Skip to main content

Aperçu de la saison: Wild du Minnesota

L'entraîneur Bruce Boudreau devra trouver des moyens pour que l'attaque produise davantage

par Jessi Pierce / Correspondante LNH.com

WILD DU MINNESOTA

Fiche en 2015-16 : 38-33-11 (87 points), 5e dans la section Centrale, 8e dans l'Association de l'Ouest

Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2016 : Éliminé en six matchs par les Stars de Dallas au premier tour dans l'Association de l'Ouest

Nouveaux venus : C Pat Cannone, C Eric Staal, AD Chris Stewart, D Victor Bartley, G Alex Stalock

Départs : AD Justin Fontaine, AG Chris Porter, C Jarret Stoll, AG Thomas Vanek

Alignement prévu pour le match d'ouverture

Attaquants

Zach Parisé -- Eric Staal -- Charlie Coyle
Jason Zucker -- Mikko Koivu -- Mikael Granlund
Nino Niederreiter -- Erik Haula -- Jason Pominville
Kurtis Gabriel -- Tyler Graovac -- Chris Stewart
Alex Tuch

Défenseurs

Ryan Suter -- Jonas Brodin
Marco Scandella -- Jared Spurgeon
Mike Reilly -- Matt Dumba
Victor Bartley

Gardiens

Devan Dubnyk
Darcy Kuemper
Alex Stalock

Le Wild du Minnesota a connu une autre saison en dents de scie en 2015-16, alors que l'équipe y est notamment allée d'une série de six victoires et d'une séquence de huit défaites en l'espace de deux mois. Après la léthargie de huit rencontres, le Wild a congédié l'entraîneur Mike Yeo, le 13 février. Sous les ordres de l'entraîneur par intérim John Torchetti, l'équipe a bien fait en fin de saison pour ainsi accéder aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la quatrième année d'affilée. Le Minnesota s'est incliné en six matchs contre les Stars de Dallas au premier tour éliminatoire dans l'Association de l'Ouest.

Le Wild a embauché Bruce Boudreau au poste d'entraîneur le 7 mai, puis Scott Stevens et John Anderson se sont ajoutés en tant qu'adjoints au mois de juin. Boudreau a une fiche de 409-192-80 en neuf saisons dans la LNH avec les Capitals de Washington et les Ducks d'Anaheim, et il a remporté huit titres de section.

Boudreau cherchera fort certainement à modifier l'approche de l'équipe à l'offensive, notamment en mettant davantage l'accent sur la vitesse. Le Minnesota a pris le 18e rang au chapitre des buts marqués, la saison dernière. Les Ducks ont inscrit 215 buts et terminé en 17e place dans la ligue avec Boudreau à la barre de l'équipe en 2015-16. Anaheim a marqué 1066 filets en cinq saisons sous ses ordres.

En ce qui trait à la formation, le Wild a racheté la dernière année du contrat de trois ans d'un montant de 19,5 millions $ de Thomas Vanek, après que celui-ci eut affiché les pires totaux de sa carrière au chapitre des buts (18) et des mentions d'aide (23). Le rachat du contrat a donné à l'équipe la marge de manœuvre nécessaire pour mettre la main sur le joueur de centre de longue date des Hurricanes de la Caroline Eric Staal, qui a accepté une entente de trois ans d'une valeur de 10,5 millions $, le 1er juillet. Les attaquants Pat Cannone et Chris Stewart se sont également ajoutés à l'équipe en tant que joueurs autonomes.

On s'attend à ce que Staal, qui a 31 ans, ait un impact immédiat sur les résultats de l'équipe, mais il s'agit là d'un optimisme prudent. Staal a récolté 781 points (325 buts, 456 aides) en 929 matchs dans la LNH jusqu'ici, mais il vient de connaître ses pires saisons depuis sa première dans la LNH, en 2003-04. Après avoir été échangé aux Rangers de New York, le 28 février, Staal a complété la saison régulière avec des totaux de 13 buts et 39 points avec ses deux équipes, tandis qu'il s'était contenté de 54 points en 2014-15 avec la Caroline. Le Minnesota espère qu'en le jumelant à l'ailier gauche Zach Parisé et en déplaçant Charlie Coyle du poste de centre à celui d'ailier droit pour jouer à leurs côtés, ces trois joueurs pourront tous produire davantage.

Boudreau a clairement indiqué que l'approche de l'équipe sera également différente en zone défensive. Il ne s'attend pas à ce que le défenseur Ryan Suter passe autant de temps sur la patinoire (il a obtenu 28:35 de temps de glace par match en moyenne l'hiver dernier) qu'il l'a fait au cours des dernières années. Cela devrait donner à des joueurs comme Matt Dumba et Mike Reilly l'occasion de jouer davantage et de montrer de quel bois ils se chauffent.

C'est une nouvelle saison, il y a un nouvel entraîneur en place et un nouveau système sera adopté chez le Wild. Tout cela mis ensemble pourrait s'avérer la recette qu'il fallait pour que l'équipe puisse connaître du succès en 2016-17.

Pourquoi vont-ils participer aux séries éliminatoires

Si le système de Boudreau fonctionne comme il l'a fait à Washington et à Anaheim, le Wild jouera encore au hockey une fois que la saison régulière sera terminée. Le Minnesota aura par ailleurs besoin de grandes saisons de la part de joueurs comme Mikko Koivu (qui a amassé 56 points la saison dernière), Parisé (53 points), Staal et Coyle (42 points). Si tous ces joueurs réussissent à produire davantage, ou du moins à produire autant, et si le gardien Devan Dubnyk peut rester solide et constant, le Wild risque de se retrouver en bonne position pour rivaliser pour une place en séries. Mais il restera ensuite une grande question à résoudre : Boudreau réussira-t-il à effacer ses déboires du passé en séries et à se rendre au-delà d'un septième match, lui qui a une fiche en carrière de 1-7 lors du match ultime d'une série ?

Pourquoi vont-ils être exclus des séries éliminatoires

Les chances du Wild ont été gâchées par le manque de constance de l'équipe ces deux dernières saisons. Si le Minnesota ne réussit pas à trouver une nouvelle erre d'aller sous les ordres de Boudreau et si l'attaque ne se met pas en marche, ce sera difficile de s'en sortir au sein d'une section Centrale fort compétitive.

Un joueur qui pourrait causer une surprise

Dumba. Il a progressé lentement mais sûrement au sein du système de développement du Wild depuis que l'équipe l'a réclamé au septième rang du repêchage 2012 de la LNH. Dumba a finalement commencé à trouver ses repères la saison dernière, alors qu'il a établi des sommets en carrière dans la LNH pour les buts (10), les aides (16) et les points (26), ce qui lui a donné le 11e rang chez les marqueurs du Wild. Alors que Boudreau cherchera à alléger le fardeau de travail qu'on imposait à Suter jusqu'ici, il est probable qu'il se tournera vers Dumba pour que ce dernier prenne la relève en partie. Dans ce contexte, le défenseur de six pieds devrait continuer à s'améliorer et il risque de s'avérer une présence plus menaçante pour l'adversaire au sein de la brigade défensive du Minnesota.

Un joueur sur la sellette

Staal. Le vétéran joueur de centre sait qu'il y a de la pression sur lui. Bien qu'on ne s'attende pas à ce que Staal soit le meilleur marqueur du Wild, il devra avoir un impact notable au sein d'un trio complété par Parisé et Coyle. S'il peut augmenter sa production de points et orchestrer des occasions de but pour ses ailiers, il pourra dire mission accomplie.

Candidats à un honneur individuel

Dubnyk (Vézina)

Citation

« Nous étions tous pas mal déçus de la façon dont les choses se sont déroulées vers la fin de la saison dernière. Je crois [qu'avec Boudreau], nous nous sentons bien et nous sommes vraiment optimistes. Nous espérons que ces changements vont nous amener à afficher un niveau de jeu élevé plus régulièrement et nous amener au rang des meilleures équipes dans la Ligue. » - L'attaquant Zach Parisé

 

En voir plus