Skip to main content

CMH: La formation prévue de la Suède

Nyquist et Hagelin sont deux des principaux candidats pour faire partie des sept derniers joueurs ajoutés

par Janne Bengtsson / Correspondant NHL.com

L'entraîneur d'Équipe Suède Rikard Gronborg devra bientôt arrêter ses choix.

Gronborg, les entraîneurs adjoints Johan Garpenlov et Peter Popovic ainsi que les conseillers Nicklas Lidstrom, Mats Sundin et Daniel Alfredsson ont passé des semaines et des mois à voyager un peu partout en Amérique du Nord pour épier des joueurs. Plus tard cette semaine, ils devront dresser la liste des sept derniers joueurs qui seront ajoutés à la formation de la Suède en vue de la Coupe du monde de hockey 2016.

« En gros, nous avons dépisté tous les joueurs disponibles et nous avons également communiqué avec eux pour leur expliquer notre approche et notre façon de voir les choses », a déclaré Garpenlov à NHL.com/sv.

Un des joueurs dont ils ont suivi l'évolution est l'ailier des Penguins de Pittsburgh Carl Hagelin.

« Évidemment, nous pouvons voir ce que tout le monde peut voir, a indiqué Garpenlov. Hagelin peut contribuer aux succès d'une équipe parce qu'il s'agit d'un joueur rapide et explosif. Il force l'adversaire à écarter le jeu et les joueurs adverses ont de la difficulté à le suivre sur la glace.

« Carl est un joueur très utile. Il peut jouer partout, que ce soit profondément en zone offensive ou profondément en zone défensive. Il comprend bien le jeu et il ne craint pas qu'on lui donne de grandes responsabilités. »

Gronborg a passé deux semaines à Moscou, où il a regardé jouer l'attaquant des Red Wings de Detroit Gustav Nyquist au Championnat du monde 2016 de la FIHG. Les sept filets marqués par Nyquist à ce tournoi lui ont permis de terminer au premier rang du classement des buteurs, à égalité avec le Finlandais Patrik Laine.

La Suède doit ajouter un gardien, un défenseur et cinq attaquants pour compléter le groupe initial de 16 joueurs dont la liste a été annoncée au mois de mars.

« Nous voulons des joueurs qui joueront un rôle précis, des joueurs qui seront heureux de jouer le rôle que nous leur donnons et qui acceptent ce rôle sans la moindre hésitation », a souligné Garpenlov.

Voici ceux qui, selon LNH.com, sont les plus susceptibles de faire partie de la liste des sept derniers joueurs qu'on ajoutera à la formation :

LES 7 DERNIERS

A: Marcus Kruger (Blackhawks de Chicago), Carl Hagelin (Penguins de Pittsburgh), Patric Hornqvist (Penguins de Pittsburgh), Gustav Nyquist (Red Wings de Detroit), Marcus Johansson (Capitals de Washington)
D: Mattias Ekholm (Predators de Nashville)
G: Jhonas Enroth (Kings de Los Angeles)

Kruger, qui est âgé de 25 ans, maîtrise le jeu défensif mieux que tout autre joueur suédois qui évolue dans la LNH. Deux fois champion de la Coupe Stanley et joueur qui respecte religieusement le rôle qu'on lui donne, Kruger représente le choix parfait au poste de joueur de centre d'un trio défensif. Hagelin s'est amélioré depuis que les Ducks d'Anaheim l'ont échangé aux Penguins, le 16 janvier.

Hornqvist est un des meilleurs marqueurs au sein d'une équipe qui compte plusieurs bons marqueurs. Nyquist a inscrit 17 buts en 82 matchs en saison régulière et il a trouvé son rythme de croisière durant le Championnat du monde, alors qu'il a enregistré sept buts en huit rencontres.

Johansson représente un bon choix pour obtenir la dernière place au sein de la formation. Il a amassé 46 points (17 buts, 29 aides) en 74 matchs en saison régulière et il a ajouté sept points en 12 matchs éliminatoires au profit des Capitals. Johansson est un joueur rapide qui n'a pas peur de se mettre le nez dans la circulation lourde devant le filet adverse.

Le défenseur des Stars de Dallas John Klingberg semblait peut-être un choix évident, mais quand celui-ci a été laissé à l'écart du premier groupe de 16 joueurs, Gronborg avait déclaré qu'il voulait le voir jouer dans la circulation lourde dans un contexte des séries. C'est maintenant fait. Klingberg a récolté 58 points en 76 matchs en saison régulière, mais il n'a amassé que quatre points en 13 rencontres éliminatoires avec un différentiel de moins-5.

Devant le filet, Enroth est le choix le plus facile à faire. Henrik Lundqvist disputera probablement chacun des matchs de la Coupe du monde et Jacob Markstrom est un réserviste solide qui pourrait dépanner en cas de pépin. Enroth a affiché un dossier de 7-5-1 avec une moyenne de buts alloués par match de 2,17 et un pourcentage d'arrêts de ,922 en 16 sorties avec les Kings durant le calendrier régulier.

Alignement potentiel

Attaquants

Daniel Sedin - Henrik Sedin - Loui Eriksson

Filip Forsberg - Nicklas Backstrom - Patric Hornqvist

Gabriel Landeskog - Henrik Zetterberg - Gustav Nyquist

Alexander Steen - Marcus Kruger - Carl Hagelin

Marcus Johansson

Défenseurs

Niklas Hjalmarsson - Erik Karlsson

Niklas Kronwall - Oliver Ekman-Larsson

Victor Hedman - Anton Stralman

Mattias Ekholm

Gardiens

Henrik Lundqvist

Jacob Markstrom

Jhonas Enroth

En voir plus