Skip to main content

Crosby et Ovechkin vont vivre ce que Gretzky et Lemieux n'ont jamais connu

LNH.com @NHL

WASHINGTON - Alexander Ovechkin a eu beau répéter, jeudi, que la série entre les Penguins de Pittsburgh et les Capitals de Washington, qui va s'ébranler samedi après-midi dans la capitale américaine, ne se résume pas qu'à un affrontement entre Sidney Crosby et lui, il n'a guère été convaincant.

Crosby et Ovechkin s'apprêtent à vivre ce que Wayne Gretzky et Mario Lemieux n'ont jamais connu à l'époque: un duel l'un contre l'autre en séries de la coupe Stanley. Déjà, les amateurs de hockey salivent en envisageant la confrontation, qui va mettre en présence plusieurs autres joueurs étoiles de la LNH.

Qu'il suffise de mentionner le nom d'Evgeni Malkin, coéquipier de Crosby, gagnant du trophée Art Ross et un des finalistes pour l'obtention du titre de joueur par excellence de la LNH en compagnie d'Ovechkin. Chez les Capitals, il y a les Alexander Semin, Nicklas Backstrom et Mike Green.

"Parlons des Penguins et des Capitals, a corrigé Ovechkin dès qu'on a abordé le sujet, jeudi. Ce n'est pas une série entre Crosby et moi, ou quelqu'un d'autre. La rivalité va être forte. Mais ça va se passer entre les Penguins et les Capitals."

Ovechkin, qui a assuré - sourire en coin - qu'il ne soigne aucune blessure même s'il ne s'est pas entraîné, a plus tard reconnu que l'affrontement ne peut qu'être bénéfique pour les dirigeants de la LNH, qui ne ménagent d'ailleurs pas les efforts afin de promouvoir la série, et pour les amateurs, qui devraient être servis à souhait.

"C'est toujours agréable de voir les meilleurs joueurs en venir aux prises, particulièrement en séries éliminatoires. C'est formidable pour les amateurs. Ils veulent voir à l'oeuvre les meilleurs, voir comment ils vont se tirer d'affaire l'un contre l'autre et lequel va l'emporter."

Interrogé au sujet du statut de vedette que la LNH affuble à Crosby, le talentueux russe a lancé à la blague aux journalistes qu'il (Crosby) est une "supervedette" tandis que "moi je ne suis que comme vous tous".

Quant à ses relations avec son compatriote Malkin, on a saisi qu'elles risquent de se détériorer par rapport à ce qu'on a vu au match des étoiles à Montréal, en janvier. Les deux compatriotes, qu'on disait être en conflit, ont montré une belle complicité en faisant des pitreries à l'occasion du concours d'adresse. Tout cela est terminé.

"Il n'y a plus d'amitié qui tienne, ça va être la guerre", a annoncé Ovechkin, en disant s'attendre à une série fort intense en raison de la rivalité qui s'est créée entre les équipes au cours des dernières saisons.

Le numéro 8 des Caps, qui arbore des mèches de cheveux de couleur roux, accorde un avantage aux Penguins au chapitre de l'expérience parce que leur noyau de jeunes a participé à la finale de la coupe Stanley, l'an dernier.

"Ils amorcent également la série dans une meilleure position que nous, a-t-il résumé, parce qu'ils ont eu plus de journées de récupération que nous.

"Cela dit, j'estime qu'on est deux équipes semblables. ??a va être une série pas mal 'cool'."

En voir plus