Skip to main content

Aperçu de la série Sénateurs vs Bruins

Un système hermétique est la clé pour Ottawa; les blessures à la ligne bleue représentent un point d'interrogation pour Boston

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

Sénateurs d'Ottawa (A2) vs Bruins de Boston (A3)
 
Fiche entre les deux équipes cette saison : Ottawa 4-0-0  

Dernier duel en séries : Aucun  

Historique des affrontements en séries : Les deux équipes n'ont jamais croisé le fer en séries   

Comment ont-ils atteint les séries?

Les Sénateurs d'Ottawa, qui ont terminé au deuxième rang dans la section Atlantique avec une fiche de 44-28-10 (98 points), font face aux Bruins de Boston, qui ont conclu au troisième rang dans la section pour retourner en séries avec une fiche de 44-31-7 (95 points) après une absence de deux ans.

La première ronde s'amorcera mercredi au Centre Canadian Tire (19 h (HE), TVA Sports, SN, NHLN).

Ni les Sénateurs ni les Bruins n'ont pris part aux séries l'an dernier alors que les Sénateurs sont de retour après une absence d'un an. Les Sénateurs sont maintenant dirigés par Guy Boucher et les Bruins le sont par Bruce Cassidy, qui a remplacé Claude Julien le 7 février.

Cinq éléments à surveiller

Surmonter l'adversité: Cela a été l'élément central de la saison des Sénateurs toute la saison. Que ce soit le retour de l'attaquant Clarke MacArthur après une longue absence causée par une commotion cérébrale, le cancer combattu par l'épouse du gardien Craig Anderson ou les nombreuses blessures à des joueurs importants. Une fois que les séries commenceront, la question sera de savoir si le fait d'avoir surmonté ces épreuves en équipe portera ses fruits pour les Sénateurs, qui semblent être plus en santé que jamais.

Brad Marchand peut-il rebondir?: L'attaquant Brad Marchand a mal terminé la meilleure saison de sa carrière. Il a conclu dans les hauteurs du classement des buteurs, alors qu'il s'est retrouvé à un certain moment en fin de saison à un seul filet de Sidney Crosby, et son nom a été mentionné dans les discussions pour l'obtention du trophée Hart. Mais Marchand a terminé l'année sur la galerie de presse, suspendu deux matchs par le département de la sécurité des joueurs pour avoir dardé Jake Dotchin, du Lightning de Tampa Bay. Cela a laissé un goût amer en bouche aux Bruins et a empêché Marchand d'atteindre le plateau des 40 buts, lui qui en a inscrit 39.

Respecter le système: Le succès des Sénateurs cette saison est basé sur le système, sur le fait de ralentir le match et l'adversaire. Ils n'ont pas écrasé leurs adversaires, ils ont plutôt adopté une approche défensive. La question sera de savoir si ce système fonctionnera pour eux dans une série au meilleur de sept matchs.

Assez d'atouts en défensive?: Tout au long de la saison, la défensive des Bruins a soulevé des questions. Maintenant, après les blessures à Torey Krug et à Brandon Carlo dans les deux derniers matchs de la saison, il faudra voir si la défensive est assez en santé. Il n'y a aucun moyen de gagner la Coupe Stanley ou même une ronde sans une bonne défensive et le fait d'intégrer des jeunes sans expérience dans la formation à ce moment-ci de l'année est loin d'être idéal.

Duel derrière le banc: Le duel des entraîneurs dans cet affrontement est intéressant. Aucun des deux n'était dans la LNH la saison dernière, mais les deux ont été en mesure de mener leur équipe en séries. Boucher, qui en est à sa quatrième saison derrière un banc, montre une fiche de 11-7 en séries, lui qui a mené le Lightning de Tampa Bay jusqu'en finale d'Association en 2011. L'entraîneur par intérim des Bruins a quant à lui mené les Capitals de Washington en séries en 2003, s'inclinant en six matchs face au Lightning en première ronde. 

La série en chiffres

0,92: Karlsson a été coiffé de justesse par Brent Burns (0,93) pour la moyenne de points par match parmi les défenseurs de la LNH. Il a mené les Sénateurs à ce chapitre alors que l'attaquant Mike Hoffman l'a suivi à 0,82.

85: Le nombre de points de Marchand cette saison. Il est devenu le premier joueur des Bruins à atteindre le plateau des 80 points depuis que Marc Savard l'a fait en 2008-09.

85,7: Le taux d'efficacité des Bruins en désavantage numérique, un sommet dans la ligue. Le fait d'affronter l'avantage numérique des Sénateurs, qui a terminé au 23e rang à 17 pour cent, devrait donner aux Bruins un avantage. Mais les Sénateurs ont un puissant atout qui peut changer le rythme du match à tout moment, soit Karlsson, qui a 27 points en 77 matchs en avantage numérique cette saison.

Sous les projecteurs 

Sénateurs: Craig Anderson, gardien - Ce fut une saison difficile et émotive pour Anderson, qui a soutenu son épouse Nicholle dans sa bataille contre le cancer. Il est revenu au jeu le 11 février. Depuis ce temps, il a maintenu une fiche de 13-5-3, une moyenne de buts alloués de 2,14 et un pourcentage d'arrêts de ,929. En carrière en séries, il affiche un rendement de 12-14, une moyenne de 2,35 et un taux d'efficacité de ,933 en 27 matchs.

Bruins: David Pastrnak, attaquant - Pastrnak, un choix de premier tour (25e au total) lors du repêchage de 2014, a connu une excellente saison, sa troisième dans la LNH. Il a surpassé ses sommets personnels au chapitre des buts (34) et des points (70) pour terminer au deuxième rang chez les Bruins dans ces deux catégories. Il n'a cependant pas d'expérience en séries, il s'agira donc d'un test pour lui.

Les clés de la victoire

Sénateurs: Garder la marque serrée. Comme l'ont mentionné plusieurs joueurs après que l'équipe eut assuré sa place en séries, la raison pour laquelle les Sénateurs ont battu les Bruins ce soir-là et celle pour laquelle ils ont eu du succès tout au long de la saison est leur habileté à disputer des matchs serrés et à adhérer au système de jeu. Ils ont battu les Bruins de cette manière cette saison, gagnant trois matchs par un but, dont un gain en tirs de barrage pour assurer leur place en séries.

Bruins: Exploser offensivement. Les Bruins ont joué des matchs en fonction de la possession de rondelle toute la saison et ils peuvent dominer offensivement à tout moment, surtout lorsque Marchand et Pastrnak sonnent la charge. Pour gagner cette série, les Bruins devront malmener la défensive des Sénateurs et utiliser leurs munitions pour avoir le dessus sur le système des Sénateurs.

En voir plus