Skip to main content

"C'est le plus beau moment de ma carrière" - Scott Niedermayer

LNH.com @NHL

ANAHEIM, Calif. (PC) - Scott Niedermayer a gagné la coupe Stanley pour la quatrième fois de sa carrière. Mais c'était la première fois qu'il enlevait le prestigieux trophée associé à son frère Rob.

"Je ne compare jamais les conquêtes. Mais j'avoue que celle-ci est spéciale, a déclaré Scott Niedermayer. Je n'avais jamais rêvé de remettre la coupe à mon frère. C'est une chose à laquelle je n'avais jamais pensé. Je dirais que ce moment est le plus beau de ma carrière", a ajouté le défenseur qui a également mérité le trophée Conn Smythe.

Niedermayer a reçu la coupe des mains du commissaire Gary Bettman. Après l'avoir soulevée, il l'a aussitôt remise à son frère.

"Il n'y avait rien de prévu, a-t-il dit. Mais Rob porte un "A" sur son chandail et j'ai pris la décision de lui remettre la coupe même s'il n'a pas le plus d'ancienneté dans l'équipe. J'avoue que c'était très spécial."

Niedermayer s'estime chanceux d'avoir remporté une quatrième coupe, un sommet parmi les joueurs actifs.

"Je ne croyais pas obtenir autant de succès dans ma carrière, a-t-il dit. Je suis un gars vraiment choyé. J'ai eu la chance de jouer avec de très bons joueurs, de grands coéquipiers qui sont des amis."

Niedermayer s'est dit surpris d'avoir mérité le Conn Smythe.

"J'ai seulement essayé de faire mon travail. J'ai joué défensivement, j'ai bloqué des tirs, j'ai tenté de contribuer à l'attaque. J'ai fait ce qui était nécessaire. Mais il y avait d'autres candidats aussi méritants."

Samuel Pahlson, Rob Niedermayer, Jean-Sébastien Giguère et Andy McDonald sont assurément de ceux-là.

Teemu Selanne était un athlète ému après le match. Il a attendu 14 saisons avant de soulever la coupe.

"C'est une grande expérience, a dit le Finlandais. Il y a tellement longtemps que j'espérais ce moment. C'est ce qui rend ce moment encore plus spécial.

"C'est formidable de gagner devant nos partisans, a-t-il ajouté. Je suis tellement fier de mes coéquipiers qui sont comme des frères. Notre objectif au début de la saison était de remporter la coupe. Mais je n'étais pas certain qu'on y arriverait."

Selanne a pensé à accrocher ses patins durant le lock-out. Une blessure à un genou lui avait enlevé tout le plaisir de jouer.

"Mes problèmes de genou ont représenté une période très sombre dans ma vie, a-t-il expliqué. Mais depuis deux ans, j'avoue vivre les plus beaux moments de ma carrière."

Selanne a reçu la coupe de Rob Niedermayer.

"Je ne la croyais pas aussi lourde", a-t-il déclaré, lui qui deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

En voir plus