Skip to main content

Martin Brodeur de retour dans le giron familial des Devils

L'ancien gardien vedette joint l'organisation à titre de vice-président exécutif du développement des affaires

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / LNH.com

Martin Brodeur a commencé à songer à un retour chez les Devils du New Jersey vers le milieu de la dernière saison.

Ce rêve est devenu réalité, mercredi, lorsqu'il fut nommé vice-président exécutif du développement des affaires des Devils.

Brodeur, âgé de 46 ans, a passé quatre saisons dans l'équipe de direction des Blues de St. Louis. Il a annoncé mardi qu'il quittait son poste de directeur général adjoint des Blues.

« Lorsqu'il m'a été impossible d'en venir à une entente avec St. Louis afin de prolonger mon entente puisqu'ils avaient besoin d'un peu plus de temps que ce que souhaitais, j'ai communiqué avec [le président des Devils Hugh Weber] et il était de toute évidence très heureux que je le fasse, a raconté Brodeur. Nous avons mis un plan en place et aujourd'hui nous le mettons en œuvre. »

Brodeur a passé 21 saisons à titre de gardien des Devils, aidant l'organisation à remporter trois titres de la Coupe Stanley (1995, 2000, 2003). Mais il n'a pas reçu une offre contractuelle des Devils à la suite de la saison 2013-14 et il a donc décidé de s'entendre avec les Blues le 2 décembre 2014. Il a disputé sept matchs avec St. Louis avant de prendre sa retraite le 29 janvier 2015, quand il a été nommé conseiller spécial au DG. Il a été promu au poste de DG adjoint le 20 mai 2015.

Même pendant sa carrière dans l'état-major de St. Louis, Brodeur avait le sentiment qu'il allait éventuellement revenir là où sa carrière dans la LNH avait commencé, au New Jersey.

« Je crois que dans mon esprit, j'ai toujours su que j'allais revenir, je ne savais simplement pas quand ou de quelle manière, a mentionné Brodeur. Lorsque cette occasion s'est présentée, je n'ai pas hésité. Ma famille et moi sommes extrêmement heureux de pouvoir faire du New Jersey notre domicile à nouveau.

« Chaque fois que je suis revenu, je sentais qu'il était normal pour moi d'être au New Jersey. Je savais que je serais bien accueilli ici, et je suis fébrile que tout ça se passe maintenant. »

Contrairement à ce qu'impliquait son rôle avec les Blues dans le volet des opérations hockey, Brodeur va maintenant gérer l'aspect des affaires d'une équipe de la LNH avec les Devils.

« Il y aura beaucoup plus de discussions avec des gens qui ne sont pas liés à l'univers du hockey, et c'est une chose à laquelle je vais devoir m'habituer, a expliqué Brodeur. Il y aura le volet commercial du hockey, des transactions monétaires. Je ne veux pas sauter aux conclusions par rapport à ce que je vais faire, mais [Weber] et [le chef de la direction des Devils] Scott O'Neil m'ont vraiment rendu à l'aise, et je sais que nous pourrons prendre notre temps et faire en sorte que cette situation soit fructueuse. Je suis très heureux d'être de retour, et nous serons ici pendant longtemps. »

Brodeur souhaitait travailler dans un domaine où son horaire de voyages allait être allégé, puisqu'il a un fils de huit ans à St. Louis. Sa famille va demeurer à St. Louis pour l'instant, et Brodeur a indiqué qu'il allait effectuer des aller-retour, mais que ces déplacements allaient être possibles puisque ces derniers ne seront pas aussi contraignants que ceux qu'il effectuait dans le domaine des opérations hockey.

« Nous allons tranquillement voir si nous allons tous revenir au New Jersey, a-t-il dit. Je vais toutefois être [au New Jersey] les jours de semaine ainsi que certaines fins de semaine. »

Brodeur est le meneur de l'histoire de la LNH au chapitre des victoires (691), des blanchissages (125) et des matchs disputés par un gardien (1266). Il a remporté le trophée Vézina quatre fois (2003, 2004, 2007, 2008), et ses 48 victoires en 2006-07 ont établi un record de la LNH, égalé par le gardien des Capitals de Washington Braden Holtby en 2015-16. Il a été élu au Temple de la renommée du hockey le 26 juin dernier, et il sera intronisé le 12 novembre à Toronto.

Les Devils ont dévoilé une statue de Brodeur à l'extérieur du Prudential Center à Newark, au New Jersey, le 8 février 2016 et, le soir suivant, ils ont retiré son numéro 30. 

« J'ai été en mesure de bâtir une excellente relation avec la direction des Devils [Weber, O'Neil, ainsi que les copropriétaires Joshua Harris et David Blitzer] au cours de la fin de semaine du retrait de mon chandail, et lorsque je suis revenu la saison dernière pour le retrait du chandail de Patrik Elias (le 24 février) », a souligné Brodeur.

Les Devils ont terminé au cinquième rang de la section Métropolitaine la saison dernière et se sont qualifiés pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois en six saisons. Ils ont été éliminés par le Lightning de Tampa Bay en cinq matchs au premier tous de l'Association de l'Est.

« C'était difficile de ne pas remarquer le succès qu'ils ont connu, a noté Brodeur. Plusieurs de mes amis étaient très heureux que l'équipe soit de retour sur le chemin de la victoire et qu'elle fasse bien. Chaque fois que les gens pensaient qu'ils allaient rencontrer de l'adversité, ils s'en sont sortis et ils ont participé aux séries éliminatoires. 

« Quelqu'un dans l'organisation des Blues, qui se trouve dans cette ligue depuis plus de 25 ans, m'a confié qu'il détestait agir comme dépisteur à un match des Devils il y a quelques années, mais qu'il avait maintenant très hâte d'aller voir les matchs aujourd'hui. Cela en dit long de la part de quelqu'un qui connaît son hockey, qu'il pense que les Devils sont de nouveau une équipe excitante à regarder jouer. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.