Skip to main content

De la turbulence en vue dans l'Ouest

La fin des haricots pour les Hurricanes et les Islanders dans l'Est?

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Avec une douzaine de matchs à jouer pour chacune des équipes, les luttes pour l'obtention de places en séries éliminatoires ou un meilleur positionnement au sein des sections se corsent ou se desserrent, c'est selon.

Prenez à titre d'exemple les Hurricanes de la Caroline dans l'Association de l'Est. Les carottes sont cuites pour eux. Ils ne se relèveront pas de la défaite crève-cœur qu'ils ont subie face aux Bruins de Boston, mardi. Imaginez, ils menaient 4-1 en troisième période, mais ils ont perdu 6-4. Au lieu de se rapprocher à cinq points de la seconde équipe de quatrième as, ils sont demeurés à sept points.

Dans l'Est, seuls les Panthers de la Floride conservent des chances légitimes de se hisser dans le groupe des huit.

Avant les rencontres de jeudi, les Panthers sont à quatre points des Blue Jackets de Columbus, actuels détenteurs de la deuxième place de quatrième as, avec trois matchs en main. 

Video: OTT@FLA: Dadonov trouve la lucarne

Il leur reste trois de leurs 15 matchs à jouer contre les Bruins de Boston. Hormis deux autres duels contre des équipes de premier plan comme les Maple Leafs de Toronto et les Predators de Nashville, les Panthers profitent d'un calendrier favorable. À surveiller la confrontation les opposant aux Blue Jackets le 22 mars.

Les Islanders de New York sont décalés à huit points des Blue Jackets, avec 12 rencontres à disputer. Ça regarde plutôt mal pour eux qui auront à en découdre deux fois face aux Capitals de Washington ainsi qu'une fois contre les Penguins de Pittsburgh, Lightning de Tampa Bay, les Maple Leafs de Toronto et les Flyers de Philadelphie.

Des luttes au sommet

Pour le reste, des luttes au sommet se dessinent dans les sections Atlantique et Métropolitaine.

Dans la section Atlantique, les Bruins peuvent encore espérer rattraper le Lightning. Ils sont quatre points derrière, tout en ayant joué deux matchs de moins. Qui plus est, les Bruins et le Lightning ont encore trois rendez-vous ensemble d'ici la fin de la saison régulière, à compter de samedi. Deux des duels auront lieu à Tampa.

Le titre de la section Métropolitaine sera également âprement disputé entre les Capitals, les Penguins et les Flyers. On peut même inclure dans le groupe les Blue Jackets de Columbus qui ne sont qu'à deux points des Flyers. Les Capitals et les Penguins totalisent 85 points chacun, quatre de mieux que les Flyers. Les Capitals ont deux matchs en main sur les Penguins.

Video: PHI@PIT: 1100e point de Crosby sur le but de Sheary

Ça va brasser dans l'Ouest

C'est dans l'Association de l'Ouest qu'il y aura le plus de turbulences.

Dans les deux sections, Centrale et Pacifique, on va assister à une lutte à finir entre plusieurs équipes.

C'est le chaos dans la section Pacifique avec quatre équipes, voire cinq, qui peuvent aspirer à occuper une des deux positions disponibles donnant accès aux séries.

Le couronnement des surprenants Golden Knights de Vegas à titre de champions de section n'est qu'une formalité. Seulement trois points séparent les quatre équipes suivantes - les Sharks de San Jose (83 points), les Kings de Los Angeles (82), les Ducks d'Anaheim (82) et les Flames de Calgary (80).

La situation est semblable dans la section Centrale. Les Predators font cavalier seul, huit points devant les Jets de Winnipeg. Derrière, un trio d'équipes -- le Wild du Minnesota (85 points), les Stars de Dallas (83) et l'Avalanche du Colorado -- vont se disputer le troisième rang tant convoité. Il y a même les Blues de St. Louis qu'on ne doit pas écarter, à 79 points.

Video: COL@MIN: Compher récidive de façon magnifique

Il y aura invariablement un surplus d'équipes pour les deux seules places de quatrième as de l'association, accessibles aux équipes qui ne parviennent pas à se qualifier parmi les trois premières de leur section.

Dans le moment, les Ducks, les Flames et les Blues sont exclus du portrait des huit équipes.

De grosses bouchées pour l'Avalanche

Toutes ces équipes vont s'entre-déchirer d'ici à la fin du calendrier. Il serait trop long ici de faire la nomenclature des calendriers de chacune.

Sachez que l'Avalanche a toute une commande sur les bras avec deux affrontements contre les Golden Knights, les Kings, les Blues et les Blackhawks de Chicago chacun ainsi que des duels face aux Predators, aux Ducks et aux Sharks.

Les Flames ne sont également pas sortis du bois avec des doublés contre les Golden Knights et les Sharks ainsi que des matchs contre les Kings, les Ducks et les Jets.

Les Ducks ont en théorie un calendrier moins ardu avec des rencontres face aux Canucks de Vancouver, aux Red Wings de Detroit, aux Coyotes de l'Arizona et aux Oilers d'Edmonton.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.