Skip to main content

Cooke marque et les Penguins remportent la bataille de la Pennsylvanie

LNH.com @NHL

PHILADELPHIE - Matt Cooke et Sergei Gonchar ont marqué en supériorité numérique pour propulser les Penguins de Pittsburgh vers une victoire de 2-1 aux dépens des Flyers de Philadelphie, dimanche après-midi.

Cooke a inscrit le but victorieux alors qu'il restait moins de deux minutes au match lorsqu'il a fait dévier un tir de la ligne bleue de Gonchar entre les jambières du gardien des Flyers Ray Emery.

"Je n'ai rien fait, a dit Cooke. Je n'ai jamais vu la rondelle. J'essayais simplement de créer le chaos devant le filet d'Emery. Gonchar a effectué un tir qui a dévié sur la lame de mon bâton puis s'est retrouvé derrière lui."

Tous les buts ont été inscrits en supériorité numérique. Le but victorieux des Penguins s'est produit après que le défenseur des Flyers Kimmo Timonen eut tenté de dégager son territoire en tirant la rondelle au-dessus de la baie vitrée, ce qui a entraîné une pénalité automatique.

"C'est un règlement stricte, n'est-ce-pas?, a questionné l'attaquant québécois Simon Gagné. Ca fait partie du jeu. Ce n'est pas ce que vous souhaitez, mais ça fait partie du jeu. Nous devons trouver des moyens d'écouler les pénalités, car nous ne l'avons pas fait aujourd'hui (dimanche). Tout ce travail pour rien - c'est difficile à avaler."

Jeff Carter a ouvert la marque pour les Flyers lors d'un avantage numérique à 5:18 de la période initiale. Carter, qui se trouvait derrière la cage des Penguins, a frappé la rondelle qui reposait sur l'extérieur du filet avant d'effectuer un tir qui a ricoché sur la jambière droite du gardien Brent Johnson puis glissé derrière lui.

Gonchar a cependant créé l'égalité à l'aide d'un puissant lancer frappé avec 5:27 à écouler au premier vingt.

Johnson a réalisé 27 arrêts pour mériter la victoire, tandis que Emery a repoussé 20 tirs.

En voir plus