Skip to main content

Cory Schneider accepte sa rétrogradation avec classe

Le vétéran gardien soutient Keith Kinkaid, dont ses performances ont propulsé les Devils vers une place en séries

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

NEWARK, N.J. -- Le gardien Cory Schneider a déclaré son partenaire Keith Kinkaid a sans aucun doute mérité son rôle chez les Devils du New Jersey.

Kinkaid, 28 ans, s'est dressé pour les Devils pendant une période importante alors que plusieurs équipes se battaient pour une place en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Kinkaid a défait les Penguins de Pittsburgh 4-3 vendredi avant de signer une victoire de 2-1 contre le Lightning de Tampa Bay samedi. Il présente une fiche de 11-3-0 avec une moyenne de buts alloués de 2,26, un pourcentage d'arrêts de ,932 et un blanchissage dans ses 15 derniers matchs (14 départs).

Schneider n'a remporté aucun match depuis le 27 décembre -- un gain de 3-1 face aux Red Wings de Detroit --, et il connaît des difficultés en quatre départs depuis son retour au jeu le 1er mars à la suite d'une absence de 16 matchs causée par une blessure à l'aine et la hanche.

« À ce stade de la saison, il ne s'agit pas d'un joueur individuel, il s'agit plutôt de l'équipe et de ses intérêts, et Keith joue fantastiquement depuis un mois et demi, a souligné Schneider. Même si je jouais bien, Keith nous permettrait de prendre une bonne décision, peu importe qui est devant le filet.

« De mon côté, je dois travailler fort afin d'être prêt quand je suis appelé. Regardez les deux derniers triomphes de la Coupe Stanley par les Penguins, ils ont dû miser sur leurs deux gardiens [Matt Murray et Marc-André Fleury] pendant leurs parcours, et alors on ne sait jamais ce qui pourrait arriver. »

L'entraîneur John Hynes donnera à Kinkaid un troisième départ de suite alors que les Devils affronteront les Hurricanes de la Caroline au Prudential Center mardi (19h H.E.; MSG, FS-CR, NHL.TV). Les Devils occupent la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Association de l'Est avec 86 points, deux points devant les Panthers de la Floride qui ont deux matchs en main.

« [Kinkaid] a signé deux victoires de suite contre deux équipes d'élite, et je dirais qu'il nous a donné la victoire dans chacune, a ajouté Schneider. Il est concentré et quand il trouve son rythme comme cela, il joue avec beaucoup de confiance. »

Video: TBL@NJD: Kinkaid frustre le Lightning tard en 2e

Schneider, 32 ans, en est à la troisième saison d'une prolongation de contrat de sept ans qu'il a signée avec les Devils le 9 juillet 2014. Il demeure un vrai professionnel pendant cette période.

« Cory Schneider comprend qu'il ne joue pas de son mieux et il comprend également que Keith le fait, a expliqué Hynes. Il place l'équipe en avant et il comprend que nous décidons présentement de donner le filet au gardien qui est sur une lancée. Et pour l'instant, c'est Keith. »

Hynes a fait les éloges de Schneider pour la manière dont ce dernier a géré la situation.

« Cory travaille avec acharnement à l'entraînement, il apporte une belle énergie dans le vestiaire, et le caractère est un élément clé du leadership, a-t-il mentionné. Quand les choses ne tournent pas bien, tu dois mettre ton ego de côté et apporter de la positivité, une éthique de travail et une bonne attitude à l'équipe, et il l'a assurément fait. »

Schneider a affirmé qu'il sera prêt à jouer quand l'équipe l'appellera de nouveau.

« Je tente d'aborder mes entraînements comme des matchs, je travaille fort, et parfois cette intensité déborde sur tes matchs et tu te sens très bien, a-t-il dit. Tu ne dois pas t'attarder sur le passé. Tu dois être prêt à aller de l'avant, peu importe ton rôle. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.