Skip to main content

Byram s'attire les comparaisons avec Makar

Le défenseur sélectionné au quatrième rang par l'Avalanche a des qualités offensives « exceptionnelles »

par Rick Sadowski / Correspondant LNH.com

CENTENNIAL, Colorado - Bowen Byram n'a peut-être que 18 ans, il a déjà passé beaucoup de temps dans les arénas. Ils n'ont presque plus de secret pour celui qui se décrit comme un « rat d'aréna ».

C'est que son père Shawn a joué au hockey professionnel durant 15 saisons, la majorité d'entre elles dans les ligues mineures et en Europe.

« Mon père a joué au hockey, donc j'ai un peu grandi dans les arénas, a déclaré le quatrième choix du dernier encan de la LNH. Il a joué en Europe et aux États-Unis pendant quelques années. Je suis en amour avec le hockey depuis fort longtemps. »

À LIRE AUSSI : Mise à jour: Avalanche du ColoradoPelletier veut forcer la main des Flames | Rien ne presse pour Knight et les Panthers

Le meilleur conseil que Shawn - un attaquant qui a été blanchi et qui a récolté 14 minutes de punition en cinq matchs dans la LNH avec les Islanders de New York et les Blackhawks de Chicago entre 1990 et 1992 - a donné à Bowen, c'est de toujours donner le meilleur de soi.

« Tu ne peux rien faire sans ça, a expliqué le défenseur de 18 ans lors du camp de développement de l'Avalanche en juin. J'ai travaillé fort pour être dans cette position, mais il y a encore beaucoup de travail à faire. »

L'Avalanche a de grandes attentes pour Byram (6 pieds 1 pouce, 195 livres), qui a mené les défenseurs de la Ligue de l'Ouest avec 26 buts et 71 points en 67 matchs avec les Giants de Vancouver, la saison dernière. 

Il a enregistré 26 points (huit buts, 18 aides) en 22 matchs éliminatoires pour terminer au sommet des pointeurs de la WHL en séries alors que les Giants se sont inclinés en sept matchs face à Prince Albert en finale.

« Bowen était notre choix, a déclaré le directeur du recrutement de l'Avalanche, Alan Hepple. Il est intelligent et sa prise de décision est incroyable. Son calme, sa patience et ses habiletés offensives sont exceptionnelles. Il voit le jeu à un autre niveau. »

Video: L'Avalanche choisit Byram au quatrième rang

Hepple n'a pu s'empêcher de comparer Byram au défenseur Cale Makar, qui a été sélectionné au quatrième échelon par l'Avalanche en 2017.

L'organisation n'a plus qu'à espérer que Byram progresse aussi rapidement que Makar. Ce dernier a reçu le trophée Hobey Baker en 2019, remis au meilleur joueur de la NCAA. Il a ensuite signé son contrat avec l'Avalanche et a inscrit son premier but dans la LNH lors du troisième match de la série de premier tour face aux Flames de Calgary.

« Leur patience, leur jeu avec la rondelle, leur intelligence et leur coup de patin sont similaires, a indiqué Hepple. Bowen devra prendre un peu de muscle et améliorer son jeu en défensive parce qu'il n'a jamais vraiment eu à défendre; il a toujours la rondelle. »

Byram pourrait en principe disputer deux autres saisons dans les rangs juniors, mais il veut tenter de causer la surprise et percer la formation de l'Avalanche en octobre.

« C'est assurément un objectif, a commenté Byram. Je veux jouer dans la LNH et j'espère ne pas attendre trop longtemps. Si ce n'est pas cette année, je serai de retour à Vancouver et nous aurons une très bonne équipe. Dans les deux cas, je suis très excité pour la prochaine saison. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.