Skip to main content

Cammalleri souhaite que ce gain du centenaire marque un nouveau départ

LNH.com @NHL

MONTREAL - L'entraîneur Jacques Martin pourra ressortir le DVD du match du centenaire la prochaine fois que le Canadien traversera un passage à vide cette saison.

"On espère que cette victoire soit l'étincelle qui nous manquait, qu'elle nous donne un élan. On a tout fait correctement ce qu'il fallait", a argué Mike Cammalleri, auteur de son quatrième tour du chapeau dans la LNH dans le gain facile de 5-1 face aux Bruins de Boston.

Cammalleri a parlé d'une soirée émotive pour toute l'organisation, d'une grande soirée pour le monde du sport en général, mais à plus petite échelle, d'une victoire fort importante pour les joueurs.

"Après avoir connu deux mauvaises performances, nous devions nous raplomber", a-t-il fait remarquer.

C'est comme si le Tricolore avait concentré toute son énergie de la semaine sur la rencontre du centenaire, après avoir fort mal paru dans les défaites de 3-0 face aux Maple Leafs de Toronto, mardi, et de 6-2 contre les Sabres de Buffalo, jeudi.

"On ressentait le sentiment d'urgence, a continué Cammalleri. Il y a de bonnes personnes chez les joueurs. Jeudi à Buffalo, dans l'autobus, tout le monde se regardait l'air de dire que ça devait cesser. Nous avons eu une réunion d'équipe vendredi matin qui a été fort positive. Il n'y avait aucune animosité entre les gars."

Martin a fait le point avec les joueurs en leur rappelant qu'ils avaient bien tenu le fort au cours des dernières semaines, en l'absence de plusieurs éléments importants.

"On a bien joué en récoltant huit points sur une possibilité de 12, a-t-il mentionné. Après un peu plus de discipline, nous aurions pu amasser 10 points sur 12. ??a se produit souvent quand une équipe salue le retour de joueurs blessés. Certains poussent un soupir de soulagement et ils disent que ça va aller mieux. On ne doit jamais relâcher."

O'Byrne ravi

La soirée a été d'autant particulière pour Ryan O'Byrne que c'est lui qui a remis le chandail numéro trois qu'il portait à Emile "Butch" Bouchard, lors de la cérémonie du retrait des chandails de Bouchard et d'Elmer Lach. On lui a annoncé la nouvelle, vendredi matin.

"Nous ne réalisons pas pleinement l'importance des cérémonies du genre. Ce n'est qu'après ma carrière que je saisirai réellement combien c'était particulier comme soirée. Dans 60 ans, quand je regarderai un match du Canadien à la télévision, je pourrai me rappeler de cet événement et dire que j'y ai joué un rôle."

O'Byrne s'est dit touché d'avoir serré la main de M. Bouchard. Il lui a dit avoir été honoré d'avoir porté son numéro depuis son arrivée dans la LNH.

En voir plus