Skip to main content

Bradley donne le ton avec deux buts en 1re dans la victoire de 4-0 des Caps

LNH.com @NHL

WASHINGTON - Principalement en raison de Matt Bradley - oui, Matt Bradley, pas Alexander Ovechkin, ou toute autre vedette des Capitals - le club de la capitale fédérale américaine est de retour dans la série.

Bradley a marqué ses deux premiers buts en séries - les deux au premier tiers, Ovechkin en a ajouté un autre qui fera les manchettes pendant plusieurs années et la recrue Simeon Varlamov, auteur de 20 arrêts, a obtenu son deuxième jeu blanc du premier tour dans la victoire de 4-0 des Capitals de Washington face aux Rangers de New York, vendredi.

Les Caps, qui tiraient de l'arrière 3-1 avant cette rencontre, ont ainsi forcé la présentation d'un sixième match, dimanche, à New York.

"Nous n'abandonnons jamais, a dit Ovechkin. Nous nous battons. Nous sommes très motivés par la situation dans laquelle nous sommes. Ce n'est pas facile, mais nous adorons ça."

Alexander Semin a aussi déjoué Henrik Lundqvist, qui a cédé sa place à Steve Valiquette après avoir cédé quatre fois en 14 lancers au cours des 40 premières minutes de jeu.

En tout, ce fut un voyage à oublier pour l'entraîneur-chef des Rangers, John Tortorella, qui a eu maille à partir avec un spectateur qui lui a jeté le contenu de son verre au troisième vingt.

Jumelé à la défaite et à la saga Sean Avery - laissé de côté après avoir écopé de plusieurs pénalités inutiles dans cette série -, cet incident a fait sortir Tortorella de ses gonds. Son adjoint Jim Schoenfeld a dû le contenir.

Les Caps, qui ont besoin de remporter trois victoires consécutives pour se sortir d'impasse, ont reçu un apport plutôt inattendu en celui de Bradley, un ailier de 30 ans qui n'avait jamais marqué en 21 matchs en séries. En fait, Bradley venait au 17e rang des marqueurs des Capitals cette année.

Qu'à cela ne tienne, Bradley a marqué deux fois en l'espace de 7:30, dont le premier en désavantage numérique. Il a ensuite déjoué Lundqvist d'un angle impossible pour doubler l'avance des siens, qui n'ont plus vraiment regardé derrière après ce but.

"'Brads' (Bradley) a été la grande vedette, a dit son coéquipier Mike Green. C'est un gars qui travaille fort, mais qui n'obtient pas beaucoup de temps de glace. Une performance comme ça de sa part, c'est énorme. Il a transporté l'équipe en première période."

Après que Semin eut fait 3-0, Ovechkin a marqué un but qui doit déjà se trouver sur YouTube. Le Russe a transporté la rondelle jusqu'en zone des Rangers, où il a déjoué Chris Drury d'une belle feinte sur sa droite. Il a ensuite passé le disque entre les patins du défenseur Derek Morris avant de tomber au sol, Aaron Voros sur le dos, mais a tout de même déjoué Lundqvist d'un tir du revers avec 29 secondes à faire en deuxième. De toute beauté.

Ce but a littéralement enflammé la foule, qui a scandé "M-V-P" jusqu'à ce que les joueurs retraitent au vestiaire.

En voir plus