personnes différentes. C'est peut-être ce qu'ils admirent chez l'autre, le fait qu'ils aient tous deux connu autant de succès tout en étant complètement différents. »

Étant donné le respect mutuel qu'il y a entre eux, est-il si fou de croire qu'ils pourraient se rapprocher un de ces jours? Quand ils ont commencé à jouer dans la LNH, on comparait leur rivalité à celle qu'il y avait eu dans la NBA entre Larry Bird et Magic Johnson, des rivaux sur le terrain qui sont pourtant devenus de bons amis.

Peut-être un tel scénario n'arrivera pas dans le cas d'Ovechkin et Crosby pendant qu'ils jouent, mais qu'en sera-t-il une fois qu'ils seront à la retraite?

« Évidemment. Pourquoi pas?, a lancé Ovechkin. Il y a beaucoup de respect entre nous. On verra. »

En voir plus