Gavrikov-McDavid

(3P) Kings vs (2P) Oilers
Première ronde de l’Association de l’Ouest, match no 1
22 h HE; CBC, SN, TVAS2, ESPN2, BSSC

EDMONTON – Pour une troisième saison de suite, les Kings de Los Angeles et les Oilers d’Edmonton vont croiser le fer en première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. 

Edmonton a remporté les deux derniers duels, s’imposant en six matchs la saison dernière, après avoir effacé un déficit de 3-2 pour l’emporter en sept parties en 2022.

Si les formations qui vont s’affronter sont sensiblement les mêmes qu’au cours des deux derniers duels en séries, ce ne sera pas la même chose derrière le banc.

Kris Knoblauch a remplacé Jay Woodcroft derrière le banc des Oilers le 12 novembre, et Jim Hiller a pris le relais pour Todd McLellan à Los Angeles le 2 février. Les deux hommes vont effectuer leurs débuts en séries à titre d’entraîneurs-chefs dans la LNH lundi.

L’attaquant des Oilers Evander Kane devait être en uniforme après avoir raté les trois derniers matchs de la saison régulière en raison d’une hernie sportive.

Voici trois éléments à surveiller en vue du match no 1 :

1. La troisième fois est la bonne

Les Oilers et les Kings se connaissent bien après avoir croisé le fer pas moins de 13 fois en séries au cours des deux dernières campagnes. Los Angeles a baissé pavillon à chacune des deux occasions, mais a eu la chance de s’imposer chaque fois. 

Les Kings menaient 3-2 dans la série en 2022 et disputaient le match no 6 à domicile, sans pour autant être en mesure de se débarrasser des Oilers. Edmonton l’a emporté 4-2 au Crypto.com Arena avant de faire de même 2-0 dans le match no 7 devant leurs partisans pour accéder au deuxième tour. 

La saison dernière, Los Angeles a rapidement pris les devants 2-1 dans la série puis 3-0 en première période du match no 4 à domicile. Le gardien Stuart Skinner a été retiré du match après avoir accordé trois buts sur 11 tirs au premier tiers et Jack Campbell s’est amené en relève pour aider les Oilers à venir de l’arrière et l’emporter 5-4 en prolongation. Edmonton a gagné les deux parties suivantes pour éliminer les Kings. 

« C’est comme ça les séries, lorsque vous avez votre adversaire dans les câbles, il faut s’assurer de les achever, a noté le capitaine des Kings Anze Kopitar lundi. Nous n’avons pas été en mesure de le faire au cours des deux dernières années, mais nous allons chercher à changer cette tendance cette saison. »

2. Déboires du match no 1

Edmonton n’a pas remporté le premier match d’une série depuis leur duel de deuxième ronde contre les Ducks d’Anaheim au cours des séries 2017.

Les Oilers ont perdu le premier match de leurs sept dernières séries depuis. Edmonton a tout de même atteint la finale de l’Association de l’Ouest en 2022 et la deuxième ronde la saison dernière.

« La dernière fois que nous avons remporté un match no 1, nous avons finalement perdu la série, a noté le capitaine des Oilers Connor McDavid lundi. Ce sera une longue série, mais nous voulons l’entreprendre du bon pied. Nous aimerions l’emporter ce soir, et c’est toujours agréable d’offrir une bonne performance dans le match no 1. »

3. Unités spéciales

Los Angeles a affiché le deuxième meilleur rendement de la ligue en infériorité numérique à 84,6 pour cent, tandis qu’Edmonton a terminé au quatrième rang en supériorité numérique à 26,3 pour cent.

Les unités spéciales devraient à nouveau jouer un rôle prépondérant dans cette série. Le jeu de puissance d’Edmonton a été tout simplement irrésistible en séries éliminatoires l’an dernier avec un rendement de 46,2 pour cent.

En 12 matchs, les Oilers ont fait mouche 18 fois en 39 occasions en avantage numérique, et ils misent sur les mêmes acteurs sur leur première vague : les attaquants Connor McDavid, Leon Draisaitl, Ryan Nugent-Hopkins et Zach Hyman ainsi que le défenseur Evan Bouchard.

Les Kings sont très familiers avec l’attaque massive des Oilers et ont fait du bon travail pour la neutraliser en saison régulière, limitant Edmonton à une efficacité de 23,1 pour cent (3-en-13) en quatre rencontres. 

« Nous avons pu bien les préparer (les unités d’infériorité numérique), ils ont déjà vu en grande partie ce qu’il y avait à voir, mais les Oilers tentent toujours de s’ajuster, alors nous devrons nous ajuster aussi, a confié Hiller. Il y a de nouvelles choses qu’ils vont tenter contre nous et qu’ils n’ont pas tentées auparavant. Nous sommes en train de nous préparer, mais nous savons ce qu’ils font de très bien, ça ne fait aucun doute. »

Formation prévue des Kings
Alex Laferriere -- Anze Kopitar -- Adrian Kempe
Trevor Moore -- Phillip Danault -- Viktor Arvidsson
Kevin Fiala -- Blake Lizotte -- Trevor Lewis
Quinton Byfield -- Pierre-Luc Dubios -- Carl Grundstrom

Mikey Anderson -- Drew Doughty
Vladislav Gavrikov -- Matt Roy
Andreas Englund -- Jordan Spence

Cam Talbot
David Rittich

Retranchés : Aaron Dell, Arthur Kaliyev, Jacob Moverare
Blessé : Alex Turcotte (haut du corps)

Formation prévue des Oilers
Adam Henrique -- Connor McDavid -- Zach Hyman
Ryan Nugent-Hopkins -- Leon Draisaitl -- Warren Foegele
Dylan Holloway -- Ryan McLeod -- Corey Perry
Evander Kane -- Sam Carrick -- Mattias Janmark

Mattias Ekholm -- Evan Bouchard
Darnell Nurse -- Cody Ceci
Brett Kulak -- Vincent Desharnais

Stuart Skinner
Calvin Pickard

Retranchés : Connor Brown, Ryan Fanti, Sam Gagner, Derek Ryan, Troy Stecher
Blessé : Aucun

La tasse de café, le balado de LNH.com

Séries éliminatoires : Le carré d'as est connu