Skip to main content

Des buts de Higgins et Koivu en fin de match sauvent le Canadien

LNH.com @NHL

MONTREAL - Le Canadien a renoué avec la victoire. Mais il aura fallu des buts de Christopher Higgins (6e) et de Saku Koivu (8e) en fin de troisième période pour que le Tricolore mette fin à une série de quatre défaites d'affilée. Le Canadien a sauvé les meubles en fin de match pour l'emporter 4-3 face aux Kings de Los Angeles, samedi après-midi, au Centre Bell.

"Oui, je suis soulagé. C'aurait été difficile de se relever d'une défaite, a admis Guy Carbonneau. On n'a jamais abandonné, on a joué pendant 60 minutes. C'est ce qu'on devra faire d'ici la fin de la saison."

Carbonneau avait remanié ses trios, intégrant un joueur d'énergie dans chaque unité. Les changements ont donné des résultats.

"Tous les trios ont bien fait, a-t-il dit. Sauf en deuxième où on a commis des revirements qui ont mené à deux buts. Mais dans l'ensemble, on a travaillé fort. On vient de récolter deux gros points."

Tomas Plekanec (10e) et Andrei Kostitsyn (17e) ont réussi les autres buts du bleu-blanc-rouge. Michal Handzus, Dustin Brown, son 20e, et Jarret Stoll ont obtenu ceux des Kings.

Cette victoire a eu un effet immédiat sur le moral de l'équipe.

"C'est un pas dans la bonne direction après des matchs plus difficiles", a déclaré Mike Komisarek, qui avait un "A" à son chandail. "On a maintenant la chance d'avoir un très beau week-end."

Le Canadien va accueillir dimanche les Bruins de Boston.

Le Canadien n'a pas entrepris le match comme il l'aurait souhaité. Handzus a réussi le premier but à 4:57 de la première période lors d'une supériorité numérique. Juste avant, Derek Armstrong s'était vu refuser un but pour avoir fait dévier la rondelle plus haut que la limite permise.

Plekanec n'avait pas inscrit de points à ses sept derniers matchs. Le Tchèque a mis fin à cette léthargie en créant l'égalité à 11:41. Il a profité du fait que le gardien Jon Quick n'a pu immobiliser le disque pour le pousser dans un filet vide.

Gorges assommé

Denis Gauthier a la réputation d'appliquer de percutantes mises en échec. Souvent à la limite des règles. En deuxième, Josh Gorges a été sa victime, Gauthier le cueillant d'un coup de coude au menton après s'être élancé d'une dizaine de pieds. Gorges ne l'a jamais vu venir puisqu'il cherchait à se détacher d'un rival.

Le défenseur du Canadien a été assommé tellement la charge fut violente. Il a ragagné son vestiaire avec l'aide du thérapeute sportif Graham Rynbend. Il est toutefois revenu au jeu avant la fin de la période. Mais on ne l'a pas revu en troisième. Quant à Gauthier, il s'est vu imposer une pénalité de cinq minutes ainsi qu'une inconduite de match. Une suspension pourrait suivre.

"Ce genre de coup n'a pas sa place dans la Ligue nationale. J'espère qu'il sera suspendu", a commenté Guillaume Latendresse.

L'absence de Gauthier a permis à Andrei Kostitsyn de marquer à 3:53 d'un tir de l'enclave. Koivu avait remporté la mise en jeu.

Brown a fait 2-2 à 13:30 alors qu'il a profité d'une certaine confusion dans la défense montréalaise. Stoll a suivi à 18:16 après une mauvaise passe de Gorges dans son territoire.

En troisième, le Canadien a réalisé une belle remontée. Higgins a inscrit un but spectaculaire à 18:07 après s'être défait de Drew Doughty qui cherchait à le neutraliser. Peu de temps avant Carey Price avait stoppé Alexander Frolov en échappée. Puis Koivu a assuré la victoire en supériorité numérique.

En voir plus