Skip to main content

Autre performance ininspirante du Canadien, qui s'incline 3-0 en Floride

LNH.com @NHL

MONTR?AL - Le Canadien a offert une deuxième performance ininspirante en autant de soirs en Floride, mercredi. Résultat: il a été foudroyé par le Lightning de Tampa Bay, qui l'a emporté 3-0 en présence d'une foule éparse au St.Pete Times Forum.

Martin St-Louis, Vincent Lecavalier, auteurs de leur 14e filet chacun, et Steven Stamkos, son 28e, ont obtenu les filets de l'équipe de la "baie" de Tampa, qui savourait un troisième succès depuis qu'elle avait vaincu le Canadien, il y a exactement un an, le 27 janvier 2009. Lecavalier a ajouté une aide.

"Les gars ont répondu à l'appel", a déclaré l'entraîneur Rick Tocchet.

Après avoir permis aux Panthers de la Floride de le rejoindre au classement de l'Est, mardi, le Tricolore (25-25-5) a vu le Lightning (22-20-10) s'approcher à un point, 55-54, avec trois matchs en main.

"C'est décevant de venir ici et de jouer, en grande partie, de façon peu inspirante", a avoué le défenseur Ryan O'Byrne.

"Personne ne va s'apitoyer sur notre sort, a souligné le joueur de centre Scott Gomez. Nous devons resserrer les rangs. Nous devons rectifier le tir et revenir en force."

Carey Price ne peut être blamé pour la défaite. Le jeune gardien a été mis à l'épreuve 30 fois. Son opposant Antero Niittymaki a signé son cinquième blanchissage dans la LNH en maîtrisant 33 lancers.

"Il a fait de gros arrêts. Il a été super", a affirmé Lecavalier en parlant de Niittymaki.

Spacek forfait

Le Canadien a passé la soirée en infériorité numérique par rapport à ses rivaux parce qu'il n'a pu miser que sur 19 joueurs en uniforme, en raison du forfait du défenseur Jaroslav Spacek, grippé.

Ce n'est sans doute pas l'explication, mais l'équipe a quelque peu tiré de la patte au premier vingt.

Benoit Pouliot a raté sa meilleure occasion d'entrée de jeu, étant frustré par Niittymaki au terme d'une échappée.

"Tôt dans le match, c'est important, a commenté Niittymaki. Le Canadien aurait pu s'enflammer si le joueur marque."

Le Lightning a profité d'une mauvaise sortie de zone afin de prendre les devants à 9:50. Pouliot et Scott Gomez ont perdu la maîtrise de la rondelle sur le flanc gauche, et Steve Downie l'a récupérée. St-Louis n'allait pas manquer la cible, sur réception de la passe de son coéquipier.

Rien ne va plus

Au lieu de revenir sur la glace plus affamée au début du deuxième vingt, le Tricolore a vu le Lightning augmenter rapidement son avance à trois buts.

A 2:23, Downie, Alex Tanguay et Lecavalier ont joué de finesse en toute quiétude près du filet de Price. Lecavalier a marqué à l'aide d'un tir avec le bâton placé entre ses jambes.

A 5:54, en supériorité numérique, Stamkos a fait mouche grâce à une violente frappe décochée sur réception de la passe de Kurtis Foster.

Gomez connaissait déjà un match difficile quand il a cédé à la frustration à la 10e minute. Le joueur de centre en est venu aux coups avec le défenseur recrue Victor Hedman. Les deux belligérants ont écopé 14 minutes de pénalités chacun.

Les hôtes ont par la suite continué de manoeuvrer à leur guise. Le bris d'une baie vitrée est venu ralentir leur ardeur. On a reporté les quelques minutes restantes de la période aux 20 du troisième tiers.

??a n'a rien changé. Le CH n'a jamais été en mesure de trouver un semblant de rythme.

En voir plus