Skip to main content

Cinq clés : Blues vs Wild, match no 2

Jake Allen devra encore se signaler pour St.Louis, et les deux équipes souhaitent mieux faire en avantage numérique

par Jessi Pierce / Correspondante LNH.com

ST. PAUL - Les Blues de St. Louis mènent la série 4-de-7 contre le Wild du Minnesota 1-0 après s'être imposés 2-1 en prolongation dans le match no 1 de leur série de première ronde de l'Association de l'Ouest au Xcel Energy Center mercredi.

 

Voici les cinq clés pour le match no 2 :

1. Aller au filet

Le Minnesota a obtenu 52 tirs dans le premier match, un record d'équipe en séries, ainsi que 90 tentatives de tirs. Cependant, seulement 29,9 pour cent des lancers du Wild ont été décochés de l'enclave, le reste provenant de la périphérie. 

Au cours de la saison régulière, le Minnesota a eu le dessus 266-208 sur leurs adversaires au chapitre des buts marqués, et la majorité de leurs buts ont été marqués à proximité du filet. 

En plus d'avoir pu compter sur une performance exceptionnelle du gardien Jake Allen, l'entraîneur Mike Yeo et la défensive des Blues sont parvenus à garder les joueurs du Minnesota à l'extérieur. Ils ont limité les chances de marquer du Wild sur une courte distance, et il s'agit de l'une des principales raisons qui expliquent pourquoi St. Louis a remporté la victoire. 

« [Allen] joue bien, alors il faudra profiter de nos deuxièmes, troisièmes ou quatrièmes chances de marquer, et marquer des buts peu élégants sur des retours, ce genre de choses, a mentionné l'attaquant du Minnesota Charlie Coyle. Nous devons le faire bouger latéralement, lui voiler la vue davantage et placer de la circulation devant lui. C'est difficile lorsqu'un gardien est en pleine possession de ses moyens. Il faut continuer de tirer vers lui, la rondelle va éventuellement entrer dans le filet. »

2. Allen doit récidiver

Yeo a souligné qu'il ne souhaitait pas qu'Allen affronte 52 tirs à nouveau, mais une performance semblable à celle qu'il a offerte mercredi ne serait pas de refus.

« Jake sait qu'il pourra bâtir sur cet excellent premier match pour le reste des séries, a noté Yeo. C'est bien de miser sur cette confiance et sur un bon départ. La véritable clé de son succès récemment est qu'il est en mesure de placer de très bonnes performances derrière lui afin de se concentrer sur le prochain match. »

Avec ses arrêts, autant ceux de routine que ceux qui se sont révélés spectaculaires, il ne fait aucun doute qu'Allen a été le pilier de la victoire des Blues dans le match no 1. 

Dans les matchs à bas pointage, ce sont habituellement les gardiens qui font la différence. Le fait qu'Allen, qui montre une fiche de 12-2-2 avec 27 buts alloués et deux blanchissages à ses 16 derniers départs, soit au sommet de son art représente un gros obstacle pour le Minnesota. 

3. Avantage de la glace vs guerriers de la route

L'avantage de la glace n'a pas vraiment été avantageux depuis le début des séries. Après les premiers matchs de chacune des séries, l'équipe visiteuse montre une fiche de 5-3.

Néanmoins, le Minnesota possède un dossier de 27-12-3 à domicile, et une fiche de 13-17 à St. Paul en séries éliminatoires. 

« La foule apporte beaucoup d'énergie [à domicile], a admis l'attaquant du Minnesota Charlie Coyle. Cela rend le match plaisant et excitant, et cela nous donne du momentum en plus de nous mettre dans le match. Nous adorons jouer [au Xcel Energy Center], nous voulons en profiter et nous assurer de bien jouer à domicile. »

Non seulement le Minnesota obtient-il l'appui de la foule de l'État du hockey, il s'agira également de la dernière occasion pour l'entraîneur Bruce Boudreau d'être en contrôle du dernier changement avant le match no 5, ce qui lui permet de mieux surveiller le meilleur pointeur des Blues Vladimir Tarasenko, qui a décoché quatre lancers, sans être un facteur important dans la victoire de St. Louis jusqu'à ce qu'il prépare le but gagnant en prolongation. 

4. Les Blues doivent élever leur jeu

St. Louis a terminé la partie du côté des gagnants, mais tous ont parlé de l'importance de rehausser leur jeu afin de signer une deuxième victoire. 

Ce ne sera pas facile. Le Minnesota a conservé un différentiel de plus-58 au chapitre des buts au cours de la saison régulière (au deuxième rang de la LNH), et a trouvé le fond du filet à 266 reprises. Trouver une manière de contrer l'échec-avant agressif du Wild ainsi que son attaque dominante est primordial pour les Blues. 
 
« Ils forment de toute évidence l'une des meilleures équipes offensives de la ligue pour une bonne raison, a avancé l'attaquant de St. Louis Scottie Upshall. Ils génèrent énormément de chances de marquer en tirant au filet et en trouvant le moyen d'atteindre la cible. Nous formons un groupe qui mise sur un bon jeu de transition, alors il faudra limiter leurs chances de marquer en bloquant des tirs et en obtenant encore plus de chances de marquer grâce à cela. »

5. Unités spéciales

Chaque équipe a été blanchie sur le jeu de puissance (0-en-4 pour les Blues; 0-en-2 pour le Wild), surtout en raison du brio des deux formations à court d'un homme, mais autant les Blues que le Wild veulent faire mieux à ce chapitre dans le match no 2.  

« [Au cours] des séries, vous avez le sentiment que les arbitres laissent passer beaucoup plus de choses, alors vous allez obtenir une ou deux occasions d'évoluer en avantage numérique, et vous voulez absolument en profiter, a mentionné l'attaquant du Wild Zach Parise. Il est difficile de marquer en séries. Dans le même ordre d'idée, vous voulez vous assurer d'écouler vos punitions afin de ne pas vous retrouver dans un trou. […] Lorsque vous remportez la bataille des unités spéciales, vous allez vous donner une meilleure chance de gagner. »

Yeo a également affirmé que l'avantage numérique des Blues devait se mettre en marche.

« Notre jeu de puissance n'a pas été assez bon. Nous avons toutefois très bien fait en désavantage numérique, a déclaré Yeo. Nous avons été lents en supériorité numérique. Cela ressemblait à notre jeu à 5-contre-5. […] Nous voudrions être plus agressifs. Nous devons faire circuler la rondelle plus rapidement. Il était facile pour eux de se défendre contre nous. »

Alignement prévu des Blues

Jaden Schwartz -- Ivan Barbashev -- Vladimir Tarasenko
Magnus Paajarvi -- Patrik Berglund -- David Perron
Vladimir Sobotka -Alexander Steen - Zach Sanford
Scottie Upshall -- Kyle Brodziak -- Ryan Reaves

Jay Bouwmeester -- Alex Pietrangelo
Joel Edmundson -- Colton Parayko
Carl Gunnarsson - Robert Bortuzzo 

Jake Allen 
Carter Hutton

Retranchés : Dmitrij Jaskin, Luke Opilka, Jordan Schmaltz, Jori Lehtera
Blessés : Robby Fabbri (genou), Paul Stastny (pied), Nail Yakupov (non divulgué)

Alignement prévu du Wild

Erik Haula - Mikko Koivu - Mikael Granlund
Nino Niederreiter - Eric Staal - Zach Parise 
Jason Zucker - Martin Hanzal- Charlie Coyle
Chris Stewart - Joel Eriksson Ek - Jason Pominville

Ryan Suter - Jared Spurgeon
Marco Scandella - Matt Dumba 
Jonas Brodin - Christian Folin

Devan Dubnyk
Darcy Kuemper 

Retranchés : Jordan Schroeder, Ryan White, Nate Prosser
Blessé : Victor Bartley (bras)

En voir plus