Skip to main content

CMJ : La porte est entrouverte pour le Canada

Si elle s'en tient à son style de jeu, la formation canadienne devrait en principe se retrouver en finale

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

BUFFALO - Les joueurs et les entraîneurs répètent souvent qu'il est important de ne pas voir trop loin, de se concentrer sur le moment présent et d'aborder les choses un match à la fois. Mais comme nous ne sommes ni joueurs ni entraîneurs, permettons-nous de faire exactement tout le contraire.

En jetant un coup d'oeil rapide au possible parcours du Canada lors de la ronde éliminatoire du Championnat mondial junior de la FIHG, on remarque bien que le chemin qu'il aura à emprunter jusqu'en finale - à commencer par les quarts de finale contre la Suisse mardi - ne s'avère pas le plus difficile.

Il y aura des pièges, certes, mais la troupe de Dominique Ducharme ne verra aucune redoutable puissance se dresser devant elle avant la finale.

En terminant au premier rang du groupe A avec une fiche de 3-0-1, les Canadiens se retrouvent du même côté du tableau que la Finlande (2-2-0) et la République tchèque (3-1-0).

S'ils battent la Suisse, mardi, ce qui devrait en théorie ne poser aucun problème - même l'entraîneur suisse Christian Wohlwend l'a dit - ils retrouveront en demi-finale le gagnant du duel entre la Finlande et la République tchèque.

Pas gagné d'avance, mais...

Ces deux nations ne sont pas à prendre à la légère. Le Canada a battu la Finlande 4-2 lors de son premier match du tournoi, mais les Finlandais ont tenu tête aux Américains, dimanche, en encaissant un but dans les dernières minutes de jeu pour finalement s'incliner 5-4.

Même si elle n'a pas nécessairement impressionné dans la phase de groupe, la Finlande a une excellente brigade défensive qui compte sur pas moins de cinq choix de première ronde et elle a une attaque assez diversifiée menée par le redoutable Eeli Tolvanen.

Ce dernier, le choix de première ronde des Predators de Nashville en juin dernier (no 30), a été limité à un seul but jusqu'à maintenant et il menace d'exploser à tout moment. On parle quand même d'un attaquant de puissance qui totalise 17 buts en 39 matchs dans la KHL à 18 ans seulement.

La République tchèque, de son côté, a démontré qu'elle était capable du meilleur comme du pire lors de la ronde préliminaire. Les Tchèques ont surpris la Russie d'entrée de jeu avant de peiner contre le Bélarus - une courte victoire de 6-5 - et de trimer dur pour vaincre la Suisse.

Les Tchèques ont du punch à l'attaque avec des joueurs dynamiques comme Martin Necas (Hurricanes de la Caroline), Filip Chytil (Rangers de New York), Martin Kaut et Filip Zadina (admissibles au repêchage de 2018).

Le problème se situe plutôt en défensive et dans les buts. Leurs deux gardiens Josef Korenar et Jakub Skarek présentent un pourcentage d'efficacité combiné de ,880 et ont dû se relayer à quelques reprises devant le filet au cours de la phase de groupe.

Le match de demi-finale ne sera donc pas une formalité, loin de là, mais le Canada a les éléments nécessaires pour venir à bout de l'une ou l'autre de ces deux équipes. Les quatre trios produisent, Carter Hart est solide devant son filet et la défensive devrait être à cent pour cent, parole de Dominique Ducharme.

Éprouvant de l'autre côté

Pendant ce temps de l'autre côté du tableau, les États-Unis (3-1-0) et la Russie croiseront le fer dès les quarts de finale dans un match qui s'annonce très taxant pour les deux équipes.

Et le gagnant de ce duel devrait retrouver la puissante Suède (4-0-0) en demi-finale si cette dernière vient à bout de la Slovaquie (2-2-0).

Pas un parcours facile.

Les surprises peuvent survenir - les Slovaques ont quand même battu les Américains - mais si tout se déroule comme prévu, le Canada devrait en principe se retrouver en finale vendredi.

Ce serait toutefois trop simple si tout se décidait sur papier. Vaut mieux donc ne pas voir trop loin et aborder les choses un match à la fois, n'est-ce pas?

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.