Skip to main content

Aperçu de la série Wild vs Blues

Le Minnesota va se tourner vers Devan Dubnyk pour contrer Vladimir Tarasenko et St. Louis

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Wild du Minnesota (C2) vs Blues de St. Louis (C3)

Fiche entre les deux équipes cette saison : St. Louis 3-2-0

Dernier duel en séries : 2015 première ronde de l'Association de l'Ouest; Minnesota a remporté la série 4-2

Historique des affrontements en séries : Minnesota mène 1-0

Comment ont-ils atteint les séries?

Le Wild du Minnesota, qui voguait allègrement vers le championnat de la section Centrale avant de connaître certains ennuis en deuxième moitié pour finalement terminer la saison avec un dossier de 49-25-8 (106 points), fera face aux Blues de St. Louis. Ces derniers ont congédié leur entraîneur-chef Ken Hitchcock après un début de saison de 24-21-5 et l'ont remplacé par Mike Yeo.

St. Louis a terminé au troisième échelon de la section Centrale avec une fiche de 46-29-7 (99 points).

Le premier match de cette série quatre de sept aura lieu mercredi au Xcel Energy Center (21 h 30 (HE); TVA Sports, SN360, NBCSN, NHL.TV).

Le Wild participe à la grande danse du printemps pour une cinquième année consécutive, mais ce sera sa première participation sous la gouverne de l'entraîneur-chef Bruce Boudreau, embauché l'été dernier après cinq campagnes avec les Ducks d'Anaheim. Le Minnesota fera face à une équipe qui en sera elle aussi à une cinquième présence de suite dans les séries éliminatoires et qui a atteint la finale de l'Association de l'Ouest pour la première fois depuis 2001.

Cinq éléments à surveiller

Dubnyk refera-t-il le coup? : Sa première moitié de saison a été meilleure que la seconde, mais Devan Dubnyk a connu une autre forte campagne. Il est devenu le premier gardien de l'histoire du Wild à mériter 40 victoires en une saison tout en gardant une moyenne de buts alloués de 2,25 et un pourcentage d'arrêts de ,923. 

Il pourrait bien recevoir des votes dans la course au trophée Vézina, attribué au meilleur gardien du circuit.

Tarasenko: L'attaquant Vladimir Tarasenko des Blues est une véritable menace à chaque présence sur la patinoire. Le joueur de 25 ans a pratiquement marqué 40 buts pour une deuxième saison de suite ratant l'objectif par xx buts. Il a joué un grand rôle l'an dernier alors que les siens se sont rendus en finale d'association en obtenant 15 points (neuf buts, six aides) en 20 parties éliminatoires.

Staal refait surface: Plusieurs pensaient que les meilleurs jours du centre Eric Staal étaient derrière lui, mais le contrat de trois ans d'une valeur de 10,5 millions signé avec le Wild l'été dernier s'avère finalement une véritable aubaine. À sa première année avec le Minnesota, Staal, maintenant âge de 32 ans, a bouclé le calendrier avec une fiche de 65 points (28 buts, 37 aides). 

Staal, qui a mené les Hurricanes de la Caroline à la conquête de la Coupe Stanley en 2006, amène une attitude de gagnant et on l'utilisera probablement dans toutes sortes de situations au cours des séries.

Allen brille en deuxième portion de saison: Le gardien des Blues Jake Allen a connu une année en dents de scie. Il a connu des ennuis pendant de bons moments en première demie et a même été invité à demeurer à la maison lors d'un voyage de trois matchs afin de se retrouver mentalement. Allen a cependant rebondi de brillante façon en deuxième portion de calendrier en méritant 16 victoires du 2 février à la fin de la saison. 

Suter est toujours bien présent: Si vous êtes un partisan des Blues et que vous ne savez pas grand-chose au sujet du défenseur Ryan Suter du Wild, vous allez apprendre à le connaître avant la fin de la série. 

Suter est toujours sur la patinoire et il n'a aucune difficulté à jouer plus de 30 minutes par match. Il pourrait même jouer encore plus en séries. 

La série en chiffres

13: Le nombre de points obtenus en 20 matchs par le centre Martin Hanzal depuis son acquisition des Coyotes de l'Arizona, le 26 février. Hanzal est solide des deux côtés de la patinoire et le Minnesota a besoin de sa contribution au cours de cette série face aux Blues. Hanzal participera aux éliminatoires pour la première fois depuis 2012. Il avait alors amassé trois buts et trois passes en 12 parties pour les Coyotes.

20: Le nombre de buts accordés par Dubnyk lors de la première ronde des séries face à Dallas l'an dernier. Les Stars l'avaient alors emporté en six rencontres. Dubnyk n'avait alloué moins de trois buts qu'une seule fois au cours de cette série. Il devra assurément faire mieux s'il veut mener les siens plus loin que la première ronde. 

286: Le nombre de tirs au but de Tarasenko cette saison. L'an dernier, il avait marqué 40 buts sur 292 lancers.

Sous les projecteurs

Blues: Colton Parayko, défenseur - Âge de 23 ans, Parayko a complété sa deuxième saison dans la LNH et on comptera assurément sur lui. Lors des séries 2015-16, il a compté deux buts et récolté cinq passes en 20 matchs. Il occupe le troisième rang chez les Blues pour le temps de jeu derrière les vétérans Alex Pietrangelo et Jay Bouwmeester. Les quatre buts de Parayko cette année ont été réussis en avantage numérique. Il devrait donc apporter sa contribution lors de ces situations au cours de la série. 

Wild: Mikael Granlund, attaquant - Granlund, qui est âgé de 25 ans, a fait des pas de géant cette saison. Il a atteint des sommets en carrière pour les buts (26), les aides (43) et les points (69). 

Le meilleur pointeur chez le Wild devrait entamer les séries au sein du deuxième trio en compagnie de l'ailier gauche Zach Parise et du centre Jordan Schroeder.

En 29 matchs en carrière en séries, Granlund a obtenu 16 points (sept buts, neuf passes).

Les clés de la victoire

Blues: Effectuer des tirs au but, tôt et souvent. Dubnyk aura beaucoup de pression sur les épaules après avoir connu des ennuis en deuxième moitié de saison, et un but rapide des Blues lors du premier affrontement pourrait causer de sérieux ravages. C'est là qu'un joueur comme Tarasenko peut jouer un grand rôle.

Wild: Le leadership des vétérans. Plusieurs joueurs du Wild connaissent bien la pression des séries, particulièrement Staal et l'ailier gauche Zach Parise, qui a aidé les Devils du New Jersey à atteindre la finale de la Coupe Stanley en 2012. Ces deux vétérans doivent montrer la voie et aider une équipe qui n'a jamais atteint la Finale de la Coupe Stanley.

En voir plus