Skip to main content

Des joueurs en lock-out se r?unissent en Arizona pour s'entra?neur

LNH.com @NHL

SCOTTSDALE, ?tats-Unis - Le d?sert est devenu une destination ? la mode pour le hockey, cette semaine.

Plus d'une douzaine de joueurs se sont rendus en Arizona pour se joindre aux s?ances d'entra?nement informelles des joueurs des Coyotes de Phoenix.

Des hockeyeurs tels que Sidney Crosby, Patrick Marleau, Ryan Miller et Brendan Morrow ont patin? sur la glace du centre d'entra?nement des Coyotes, cette semaine, afin de rester en forme et d'affronter de nouveaux adversaires alors que le lock-out de la LNH s'?ternise.

Un bon nombre des joueurs affili?s aux diff?rents clubs de la Ligue nationale ? travers le continent se sont r?unis pour s'entra?ner ensemble chacun dans leur ville d'origine, mais certains d'entre eux y ont vu l? une belle occasion de relever le niveau d'intensit? et d'affronter d'autres joueurs que leurs co?quipiers. Sans oublier que le fait de jouer devant une foule, m?me modeste, ajoute un brin de pression. ? peu pr?s 200 amateurs les ont regard? patiner, jeudi.

?C'?tait plaisant d'?tre sur la glace et de se dire, OK, je dois absolument arr?ter la rondelle, a d?clar? Miller. J'ai fait semblant que j'?tais devant mes propres partisans, alors c'est bien.?

Les Coyotes ont obtenu une bonne r?ponse pour leurs entra?nements organis??s ?? l'initiative des joueurs, alors qu'une douzaine d'entre eux ??? ceux qui ne sont pas all??s en Europe ou dans la Ligue am??ricaine ??? ont r??pondu ?? l'appel, avec la pr??sence occasionnelle de quelques joueurs provenant d'autres ??quipes.

Crosby a invit?? des confr??res hockeyeurs ?? se r??unir ?? Dallas et ?? Vail, au Colorado, et le groupe s'est dirig?? en Arizona cette semaine afin de se joindre aux membres des Coyotes.

Le capitaine des Coyotes Shane Doan a fait circuler le message qu'il y aurait un mini-camp d'entra??nement en quelque sorte cette semaine, ce qui a attir?? d'autres joueurs ?? Scottsdale.

Environ 30 joueurs ont particip?? aux entra??nements, se divisant en deux groupes pour les exercices d'??chauffement avant de se r??unir pour des matchs simul??s de 40 ?? 60 minutes. Il n'y a pas de robustesse et l'intensit?? n'est pas la m??me que pendant un match officiel, mais la vitesse du jeu s'en approche.

??Nous avons eu un groupe pas mal respectable ici, depuis tout ce temps, et nous avons ajout?? une quinzaine de joueurs, alors ??a nous a permis de disputer des matchs complets, a not?? Doan. ??a nous a permis de jouer ?? cinq contre cinq et d'avoir des pauses entre les pr??sences sur la glace. ??'a donc donn?? la chance aux joueurs de vraiment jouer. Tout le monde veut montrer qu'ils sont capables de jouer et nous avons beaucoup de plaisir.??

Pour l'instant, des camps du genre et les entra??nements informels sont la seule chose que les joueurs peuvent se mettre sous la dent, en raison du lock-out.

Des m??diateurs f??d??raux am??ricains sont intervenus dans le processus de n??gociations entre la LNH et l'Association des joueurs, cette semaine, mais les deux parties semblent encore loin d'un accord.

??Je croyais que je savais ?? quoi m'attendre, mais nous voici, nous sommes presque en d??cembre et nous patinons ?? Phoenix??, a affirm?? Miller, qui r??side ?? Los Angeles et s'entra??nait jusqu'ici avec les joueurs des Kings et des Ducks.

??C'est tr??s frustrant de constater qu'il ne peut pas y avoir un v??ritable partenariat alors que le hockey allait si bien. S'il fallait faire un ajustement ou deux, nous ??tions plus que pr??ts ?? ??couter, mais on dirait que tout le monde reste sur ses gardes et personne ne fait confiance ?? l'autre partie. C'est comme ??a depuis des ann??es. C'est difficile.??

En voir plus