Skip to main content

D'autres joueurs que ceux du CH méritent d'amorcer le match des étoiles

LNH.com @NHL

Les partisans du Canadien de Montréal travaillent très fort pour s'assurer qu'il y aura une formation partante entièrement bleu-blanc-rouge du côté de l'Association Est à l'occasion du match des étoiles. Voilà qui est bien. La ligue laisse les amateurs voter afin de créer de l'intérêt et il y en aurait certainement beaucoup aux abords du Centre Bell si cela devait arriver le 25 janvier.

Mais d'autres joueurs méritent encore plus de se retrouver au sein de la formation partante. Voici les choix de La Presse Canadienne à la lumière des performances observées jusqu'ici cette saison. Un seul joueur tricolore "survit" à l'exercice: le défenseur Andrei Markov.

Dans l'Association Est

Dans l'Association Est, le vote de La Presse Canadienne va aux attaquants Simon Gagné, Evgeni Malkin et Alexander Semin, aux défenseurs Markov et Mike Green, et au gardien Tim Thomas.

Gagné, des Flyers de Philadelphie, effectue présentement un retour remarquable et remarqué après avoir raté la majorité de la dernière saison à cause d'une commotion cérébrale. Non seulement est-il parmi les meilleurs marqueurs de la ligue, il a aussi fait preuve d'une belle constance en enregistrant au moins un point dans 18 de ses 20 matchs jusqu'ici.

Malkin, des Penguins de Pittsburgh, est la superstar silencieuse de la ligue mais il continue de parler avec ses gestes sur la patinoire. Il est le meilleur marqueur dans la LNH en ce moment et il a des chances légitimes de devenir le deuxième Russe de suite à décrocher le trophée Art-Ross.

Semin, des Capitals de Washington, était le meilleur joueur nommé Alex dans cette équipe jusqu'à ce qu'il subisse une blessure au haut du corps. Son différentiel de plus-17 rend sa fiche personnelle encore plus reluisante.

Des mentions honorables chez les attaquants vont également à Alex Ovechkin, Marc Savard, Zach Parisé, Sidney Crosby et Jeff Carter.

Chez les défenseurs, Mike Green, des Capitals, connaît un bon début de saison, qui vient confirmer que sa belle prestation de l'hiver dernier n'était pas un coup de chance. Il récolte des points et demeure fiable en défensive.

Markov demeure un choix sentimental, bien qu'il accumule les minutes de jeu avec le Canadien et contribue à l'attaque. Au bout du compte, il a droit au vote de La Presse Canadienne parce qu'aucun autre défenseur dans l'Est n'a mieux fait que lui à ce stade-ci.

Des mentions honorables, tout de même, à Dennis Wideman, Wade Redden et Mark Streit.

Thomas représente la principale raison pour laquelle les Bruins de Boston se retrouvent au premier rang. Il a un taux d'arrêts de ,940, une moyenne de 1,88 et deux blanchissages. Mentions honorables à Carey Price and Henrik Lundqvist.

Dans l'Association Ouest

Dans l'Ouest, notre vote va aux attaquants Marian Hossa, Patrick Marleau et Patrick Kane, aux défenseurs Shea Weber et Nicklas Lidstrom, et au gardien Roberto Luongo.

Hossa, des Red Wings de Detroit, mérite d'être enfin reconnu. Il a pris un risque en refusant des offres plus généreuses mais il a, depuis ce temps, rehaussé son niveau de jeu à Detroit. Tout le monde savait qu'il pouvait marquer, mais qui aurait pu deviner qu'il s'intégrerait aussi bien au style équilibré des Wings?

Marleau, des Sharks de San Jose, mène par l'exemple. Il est le capitaine de la meilleure équipe de la LNH et il semble se diriger vers une saison de 80 points pour la deuxième fois seulement de sa carrière. De plus, il est le meneur chez les Sharks pour les plus et les moins.

Kane, des Blackhawks de Chicago, devrait être au match des étoiles parce que celui-ci a pour but de mettre en valeur les meilleurs talents de la LNH. Il est parmi les 10 meilleurs marqueurs de la ligue et il est le meneur officieux des Blackhawks. Et Kane n'a que 20 ans.

Des mentions honorables vont à Ryan Getzlaf, Jarome Iginla, Teemu Selanne, Daniel Sedin et Devin Setoguchi.

Chez les défenseurs, une présence au match des étoiles pour Weber, des Predators de Nashville, pourrait n'être que le début de plusieurs honneurs dans son cas. Ne vous surprenez pas si son nom est mentionné lorsque viendra le moment de parler du trophée Norris, plus tard cette saison. Il est le meilleur marqueur parmi les défenseurs de la ligue, avec 21 points, et on le considérerait déjà comme une vedette s'il évoluait dans un marché de hockey.

Pour l'ensemble de son oeuvre, Lidstrom, des Red Wings, mériterait qu'on lui donne une place au sein de la formation partante à chaque année jusqu'à ce qu'il prenne sa retraite. Il a toujours été parmi les meilleurs joueurs de la LNH, toutes positions confondues, au cours de la dernière décennie et il connaît une autre bonne saison à l'âge de 38 ans.

Mentions honorables à Dan Boyle, Chris Pronger et Willie Mitchell.

Luongo mérite d'être le gardien même si sa blessure à l'aine risque de l'empêcher de jouer. A ce stade-ci, il est impossible de faire fi de sa fiche de cinq blanchissages en 19 matchs, et de l'impact qu'il a eu sur le surprenant début de saison des Canucks de Vancouver.

Mentions honorables, quand même, à Niklas Backstrom et Brian Boucher.

En voir plus