Skip to main content

Andrew Shaw est prêt à faire une différence

L'attaquant des Canadiens de Montréal prend à coeur son rôle d'ambassadeur You Can Play

par Arpon Basu @ArponBasu / Directeur de la rédaction LNH.com

BROSSARD -- Andrew Shaw veut mettre une chose au clair: il ne fait pas cela pour son image.

Shaw a offert ses services afin de devenir l'ambassadeur You Can Play des Canadiens de Montréal, une initiative de la LNH mise de l'avant avec la campagne « Le hockey est pour tout le monde », qui fait la promotion de l'inclusion et de la sensibilisation aux embûches des minorités dans le sport.

L'organisation You Can Play en est une à but non-lucratif mise sur pied afin de lutter contre l'homophobie dans le sport et soutenir les athlètes de la communauté LGBTQ.

L'an dernier durant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, Shaw, qui évoluait alors avec les Blackhawks de Chicago, avait été suspendu pour un match pour avoir émis des commentaires homophobes lors du quatrième affrontement de la série de premier tour de l'Association de l'Ouest contre les Blues de St. Louis.

« Ce furent des moments sombres, c'était difficile, a déclaré Shaw après l'entraînement des Canadiens, vendredi. Mais il faut grandir de situations comme celle-là. Il faut apprendre de ça, tourner le tout de manière positive et faire passer le mot. »

Shaw a expliqué qu'il s'était porté volontaire pour être l'un des 30 ambassadeurs You Can Play puisque cette expérience lui a appris à quel point les mots peuvent blesser. Il veut donc sensibiliser le plus de gens possible à cette réalité.

« J'ai utilisé un mot que je n'aurais jamais dû prononcer, a déclaré Shaw. C'est un mot qui est utilisé depuis des années et les gens doivent comprendre que ça ne passe pas. Je sais que la plupart des gens qui l'utilisent ne le font pas pour rabaisser cette communauté, mais le mot peut blesser plusieurs personnes. Je crois que les gens doivent comprendre ça. Ça peut être perçu comme quelque chose de similaire à un commentaire raciste. Tout le monde est égal, nous sommes tous pareils.

« Donc je crois que nous devrions tous prendre nos responsabilités et traiter les autres comme nous voulons l'être. »

Shaw a précisé qu'il s'impliquait de manière sincère et qu'il ne faisait pas cela pour redorer son image à la suite de l'incident de l'an dernier, même si cette expérience l'a poussé à se porter volontaire.

« Je ne veux pas que cette histoire prenne davantage d'ampleur qu'elle n'en mérite, a commenté Shaw. Je veux qu'on parle du programme et non pas de moi. Je veux seulement aider, et c'est ce que j'ai l'intention de faire. »

Le rôle de Shaw en tant qu'ambassadeur sera en partie d'agir comme un leader dans le vestiaire lorsque surviendront des questions d'égalité et d'inclusion, un rôle avec lequel il se sent plus que confortable. Il affirme qu'il n'hésiterait pas à s'imposer s'il entend des commentaires inappropriés dans le vestiaire, mais il veut d'abord être un coéquipier à l'écoute si quelqu'un ressent le besoin de se confier.

« Si vous êtes l'un de mes amis ou de mes coéquipiers, vous savez que je suis à l'écoute, a fait valoir Shaw. Je suis un bon gars à qui se confier ou à qui parler. Je suis là pour soutenir mes coéquipiers et les gens de la communauté. Je vais aider autant que je peux, utiliser mon passé et parler aux gens de l'impact que les mots peuvent avoir.

« Je veux que tous les gens soient eux-mêmes et qu'ils soient heureux d'être qui ils sont parce que je crois que si vous vous acceptez comme vous êtes, c'est le seul moyen d'être heureux. C'est ce que je veux, je veux que tous les gens s'acceptent, qu'ils soient heureux et qu'ils soient eux-mêmes. Je n'aime pas voir des gens qui sont gênés, qui ne veulent pas montrer qui ils sont et comment ils se sentent. Je crois que le seul moyen d'être vraiment heureux, c'est d'être soi-même contre vents et marées. »

En voir plus