Skip to main content

Cam Fowler et les Ducks restent calmes

Ils sont en retard 2-0 dans leur série face aux Oilers

par Lisa Dillman @reallisa / Journaliste NHL.com

ANAHEIM - Pour les Ducks d'Anaheim, l'histoire de l'année dernière semble se répéter après les deux premiers matchs de la série de deuxième tour dans l'Ouest face aux Oilers d'Edmonton.

Il y a un an, les Ducks détenaient l'avantage de la patinoire face aux Predators de Nashville en première ronde et avaient encaissé deux revers au Honda Center. Le gardien de Predators Pekka Rinne avait été la grande étoile dans le deuxième affrontement.

Le gardien des Oilers Cam Talbot a refait le coup aux Ducks. Il s'est signalé 39 fois dans la victoire de 2-1 des Oilers au Honda Center, vendredi.

Les Oilers mènent la série 2-0 à l'aube du troisième match à Edmonton, dimanche (19h HE; NBCSN, SN, TVA Sports).

Les Ducks montrent une fiche de 0-4 dans les séries au cours desquelles ils ont tiré de l'arrière 2-0. Anaheim avait perdu en sept match contre les Predators de Nashville.

« Nous ne paniquons pas, a déclaré le défenseur Cam Fowler, samedi. Il y a un sentiment d'urgence. On n'aime jamais travailler si fort pour l'avantage de la patinoire et ensuite perdre les deux premiers matchs devant nos partisans. Mais il y a encore beaucoup de hockey à jouer. »

Les Ducks ont eu le dessus 40-23 au chapitre des tirs au but dans le match no 2, mais Fowler a indiqué qu'il n'y avait pas de frustration dans leur camp. Les Ducks se concentrent sur ce qu'ils peuvent faire pour faire tourner le vent.

« Ça dépend de ta manière de réagir à ça, a-t-il dit. Ce serait facile pour nous d'être frustrés après le match d'hier soir, et avec la situation dans laquelle nous nous retrouvons. Je n'ai pas ce sentiment en ce moment. »

L'attaquant Patrick Eaves croit que les Ducks doivent se concentrer sur leur plan de match, créer de la circulation devant le filet et sauter sur les retours, éventuellement.

« Nous avons touché des poteaux, même l'intérieur des poteaux, a-t-il lancé. Ils jouent bien défensivement, leur gardien joue bien et nous devons trouver un moyen malgré cela. Nous faisons beaucoup de bonnes choses. Je pense que nous jouons mieux que lors de la dernière série contre les Flames. »

Les habiletés de Randy Carlyle ont été mises à l'épreuve au cours de ces séries. Des blessures et des virus l'ont forcé à apporter des ajustements rapidement.

L'attaquant Nick Ritchie a dû s'absenter avant le match no 2 en raison d'un virus. L'attaquant qui a récolté 28 points (14 buts, 14 aides) en saison régulière a dû être remplacé par Jared Boll, qui avait disputé son dernier match en séries avec les Blue Jackets de Columbus en 2014.

La situation de Ritchie s'est détériorée rapidement.

« Il n'était pas du tout malade, a raconté Carlyle. Ç'a commencé juste avant l'échauffement et il a quitté la patinoire. Ç'a été toute une surprise pour nous. »

En voir plus