Skip to main content

Les Flames remportent la première bataille des Tkachuk à Ottawa

Brady Tkachuk touche la cible, mais Matthew et Calgary l'emportent sur le but tardif d'Austin Czarnik

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

OTTAWA -- Les Sénateurs de Brady n'auront peut-être pas battu les Flames de Matthew, mais le frère cadet aura tout de même de quoi s'amuser aux dépens du plus vieux : il aura au moins marqué dans la première bataille des Tkachuk.

Le plus jeune des frères a inscrit le but égalisateur avec une superbe manœuvre en échappée en fin de deuxième période, mais Austin Czarnik a fait la différence en enfilant l'aiguille avec 41 secondes à faire au match pour permettre aux Flames de battre les Sénateurs 2-1, dimanche.

« C'était bien de toucher la cible, a indiqué Brady. Matthew aussi a marqué et même si son but a été refusé, je sais qu'il va le prendre en considération. C'était une soirée spéciale, mais j'aurais aimé qu'on sorte de là avec les deux points. »

À LIRE AUSSI : Tour d'horizon des matchs du 24 février | À couper le souffle : 24 février

Les Sénateurs, derniers au classement général, ont bien failli surprendre la meilleure équipe de l'Ouest.

La nouvelle acquisition Anthony Duclair s'est échappé avec une minute à faire au match, mais il s'est buté au poteau de David Rittich dans la dernière minute de jeu. Après ce coup de malchance, les Flames ont rapidement remonté la patinoire pour voir Czarnik battre Craig Anderson d'un tir de l'enclave.

« Anthony a connu un très bon match, a analysé l'entraîneur des Sénateurs, Guy Boucher. C'était son troisième en autant de soirs. C'est dommage qu'il ait touché le poteau sur son échappée à la fin. Un pouce à côté et c'était un but. Ç'aurait été bien pour les partisans et pour les joueurs qui ont tout donné. »

Avec une quarantaine de parents et amis dans les gradins du Centre Canadian Tire, c'était la soirée des Tkachuk et ils ont animé le spectacle chacun à leur manière.

Après avoir vu Matthew se faire refuser un but qui aurait porté la marque à 2-0 en tout début de rencontre, le plus jeune s'est fait plaisir en contrôlant la rondelle pendant une bonne dizaine de secondes en territoire adverse pendant que son ainé tentait de lui enlever.

Il aurait probablement pu passer le disque plus rapidement qu'il ne l'a fait, mais gageons qu'il a voulu défier son frangin, qui a finalement eu besoin d'aide pour mettre fin à ses manœuvres. La foule a bien apprécié.

Video: Résumé OTT: Les Sens s'inclinent 2-1 contre Calgary

Dans un duel inégal au cours duquel les Flames ont contrôlé la majeure partie du jeu, le quatrième choix au total du dernier repêchage a soulevé ses partisans à deux occasions en deuxième.

Il a d'abord renversé le défenseur Oliver Kylington avec une solide mise en échec le long de la rampe avant de servir toute une tasse de café à Rittich pour enfiler son 14e de la saison alors que la troupe de Guy Boucher ne générait presque rien offensivement.

« Je ne sais pas s'il peut se vanter maintenant, a déclaré Matthew en riant. Ça dépend à quel point il veut égoïste (et ne pas se soucier de la défaite des siens). Je vais lui laisser ce match-là. Je sais que nous jouons dans un mois, donc je vais travailler plus fort pour un but. »

Brady a célébré en levant les bras vers les membres de sa famille, tout comme l'avait fait son frère au premier à la suite du but qui lui a été refusé.

« J'avais vu Matthew leur faire signe en première après son but refusé et je savais que je voulais faire la même chose si je marquais, a lancé Brady avec le sourire. C'était un moment spécial. L'excitation m'a gagné et j'ai réagi de cette façon. »

Comme quoi le petit frère continuera toujours de prendre exemple sur le plus grand.

Ceci et Boedker laissés de côté

À moins de 24 heures de la date limite des transactions, les Sénateurs ont laissé deux autres morceaux importants de côté sans trop de préavis. Présents à l'entraînement matinal, le défenseur Cody Ceci et l'attaquant Mikkel Boedker n'ont pas pris part au match.

C'était en plus de l'attaquant Mark Stone, qui regardait un troisième match de suite du haut de la passerelle en attente des prochains développements. En l'absence de leur meilleur marqueur, les Sénateurs avaient été blanchis à leurs deux dernières sorties.

« C'est une business alors tu dois jouer le match en te concentrant sur la victoire peu importe qui joue, a dit Tkachuk. C'est la première fois que je vis ça, c'est un peu différent. Je comprends que c'est une business, tu dois tout donner et travailler fort pour tenter de gagner. »

« L'effort était là du début jusqu'à la fin, a vanté Boucher. En termes d'attitude et d'habitudes de travail dans ce qu'on veut accomplir, les joueurs ont donné tout ce qu'ils avaient. Nous nous sommes donné une chance de l'emporter avec un groupe important de recrues. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.