Skip to main content

Crosby est confiant, même après la blessure de McCann chez les Penguins

Pittsburgh a gagné trois matchs de suite et pourrait être privé de cinq attaquants réguliers contre l'Avalanche

par Wes Crosby / Correspondant indépendant NHL.com

PITTSBURGH - Sidney Crosby a bon espoir que les Penguins de Pittsburgh vont continuer à bien jouer, même avec la liste des blessés qui s'allonge chez les attaquants, alors que Jared McCann est évalué quotidiennement en raison d'une blessure au bas du corps.

McCann ne s'est pas entraîné, mardi, et pourrait rater le prochain match de Pittsburgh, qui aura lieu mercredi face à l'Avalanche du Colorado (5-0-0) au PPG Paints Arena (19 h HE, NBCSN, NHL.TV). Les attaquants Evgeni Malkin, Nick Bjugstad, Alex Galchenyuk et Bryan Rust sont également blessés et demeurent à l'écart de la formation des Penguins.

À LIRE AUSSI : McDavid, Laine et Crosby sont les trois étoiles de la semaine

« Vous avez vu notre sentiment d'urgence, a déclaré Crosby. Je pense que ç'a augmenté un peu, avec tous nos blessés et le fait que tous les gars doivent élever leur jeu d'un cran. Ceux qui ont été rappelés pour pourvoir des postes ont fait du bon travail. Nous travaillons en équipe. Quand nous faisons cela, nous sommes une équipe difficile à affronter. »

Les Penguins (4-2-0) ont remporté leurs trois parties depuis que le nom de Galchenyuk a rejoint ceux de Malkin, Bjugstad et Rust sur la liste des blessés en raison d'une blessure au bas du corps. Pittsburgh a dominé ses adversaires 16-7 sur la feuille de pointage.

Pittsburgh a vaincu les Ducks d'Anaheim 2-1, le 10 octobre, lors du premier match sans ces quatre joueurs. Ils ont ensuite marqué sept buts dans chacune des deux rencontres en deux jours à l'étranger, gagnant 7-4 contre le Wild du Minnesota, samedi, et 7-2 face aux Jets de Winnipeg, dimanche. 

Crosby a contribué à garder Pittsburgh sur le droit chemin. Avec une série de six matchs avec au moins un point pour entamer la saison, Crosby est le meneur des Penguins avec 10 points (trois buts, sept passes) et il a obtenu deux points dans chacun des trois gains consécutifs. Lui et l'attaquant Jake Guentzel, qui a inscrit quatre buts au cours des trois dernières sorties, demeurent l'un des duos les plus dangereux de la LNH.

Le défenseur Kris Letang a également amassé au moins un point dans chacun des matchs et il vient au deuxième rang des Penguins avec huit points (deux buts, six mentions d'aide). Il a récolté deux passes, dimanche, pour atteindre le plateau des 501 points (114 buts, 387 aides), devenant le premier défenseur des Penguins avec au moins 500 points.

Mais Crosby et Letang produisaient déjà avant cette séquence victorieuse. La différence est venue des autres trios, alors que l'attaquant recrue Sam Lafferty a dépassé les attentes sur la quatrième ligne.

Lafferty, qui a grandi à moins de 160 kilomètres à l'est de Pittsburgh, à Hollidaysburg en Pennsylvanie, a été blanchi de la feuille de pointage à ses deux premiers matchs après avoir fait ses débuts dans la LNH, le 8 octobre. En deux parties depuis, il a obtenu trois buts et deux mentions d'aide.

« Tous les gars ont été géniaux, a dit Lafferty. Ils ont rendu la tâche tellement facile pour nous. Je donne tout sur la glace et je suis le rythme du match. »

Sullivan a indiqué que Lafferty pourrait être employé comme deuxième joueur de centre si McCann est incapable de jouer mercredi.

« Je pense qu'il a démontré à tout le monde qu'il est capable de jouer à ce niveau, a dit Sullivan. Il a un bon coup de patin, il est bon sur 200 pieds. Je ne dis pas que c'est ce que nous allons faire, mais il est certainement une option. »

Video: PIT@WPG: Lafferty profite du retour de la bande

Zach Aston-Reese, qui a été muté du quatrième trio à l'aile gauche de la troisième ligne en raison des éclopés, a connu beaucoup de succès lui aussi. Il a inscrit deux buts et une passe, dimanche, après avoir récolté une aide contre le Minnesota, samedi.

Aston-Reese, qui en est à sa troisième saison avec les Penguins, a attribué du mérite à Crosby et aux autres vétérans pour avoir créé un environnement qui permet aux jeunes attaquants des deux derniers trios de bien faire.

« Tu entends les histoires de Crosby à propos de Bill Guerin et du fait qu'il a joué avec des joueurs comme Mark Recchi, a expliqué Aston-Reese. Lors des cinq ou six dernières années, plusieurs joueurs des rangs universitaires sont débarqués ici et ont eu du succès. Ce n'est pas une coïncidence.

« C'est parce que ces gars-là les ont accueillis en sachant que ça prendrait plus que les 18 joueurs de la formation régulière pour obtenir des victoires. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.