Skip to main content

Drouin montre au Lightning qu'il « est un guerrier »

Il revient d'une solide mise en échec et prépare le filet égalisateur dans la victoire contre New York dans le troisième match

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

NEW YORK - Il n'y a pas si longtemps, Jonathan Drouin ne savait pas s'il jouerait de nouveau pour le Lightning de Tampa Bay. Mais vous pouvez être certain que les dirigeants du club sont heureux de l'avoir maintenant.

Drouin a préparé le filet égalisateur de Nikita Kucherov, réussi alors qu'il restait 38,4 secondes à jouer en troisième période, puis Brian Boyle a inscrit le but vainqueur à 2:48 de la prolongation en route vers une victoire de 5-4 contre les Islanders de New York à l'occasion du troisième match de la série du deuxième tour dans l'Association de l'Est, disputé mardi au Barclays Center.

 

Tampa Bay a maintenant une avance de 2-1 dans la série quatre de sept et la quatrième rencontre aura lieu au même endroit vendredi (19 h (HE) ; TVA Sports, CBC, NBCSN).

Drouin a quitté le match à 5:51 de la deuxième période après avoir encaissé une mise en échec du défenseur des Islanders Thomas Hickey. L'épaule de Hickey semble avoir atteint Drouin au visage. Après avoir été examiné par les médecins, Drouin a reçu le feu vert et il est revenu au jeu en troisième période.

« Je me sentais correct, mais je voulais m'assurer que les tests l'indiquaient aussi. Je me sentais normal, je suis retourné au banc et le reste a suivi, a déclaré l'ailier gauche. C'est énorme. Je suis de plus en plus confiant au fil des matchs. Même aujourd'hui je me suis mieux senti, alors je suis vraiment content de la façon dont les choses se déroulent. »

L'athlète de 21 ans, qui a été réclamé au troisième rang du repêchage 2013 de la LNH, a connu une saison mouvementée. Il a été suspendu par le Lightning le 20 janvier après avoir omis de se présenter pour un match de la Ligue américaine de hockey avec le club-école de Syracuse. Il a exigé d'être échangé au mois de novembre, mais il est resté avec le Lightning, et la suspension a éventuellement été levée au début de mars.

Drouin a disputé 10 matchs avec Syracuse après la fin de sa suspension et il a marqué neuf buts. Il a été rappelé par le Lightning le 8 avril, date à laquelle il a inscrit le filet vainqueur dans un gain de 4-2 contre les Devils du New Jersey. Drouin a également trouvé le fond du filet lors du dernier match du calendrier régulier, face aux Canadiens de Montréal.

Il a un but et trois aides dans cette série contre les Islanders, et huit points en huit rencontres jusqu'ici dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016.

« C'est un guerrier, a lancé le gardien du Lightning Ben Bishop. On pouvait voir à quel point notre jeu à six contre cinq était meilleur avec lui sur la glace. Il contrôle vraiment bien le jeu en avantage numérique ou quand il y a un patineur supplémentaire. Il est l'une des principales raisons derrière nos succès jusqu'ici, et de le voir revenir jouer et obtenir une mention d'aide (sur le but égalisateur), c'est énorme. »

Le rappel de Drouin est en partie attribuable à la blessure à l'attaquant Steven Stamkos, qui a raté les cinq derniers affrontements du calendrier régulier et tous les matchs éliminatoires jusqu'ici après avoir reçu un diagnostic de caillot sanguin.

« Il faut donner beaucoup de crédit à Jonathan pour la façon dont il a géré la situation depuis son retour, a affirmé l'entraîneur du Lightning Jon Cooper. Il a pris certaines décisions et j'ai du respect pour lui. […] Il est demeuré fidèle aux principes auxquels il adhérait à ce moment-là. Il est toutefois revenu pour agir en joueur de hockey et ç'a été un plaisir de le diriger. Il a mis de la vie dans notre équipe. Ç'a été formidable de le côtoyer, mais ce qui est arrivé ce soir montre à quel point il a du caractère et ce qu'il y a en lui. Je suis vraiment fier de lui - et l'histoire n'est pas finie. »

Drouin a dit qu'il avait hâte de retourner au jeu après avoir reçu le feu vert des médecins et de faire sentir sa présence durant la dernière minute de jeu.

« J'ai tout simplement foncé le long de la bande, a-t-il dit. On avait un joueur en plus (à la place du gardien), alors ils se sont mis à se regrouper autour de leur filet ; un de leurs joueurs s'est approché du filet un peu plus et Kucherov s'est amené dans le haut de l'enclave. Je l'ai vu et il a décoché un très bon tir. »

Il ne faut pas se surprendre de la façon dont Drouin a réagi à son retour au jeu, selon Cooper.

« Il a subi tous les tests possibles, a dit Cooper. Même après lui avoir fait passer tous les tests, nous avons décidé de les faire à nouveau pour être bien certains. Il a montré qu'il allait bien. Il est revenu et je lui ai demandé comment il se sentait. Il a dit, "Je ne serais pas revenu ici si je ne me sentais pas capable de jouer". Je crois qu'il avait juste besoin d'un peu de temps pour se remettre dans le match. Nous l'avons intégré graduellement dans la rencontre. C'est pas mal "cool" qu'il ait été celui qui a préparé le but égalisateur. »

Le défenseur du Lightning Victor Hedman a louangé Drouin pour sa capacité à attendre que le jeu se dessine, au lieu de tenter de provoquer quelque chose sans espoir de réussir.

« Qu'il soit revenu et qu'il ait préparé le but égalisateur en faisant preuve de patience avec la rondelle et en repérant Kucherov dans l'enclave… Il n'y a pas beaucoup de joueurs qui sont capables d'y arriver, et de le voir réussir un tel jeu après avoir raté des minutes de jeu est impressionnant », a indiqué Hedman.

Drouin n'avait récolté aucun point et avait affiché un différentiel de moins-6 en six matchs éliminatoires le printemps dernier, et il avait été rayé de l'alignement à 20 reprises durant le parcours du Lightning jusqu'en Finale de la Coupe Stanley.

« Je pense que nous en sommes encore qu'aux premiers chapitres, a noté Cooper. Ce gars-là va finir par s'écrire une satanée belle histoire. »

 

En voir plus