Skip to main content

Comment les Penguins ont-ils remporté la Coupe Stanley

Pittsburgh a conquis un cinquième titre, un deuxième d'affilée, grâce à des victoires contre les Blue Jackets, les Capitals, les Sénateurs et les Predators

par David Satriano et Pete Jensen / Journalistes NHL.com

Les Penguins de Pittsburgh sont devenus la première équipe à soulever la Coupe Stanley pour une deuxième année consécutive depuis les Red Wings de Detroit en 1997 et en 1998, après une victoire de 2-0 aux dépens des Predators de Nashville dans le match no 6 de la Finale de la Coupe Stanley dimanche.

Pittsburgh a éliminé deux rivaux de la section Métropolitaine, les Blue Jackets de Columbus et les Capitals de Washington, respectivement en première et en deuxième ronde, cette dernière série se concluant en sept matchs. Les futurs champions ont défait les Sénateurs d'Ottawa en deuxième prolongation lors du match no 7 de la finale de l'Association de l'Est pour se retrouver à nouveau en Finale de la Coupe Stanley.

Voici le résumé de la route des Penguins vers la Coupe Stanley :

12 avril : Match no 1, première ronde de l'Association de l'Est, PPG Paints Arena : Penguins 3, Blue Jackets 1

Après une première période sans but, Bryan Rust, Phil Kessel et Nick Bonino ont donné une avance de 3-0 à Pittsburgh au deuxième vingt. Matt Calvert a répliqué en milieu de troisième période pour réduire l'écart 3-1, mais Marc-André Fleury, qui a obtenu le départ après la blessure subie par Matt Murray lors de l'échauffement, a réalisé 31 arrêts.

14 avril : Match no 2, première ronde de l'Association de l'Est, PPG Paints Arena : Penguins 4, Blue Jackets 1

Sidney Crosby a enfilé son premier but des séries lors de l'engagement initial, mais Brandon Saad, un natif de Pittsburgh, a nivelé la marque après sept minutes de jeu en deuxième. La recrue Jake Guentzel a réussi le but gagnant des Penguins 51 secondes plus tard. Au dernier engagement, Evgeni Malkin et Patric Hornqvist ont scellé l'issue de la rencontre et l'avance de 2-0 des Penguins dans la série. Crosby a conclu le match avec un but et deux passes, et Fleury a bloqué 39 lancers.

16 avril : Match no 3, première ronde de l'Association de l'Est, Nationwide Arena : Penguins 5, Blue Jackets 4 (prol.)

Cam Atkinson a ouvert le pointage après 11 secondes de jeu pour les Blue Jackets, mais Guentzel a répliqué à peine trois minutes plus tard. Atkinson et Zach Werenski ont ensuite compté pour donner une priorité de 3-1 à Columbus, 6:10 après le début du match. Rust et Malkin ont nivelé les chances 3-3 en période médiane, avant de voir Guentzel propulser Pittsburgh devant 4-3 grâce à son deuxième but du match à 11:48 du dernier vingt. Le centre de Columbus Brandon Dubinsky a ramené tout le monde à la case départ avec cinq minutes à écouler en temps réglementaire, mais Guentzel a complété son tour du chapeau à 13:10 de la prolongation, à la suite d'une belle passe de Crosby depuis l'arrière du filet. Guentzel est devenu la première recrue des Penguins à réussir un tour du chapeau en séries, et Pittsburgh s'est donné une priorité de 3-0.

18 avril : Match no 4, première ronde de l'Association de l'Est, Nationwide Arena : Blue Jackets 5, Penguins 4

Les Penguins tiraient de l'arrière 2-0 après le premier engagement, et 3-0 à 4:48 du deuxième. Hornqvist et le vétéran défenseur de 14 saisons Ron Hainsey, qui disputait ses premières séries, ont secoué les cordages pour réduire l'écart 3-2 après 40 minutes, mais William Karlsson a redonné une priorité de 4-2 à Columbus après 27 secondes de jeu en troisième période. Tom Kuhnhackl a redonné espoir à Pittsburgh en resserrant le pointage 4-3 moins de deux minutes plus tard, mais Boone Jenner a procuré une avance de deux buts aux Blue Jackets à 5:37. Le but en infériorité numérique de Guentzel avec 28 secondes au cadran a ramené le pointage à 5-4, mais ce ne fut pas suffisant. Pittsburgh subissait son premier revers en séries.

20 avril : Match no 5, première ronde de l'Association de l'Est, PPG Paints Arena : Penguins 5, Blue Jackets 2

Pittsburgh a bien répondu après sa première défaite du tournoi printanier de 2017. Phil Kessel a compté en première période et Rust a marqué deux buts pour donner une priorité de 3-0 aux Penguins à 3:50 du deuxième vingt. Columbus a pu compter sur Karlsson et Jenner pour réduire le déficit 3-2 après 40 minutes, mais le but en supériorité numérique de Crosby à 5:31 du dernier engagement, et celui de Scott Wilson 51 secondes plus tard, ont scellé l'issue de la rencontre. Fleury a bloqué 49 lancers, dont 19 en troisième période, et les Penguins ont remporté la série en cinq matchs.

27 avril : Match no 1, deuxième ronde de l'Association de l'Est, Verizon Center : Penguins 3, Capitals 2

Les Penguins, qui avaient défait les Capitals en six matchs lors de la deuxième ronde de 2016, n'avaient pas joué depuis une semaine. Crosby a frappé deux fois dans un intervalle de 1:04 en début de période médiane pour lancer Pittsburgh en avant 2-0. Alex Ovechkin, en fin de deuxième période, et Evgeny Kuznetsov, à 8:05 de la troisième, ont nivelé la marque 2-2. Le deuxième but des séries de Bonino, inscrit avec 7:24 à écouler au dernier vingt, s'est avéré le but vainqueur pour les Penguins. Fleury a repoussé 33 lancers.

29 avril : Match no 2, deuxième ronde de l'Association de l'Est, Verizon Center : Penguins 6, Capitals 2

Après une première période sans but, Matt Cullen, Kessel et Guentzel ont marqué en deuxième pour procurer une avance de 3-1 aux Penguins. Le deuxième du match de Kessel à 2:19 de la troisième portait la marque 4-1, mais Nicklas Backstrom réduisait l'écart 4-2 1:25 plus tard. Malkin a toutefois enfilé un but d'assurance à 5:31 et Guentzel a complété la marque dans un filet désert. Guentzel et Kessel ont amassé deux buts et une passe chacun, et Fleury a réalisé 34 arrêts.

1er mai : Match no 3, deuxième ronde de l'Association de l'Est, PPG Paints Arena : Capitals 3, Penguins 2 (prol.)

Les Penguins tiraient de l'arrière 1-0 après vingt minutes de jeu en raison du but en avantage numérique de Backstrom. Kuznetsov a doublé l'écart à mi-chemin en troisième. Malkin et Justin Schultz ont compté dans un intervalle de 48 secondes dans les deux dernières minutes pour niveler le pointage 2-2 et forcer la prolongation. Le défenseur Kevin Shattenkirk a profité d'une supériorité numérique pour briser l'égalité à 3:13. Washington signait sa première victoire de la série, et les Penguins subissaient un premier revers à domicile en ce tournoi printanier.

3 mai : Match no 4, deuxième ronde de l'Association de l'Est, PPG Paints Arena : Penguins 3, Capitals 2

Hornqvist a ouvert le pointage pour les Penguins à 4:39 du premier engagement, et Guentzel a creusé l'écart 2-0 à 3:21 de la deuxième période, grâce à son huitième but, un sommet des séries. Les Capitals sont vite revenus à la charge, moins de cinq minutes plus tard, par l'entremise de Kuznetsov et de Nate Schmidt qui ont égalé la marque 2-2. Le but de Schultz en supériorité numérique à 11:24 de la deuxième période a procuré une avance de 3-2 aux Penguins et s'est avéré être le but décisif. Fleury a effectué 36 arrêts pour Pittsburgh, qui a pris une avance de 3-1 dans la série.

6 mai : Match no 5, deuxième ronde de l'Association de l'Est, Verizon Center : Capitals 4, Penguins 2

Le premier but des séries de Carl Hagelin a donné une priorité de 1-0 aux Penguins à mi-chemin en première, mais Andre Burakovsky a répliqué alors qu'il restait 30 secondes à écouler au premier vingt, pour porter la marque 1-1. Le but en avantage numérique de Kessel redonnait une avance de 2-1 à Pittsburgh après 40 minutes de jeu, mais Backstrom, Kuznetsov et Ovechkin ont fait scintiller la lumière rouge dans un intervalle de 4:58 tôt en troisième période. Washington revenait à 3-2 dans la série.

8 mai : Match no 6, deuxième ronde de l'Association de l'Est, PPG Paints Arena : Capitals 5, Penguins 2

Les Penguins obtenaient une deuxième chance d'enlever les honneurs de la série, cette fois devant leurs partisans, mais n'ont jamais été dans le coup. Les Capitals menaient 2-0 au deuxième entracte grâce à des buts de T.J. Oshie et de Burakovsky, et Washington a marqué à trois reprises en 12:29 au début du troisième vingt pour prendre une avance de 5-0. Guentzel et Malkin ont répliqué avec moins de quatre minutes au cadran, mais c'était trop peu trop tard pour les Penguins, qui s'inclinaient lors de deux matchs consécutifs, une première pour eux dans les séries.

10 mai : Match no 7, deuxième ronde de l'Association de l'Est, Verizon Center : Penguins 2, Capitals 0

Rust a marqué le but décisif à 8:49 du deuxième vingt. Hornqvist a creusé l'écart à 4:14 de la troisième période, et Fleury a repoussé 29 rondelles pour signer le neuvième jeu blanc en séries de sa carrière, et son premier cette année. Les Penguins ont offert du jeu très serré défensivement, limitant Washington à six tirs au but au troisième vingt. La franchise présente maintenant un dossier de 6-0 lors d'un match no 7 sur la route. Pittsburgh a remporté la série 4-3, en route vers une deuxième finale de l'Association de l'Est consécutive.

13 mai : Match no 1, finale de l'Association de l'Est, PPG Paints Arena : Sénateurs 2, Penguins 1 (prol.)

Après une série de sept matchs forts en émotions face aux Capitals, les Penguins ont manqué d'intensité à leur premier rendez-vous avec les Sénateurs. La structure défensive 1-3-1 d'Ottawa a dérouté l'offensive des Penguins, et Pittsburgh n'a pas su profiter de ses cinq supériorités numériques. Jean-Gabriel Pageau a ouvert le pointage pour les Sénateurs à 14:32 de la première période, et aucune des deux équipes n'a généré beaucoup d'occasions de marquer avant le but égalisateur de Malkin à 14:25 du troisième vingt. Bobby Ryan a poursuivi son bon travail lors des séries en enfilant l'aiguille en échappée à 4:59 de la prolongation pour donner une avance de 1-0 aux Sénateurs dans la série au meilleur de sept matchs.

15 mai : Match no 2, finale de l'Association de l'Est, PPG Paints Arena : Penguins 1, Sénateurs 0

Les Sénateurs et les Penguins se sont livré une autre guerre de tranchées, et il a fallu attendre à 13:05 du dernier engagement pour voir Kessel marquer à la suite d'une remise de Malkin. Fleury a fermé la porte à 23 reprises pour mériter son deuxième blanchissage des séries, un dixième en carrière. Rust et Schultz, blessés, ont quitté la rencontre en première période. Rust a raté les deux matchs suivants, et Schultz les matchs no 3 à 6.

17 mai : Match no 3 , finale de l'Association de l'Est, Centre Canadian Tire : Sénateurs 5, Penguins 1

L'attaquant Mike Hoffman a marqué après 48 secondes de jeu et les Sénateurs se sont forgés une avance de 4-0, chassant Fleury à 12:52 du premier vingt. Le défenseur Marc Methot a amassé un but et une passe pour les Sénateurs, qui ont été en plein contrôle durant toute la rencontre. Les Penguins ont évité le blanchissage grâce à un but de Crosby en avantage numérique à 6:05 du dernier engagement. Murray a remplacé Fleury et a ensuite obtenu le départ dans chacun des 10 matchs restants de Pittsburgh en séries.

19 mai : Match no 4 , finale de l'Association de l'Est, Centre Canadian Tire : Penguins 3, Sénateurs 2

Murray a contré 24 lancers à son premier départ des séries 2017, et les Penguins ont tenu le coup pour signer une victoire sur la route et égaler la série 2-2. Olli Maatta a ouvert le pointage avec 46 secondes à écouler en première. Crosby et Brian Dumoulin ont marqué dans un intervalle de moins de quatre minutes en deuxième pour propulser les Penguins en avant 3-0. Clarke MacArthur a réduit l'écart 3-1 en fin de deuxième, et Tom Pyatt à compté à 14:59 de la troisième pour resserrer la marque 3-2, mais Murray a ensuite fermé la porte pour signer la première de ses huit victoires du tournoi printanier.

21 mai : Match no 5, finale de l'Association de l'Est, PPG Paints Arena : Penguins 7, Sénateurs 0

Les Penguins ont inscrit quatre buts en première période et n'ont jamais été menacés. Sept joueurs ont marqué, et 11 joueurs ont récolté au moins un point. Pittsburgh s'est amusé en supériorité numérique, avec trois buts en trois occasions, de Crosby, Kessel et Trevor Daley, et s'est approché à un gain d'une deuxième apparition d'affilée en Finale de la Coupe Stanley. Murray a signé le deuxième jeu blanc en séries de sa carrière. Le gardien des Sénateurs Craig Anderson a accordé quatre buts sur 14 lancers, avant d'être remplacé par Mike Condon lors des deux dernières périodes.

23 mai : Match no 6 , finale de l'Association de l'Est, Centre Canadian Tire : Sénateurs 2, Penguins 1

Malkin a ouvert le pointage à 4:51 du deuxième engagement, mais c'est le seul tir qui a trompé la vigilance d'Anderson, qui a réalisé 45 arrêts après avoir été rappelé au banc lors du match no 5. Mike Hoffman donnait l'avance aux Sénateurs à 1:34 de la troisième période. Plus tôt dans le match, Ottawa avait finalement percé la muraille Murray, qui n'avait pas accordé de but en 98:16, grâce à un filet de Ryan en avantage numérique à 13:15 de la période médiane.

25 mai : Match no 7, finale de l'Association de l'Est, PPG Paints Arena : Penguins 3, Sénateurs 2 (2e prol.)

Les Sénateurs ont donné du fil à retordre aux Penguins, mais les champions en titre de la Coupe Stanley ont triomphé à domicile grâce à Chris Kunitz. Ce dernier, promu sur le premier trio avec Crosby, a soulevé la foule à 5:09 de la deuxième période de surtemps en envoyant les Penguins en Finale de la Coupe Stanley face aux Predators de Nashville. Kunitz a récolté deux buts et une mention d'aide, lui qui n'avait pas trouvé le fond du filet depuis le 16 février, une disette de 35 matchs. Murray présente maintenant une fiche de 2-0 lors d'un match no 7 en carrière, et les Penguins sortaient vainqueurs d'un match décisif pour la deuxième fois des séries de 2017.

29 mai : Match no 1, Finale de la Coupe Stanley, PPG Paints Arena : Penguins 5, Predators 3

Le défenseur des Predators P.K. Subban a vu son but être refusé en première période en raison d'un hors-jeu signalé à la reprise vidéo, et Pittsburgh a répliqué avec trois buts inscrits dans un intervalle de 4:11. Les Predators se sont ressaisis et ont empêché les Penguins de tirer au but pendant 37 minutes. Ils ont comblé le déficit et égalé le match 3-3 avec un but en deuxième période, et deux en troisième. Toutefois, Guentzel a mis fin à la remontée en inscrivant le but gagnant avec 3:17 au cadran. Il s'agissait du premier lancer des Penguins depuis le filet de Nick Bonino à 19:43 de l'engagement initial.

31 mai : Match no 2, Finale de la Coupe Stanley, PPG Paints Arena : Penguins 4, Predators 1

La force de frappe soudaine des Penguins s'est manifestée lorsque Guentzel a marqué son deuxième but du match après 10 secondes de jeu en troisième période pour briser une égalité de 1-1, et Pittsburgh a enchaîné avec deux buts en 15 secondes, peu après. Les Penguins ont inscrit trois buts lors du dernier vingt, le tout en 3:18. Le gardien de Nashville Pekka Rinne a connu une deuxième sortie difficile, accordant quatre buts sur 25 tirs. Bonino s'est blessé au pied en bloquant une frappe de P.K. Subban et a raté les quatre rencontres suivantes. Les Penguins ont gagné, malgré une fiche de 0-en-7 avec l'avantage d'un homme.

3 juin : Match no 3, Finale de la Coupe Stanley, Bridgestone Arena : Predators 5, Penguins 1

Les Penguins ont ouvert le pointage grâce au treizième but des séries de Guentzel, mais l'offensive des Predators s'est levée en période médiane, inscrivant deux buts en 42 secondes, et un autre avec 23 secondes à écouler à la période. Craig Smith et Mattias Ekholm ont creusé l'écart en troisième période, Rinne a rebondi avec 27 arrêts et Nashville a signé une première victoire en Finale de la Coupe Stanley depuis son entrée dans la LNH en 1998. Crosby et Malkin n'ont décoché aucun tir au but.

5 juin : Match no 4, Finale de la Coupe Stanley, Bridgestone Arena : Predators 4, Penguins 1

Calle Jarnkrok a donné une avance de 1-0 à Nashville à 14:51 de l'engagement initial, mais Crosby a répliqué avec un but en échappée 1:06 plus tard pour égaler la marque. La recrue des Predators Frédérick Gaudreau a porté la marque 2-1 à 3:45 du deuxième vingt grâce à son troisième but des séries, et Rinne a préservé l'avance en réalisant une série d'arrêts à la suite d'une autre échappée de Crosby et des occasions qui ont suivi pour ce même Crosby et Guentzel. Rinne a conclu sa soirée avec 23 arrêts pour aider les Predators à égaler la série au meilleur de sept matchs 2-2. Les Penguins étaient muselés en supériorité numérique pour une troisième rencontre consécutive.

8 juin : Match no 5, Finale de la Coupe Stanley, PPG Paints Arena : Penguins 6, Predators 0

Schultz a ouvert la marque en avantage numérique à 1:31 du premier vingt, après que Crosby eut forcé l'indiscipline des Predators, et Pittsburgh n'a jamais regardé en arrière. Murray, qui a obtenu le départ malgré des sorties difficiles lors des matchs no 3 et 4, a repoussé 24 rondelles pour signer son deuxième blanchissage des séries de 2017, en neuf départs. Il s'agissait du troisième jeu blanc en séries de sa carrière. Crosby et Kessel ont récolté trois points, Malkin et Ron Hainsey ont amassé un but et une passe. Guentzel a réussi une passe et un 21e point en séries, ce qui lui a permis de rejoindre Dino Ciccarelli et Ville Leino en première place de l'histoire des séries de la Coupe Stanley pour le plus grand nombre de points inscrits par une recrue.

11 juin : Match no 6, Finale de la Coupe Stanley, Bridgestone Arena -- Penguins 2, Predators 0

Les gardiens Rinne et Murray se sont livré tout un duel, et aucun but n'a été inscrit pendant plus de 58 minutes, malgré un avantage numérique de deux hommes des Predators pendant 32 secondes en milieu de troisième période. Hornqvist a finalement semé l'hystérie au banc des Penguins en marquant sur un retour de la rampe d'un tir de Schultz à 18:25 de la troisième période. Hagelin a enlevé tout espoir aux Predators et à leurs bruyants partisans en ajoutant un but dans un filet désert alors qu'il restait 14 secondes au cadran, et les Penguins ont soulevé la Coupe Stanley pour une deuxième année de suite.

En voir plus