Skip to main content

Dany Heatley justifie sa demande d'être échangé par son rôle limité

LNH.com @NHL

Dany Heatley ne souhaite plus jouer avec les Sénateurs d'Ottawa en raison de son rôle limité avec l'équipe, mais il prétend qu'il se présentera au camp d'entraînement le mois prochain si les Sénateurs ne peuvent l'échanger d'ici là.

L'ailier de 28 ans a finalement rompu son silence, vendredi, pour justifier sa volonté de quitter Ottawa.

"Quand j'ai signé à Ottawa il y a deux ans, j'avais le sentiment de faire partie intégrante de l'équipe, a révélé Heatley lors d'un appel conférence. Au cours des dernières années et, plus précisément l'an passé, j'ai senti que mon rôle était plus limité. La saison passée, il a diminué encore plus.

"Je suis un joueur qui peut être utilisé dans plusieurs situations différentes. Je constate que je n'ai pas ce rôle avec l'équipe. J'aimerais avoir l'occasion d'aller là où je peux jouer au meilleur de mes capacités."

Heatley, qui séjourne à sa résidence d'été à Kelowna, en Colombie-Britannique, est l'un des 46 joueurs invités au camp d'orientation de l'équipe olympique canadienne qui commence lundi à Calgary.

En s'adressant aux journalistes comme il l'a fait vendredi, Heatley a pris les devants pour éviter que ce sujet devienne le centre d'attraction au camp.

L'ancien marqueur de 50 buts à deux reprises ne s'est pas fait d'amis auprès des amateurs des Sénateurs en demandant d'être échangé moins de deux ans après avoir signé une prolongation de contrat de 45 millions $ US pour six ans.

"J'aime les amateurs d'Ottawa et j'estime que c'est une belle ville et c'est pourquoi j'ai signé un contrat de plusieurs saisons avec les Sénateurs, a-t-il dit. La raison pour laquelle je n'ai pas commenté jusqu'à aujourd'hui, c'est tout simplement parce que le processus devait suivre son cours.

"En toute honnêteté pour Ottawa et les autres équipes impliquées, je ne croyais pas nécessaire ou même avisé d'en parler ouvertement et d'ajouter à tout le remue-ménage."

Les relations entre Heatley et l'entraîneur Corey Clouston, qui a remplacé Craig Hartsburg à la suite de son congédiement le 2 février, sont plutôt froides. Mais Heatley affirme qu'il se présentera au camp d'entraînement des Sénateurs s'il n'est pas échangé d'ici là.

"J'ai un contrat et je vais l'honorer, a-t-il ajouté. Si je suis encore un membre des Sénateurs lors du camp d'entraînement, je serai présent.

"Parallèlement, je pense que nous savons que d'autres équipes ont montré leur intérêt et j'ai l'espoir qu'il se produise quelque chose."

Les Sénateurs avaient élaboré un transfert avec les Oilers d'Edmonton à la fin juin impliquant les attaquants Andrew Cogliano et Dustin Penner ainsi que le défenseur Ladislav Smid.

Mais Heatley, qui possède une clause de non-échange dans son contrat, s'y est objecté. Il a expliqué que Edmonton ne figurait pas sur la liste des équipes qu'il a fournie aux Sénateurs.

"Je n'ai rien personnellement contre Edmonton, a précisé Heatley. Je n'étais alors tout simplement pas prêt à prendre cette décision et je ne le suis pas encore.

"Jusqu'ici, il n'y a qu'une option et je sais que d'autres équipes sont intéressées."

Le contrat de Heatley pèse lourd puisqu'il représente un montant de 7,5 millions $ US sur le plafond salarial fixé à 56,8 millions $ la saison prochaine.

Il a connu une saison en deçà des attentes avec 39 buts et 33 passes en 82 matchs la saison dernière. C'est sa plus faible récolte de points en quatre saisons avec les Sénateurs.

En voir plus