Skip to main content

Chaque équipe rêve de la coupe Stanley alors que la saison de la LNH sÂ'amorce

LNH.com @NHL

VANCOUVER - Après avoir eu droit à un avant-goût en Europe, la LNH s'apprête à amorcer la saison 2008-09 en Amérique du Nord, jeudi soir.

C'est le temps de l'année où toutes les équipes rêvent de devenir champion de la coupe Stanley, et où tous les joueurs ont hâte de commencer la saison après avoir disputé une série de matchs préparatoires.

Ron Wilson, celui qui aura pour tâche de redonner fière allure aux Maple Leafs de Toronto, a déclaré que c'est maintenant le moment où les vrais coups de feu seront donnés.

"Les matchs préparatoires sont comme les jeux de guerre à balles de peinture - quand tu es atteint, tu n'as qu'à essuyer la peinture, a déclaré Wilson, mercredi. Maintenant, tu risques d'être tué."

Daniel Sedin, des Canucks de Vancouver, a dit avoir hâte de disputer le premier match des siens, à GM Place, contre les Flames de Calgary.

"Après un certain temps, les matchs préparatoires... Je ne veux pas dire que tu deviens fatigué, mais tu voudrais que ça commence vraiment, a dit Sedin. Maitenant, nous y sommes enfin."

Les Red Wings de Detroit disputeront leur premier match à domicile et ils profiteront de l'occasion pour soulever la bannière soulignant leur conquête de la coupe Stanley au plafond avant d'affronter les Maple Leafs de Toronto. Pour l'entraîneur des Wings Mike Babcock, c'était un premier championnat de la LNH.

"Ca va monter au plafond et être là pour l'éternité, a souligné Babcock au cours d'une conférence téléphonique. Je passe beaucoup de temps, quand je me trouve dans l'aréna d'une des six équipes originales... à regarder à toute l'histoire qu'on retrouve là-haut. De faire partie de l'histoire, je crois, est une chose très spéciale."

Dans les autres matchs, les Bruins de Boston rendront visite à l'Avalanche du Colorado à Denver tandis que les Ducks d'Anaheim affronteront les Sharks de San Jose.

Les Canucks revigorés, qui ont présenté une fiche de 6-0-1 en matchs préparatoires, espèrent rebondir après avoir raté les séries la saison dernière. Cette déception a coûté au directeur général Dave Nonis son poste, ce qui a mené au remodelage de la direction et de l'équipe aussi.

"Nous sommes affamés, a noté le gardien Roberto Luongo, qui sera le capitaine de l'équipe même si les règles de la LNH l'empêchent de porter le "C" sur son maillot. Nous sommes déçus de la façon dont les choses se sont déroulées la saison dernière.

"Nous sommes pas mal satisfaits de la façon dont nous avons joué jusqu'ici. Il faudra s'assurer de poursuivre dans la même veine jeudi soir et dans tous les matchs qui suivront."

La saison de la LNH s'est officiellement amorcée le week-end dernier, quand les Rangers de New York ont défait le Lightning de Tampa Bay à deux reprises à Prague, en République tchèque, et que les Penguins de Pittsburgh ont signé une victoire en prolongation et subi une défaite devant les Sénateurs d'Ottawa à Stockholm, en Suède.

Plusieurs prédisent que les Red Wings vont conserver leur titre de champion, tandis qu'Anaheim, San Jose, Dallas et même le Minnesota aspireront aux grands honneurs dans l'Association Ouest.

Le talent qu'on retrouve dans l'Ouest signifie que même une simple qualification dans les séries ne sera pas une tâche facile.

"Ce sera tout un défi, a affirmé Mike Gillis, le directeur général recrue des Canucks. Je parlais à un autre directeur général et il m'a dit qu'ils abordaient la saison comme s'il s'agissait de 65 à 75 matchs éliminatoires avant les séries. Ce sera à ce point difficile dans l'Ouest cette année.

"Il y aura peut-être 10 matchs cette saison où le score sera tellement à sens unique que ce sera fini tôt dans la soirée. Mais toutes les autres rencontres seront une bataille acharnée."

Au Canada, on espère que le Canadien de Montréal deviendra la première équipe canadienne à remporter la coupe Stanley depuis que le Tricolore a réussi l'exploit en 1993. Les autres équipes de l'Association Est qu'on dit susceptibles d'atteindre la grande finale sont les Penguins de Pittsburgh, les Flyers de Philadelphie et les Rangers de New York.

Même si l'optimisme règne un peu partout, il y a quand même quelques nuages sombres à l'horizon.

La hausse du plafond salarial rendra la vie dure à certaines des équipes des petits marchés. On se demande aussi quel impact aura la Ligue continentale russe sur la LNH.

L'actuelle crise économique fera également en sorte que les gens auront moins d'argent à dépenser pour leurs loisirs.

Selon le d.g. des Red Wings, Ken Holland, les équipes gagnantes continueront toutefois d'attirer les amateurs.

"Nous sommes optimistes cette année quant à notre capacité d'attirer les partisans, a dit Holland. Je prévois que nous devrons travailler fort à ce niveau tôt dans la saison, mais au fur et à mesure que ça avancera, on espère qu'on aura un bon début de saison et que les gens viendront à l'aréna."

En voir plus