Skip to main content

Carey Price se montre rassurant

Les Canadiens de Montréal réclament tout de même au ballottage Antti Niemi comme police d'assurance devant le filet

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Carey Price affirme qu'il jouerait si c'étaient les séries éliminatoires, au moment où les Canadiens de Montréal réitèrent qu'ils ne peuvent pas avancer de date de retour au jeu pour leur gardien vedette.

La situation de Price ne s'est pas clarifiée malgré la mise au point qu'ont faite le gardien et le directeur général du CH Marc Bergevin, mardi, avant l'affrontement contre les Blue Jackets de Columbus au Centre Bell (19 h 30 HE; RDS, TSN2, FS-O).

Ce qui ajoute au brouillamini c'est la décision du Tricolore de réclamer au ballottage le vétéran Antti Niemi des Panthers de la Floride. Niemi avait amorcé la saison régulière chez les Penguins de Pittsburgh avant d'être réclamé au ballottage par les Panthers.

« Nous avons voulu faire l'acquisition d'un gardien expérimenté puisque nos deux jeunes gardiens sont en santé, et que nous ne savons pas pendant combien de temps le vétéran Al Montoya va s'absenter », a expliqué Bergevin.

« Si Charlie (Lindgren) devait se blesser, nous tomberions à Zach (Fucale) et à (Michael) McNiven. »

Niemi, un Finlandais âgé de 34 ans, montre une ronflante moyenne de buts accordés par match de 6,74 et un pourcentage d'arrêts de ,822.

« Il n'est plus le gardien avec lequel les Blackhawks de Chicago ont gagné la Coupe Stanley en 2010 », a avoué Bergevin qui faisait partie de l'organisation des Blackhawks à l'époque. « Stéphane Waite (l'entraîneur des gardiens) le connaît bien (il était l'entraîneur des Blackhawks dans le temps). »

Pour ce qui est de Price, le DG n'a pas voulu dire à quel moment on prévoyait son retour dans l'action.

« Je n'ai aucune idée, mais ça ne devrait pas être long, a-t-il déclaré. Mais on ne sait jamais dans le cas d'une blessure », a-t-il rajouté.

Ça ne devrait pas être long, c'est ce que l'équipe martèle depuis que Price est contraint à l'inactivité.

L'entraîneur Claude Julien n'a pas cessé de dire qu'il soigne une blessure mineure qui n'a rien à voir avec la blessure au genou droit qui a fait rater à Price toute la fin de la saison 2015-16.

Sur ce point, Bergevin a rappelé mardi, qu'au moment où Price était tombé au combat en novembre 2015, l'équipe avait déjà annoncé une absence minimum d'entre six et huit semaines. 

Avant Bergevin, Price avait assuré qu'il jouerait si les Canadiens étaient en séries. Il a néanmoins reconnu que sa période de récupération faisait du surplace et que c'est la raison pour laquelle il n'a pas chaussé les patins mardi et qu'il ne devrait pas les chausser de nouveau mercredi.

Price a précisé qu'au moment où on a évalué son état de santé, il s'attendait à être à l'écart du jeu pendant environ deux semaines.

Il a levé le voile sur la blessure qu'il a subie au Minnesota le 2 novembre. Il a révélé s'être blessé pendant la période d'échauffement du match face au Wild, mais qu'il ne s'est pas senti suffisamment mal pour renoncer à jouer.

« Quand vous êtes dans le feu de l'action, avec l'adrénaline, vous n'avez pas mal. C'est le lendemain que j'ai réalisé que ça n'allait pas. »

Bergevin a dit avoir été informé de la blessure à ce moment. L'équipe était à Winnipeg en vue du duel contre les Jets le samedi.

Montoya a disputé le match contre les Jets et il n'a plus rejoué même s'il a commencé à ressentir des symptômes d'une commotion cérébrale que vendredi.

Charlie Lindgren garde admirablement le fort depuis ce temps. Price a admis que le brio de Lindgren lui permet de prendre le temps nécessaire de se rétablir. Bergevin s'est dit d'accord là-dessus.

« Nous sommes guidés par la prudence », a-t-il élaboré.

Le directeur général a ajouté qu'on soupèsera la situation des gardiens de l'organisation au retour de Price.

Lindgren pourrait demeurer à titre d'adjoint si on peut lui trouver du temps de jeu en masse.

Bergevin s'est montré clair et net sur un aspect : il n'y aura pas de compétition entre Lindgren et Price.

« Nous savons tous ce que Carey peut faire quand il est en santé. »

Lehkonen absent

Les Canadiens seront privés de l'attaquant Artturi Lehkonen face aux Blue Jackets. Lehkonen est incommodé par une blessure au bas du corps. Charles Hudon montera en grade, aux côtés de Tomas Plekanec et de Brendan Gallagher.

Paul Byron remplacera Lehkonen dans le trio de Jonathan Drouin et d'Alex Galchenyuk.

En voir plus