Skip to main content

Alexandre Texier espère avoir un impact chez les Blue Jackets

Le jeune joueur de centre est fier d'avoir fait partie de trois équipes nationales pour la France cette saison

par Brian Hedger / Correspondant LNH.com

L'agent de hockey professionnel Simo Niiranen a voyagé à travers le monde afin d'identifier des espoirs talentueux.

C'était toutefois un peu bizarre, même pour lui, de voyager en France en août pour observer Alexandre Texier, à cette époque un joueur de centre âgé de 16 ans avec les Brûleurs de Loups de Grenoble.

« J'ai quelques amis en France et j'ai reçu un appel », a déclaré Niiranen, agent avec Acme World Sports. « Ils m'ont dit, "Il y a un jeune Français exceptionnel, et tu devrais venir ici pour l'observer". J'ai eu des réserves, mais j'ai confiance en mes amis. Ils m'ont dit, "On est sérieux. Sinon, on ne t'aurait pas appelé". Alors j'ai réservé des billets pour un vol, j'ai pris un avion et j'ai observé le gamin. »

Ça s'est avéré une sage décision.

Texier, désormais représenté par Niiranen, a été sélectionné par les Blue Jackets de Columbus en deuxième ronde (no 45) du repêchage 2017 de la LNH présenté par adidas. Après avoir échangé l'attaquant de 20 ans Keegan Kolesar aux Golden Knights de Vegas afin d'acquérir le choix, Columbus l'a utilisé pour choisir Texier.

Niiranen a indiqué qu'il voit en Texier des similarités à Tuomo Ruutu, qui a récolté 346 points (148 buts) en 735 matchs de la LNH avec les Blackhawks de Chicago, les Hurricanes de la Caroline et les Devils du New Jersey.

« Je ne vais pas dire qu'il est déjà aussi bon que Tuomo ou qu'il aura une aussi illustre carrière, a dit Niiranen. Mais c'est le joueur qu'il me rappelle. Certains penseraient que je suis fou en le disant, mais ce jeune homme a eu un gros impact sur moi. Il était impressionnant. »

Niiranen n'est pas le seul homme impressionné par Texier, un joueur de centre grenoblois (6 pieds, 185 livres) qui excelle dans le cercle des mises en jeu, qui lit bien le jeu et qui profite de son gabarit.

Texier a récolté 19 points (10 buts) en 40 matchs pour Grenoble avant d'ajouter 10 points (cinq buts) en 12 matchs des séries éliminatoires de la Ligue Magnus.

Il a également représenté trois équipes nationales avec la France. Texier a servi à titre de capitaine pour la France au Championnat du monde moins de 18 ans 2017 de la FIHG, il a participé au Championnat mondial junior 2017 de la FIHG et il a fait partie des Bleus dans des matchs préparatoires avant le Championnat du monde 2017 à Paris et Cologne.

Une blessure à l'épaule l'a forcé à rater le Championnat du monde et la séance d'évaluation des espoirs de la LNH à Buffalo, mais cela n'a pas affecté sa valeur. Il a rencontré 21 équipes de la LNH en deux jours avant le repêchage, puis il a marqué l'histoire quand les Blue Jackets l'ont repêché.

Texier, qui participe à son premier camp de développement à Columbus sans patiner, est le premier joueur français repêché directement de la Ligue Magnus, fondée en 1906.

« C'est formidable pour la ligue française », a déclaré Texier, dont son père Fabrice a également évolué avec Grenoble entre 1989 et 1992. « Je suis très fier de venir de France, d'être un joueur français, et c'est formidable pour mon équipe à Grenoble. »

Texier a décroché un poste dans l'équipe française moins de 18 ans à l'âge de 15 ans. Un an plus tard, il a amassé 70 points (40 buts) en 17 matchs pour l'équipe junior de Grenoble.

Ses prouesses offensives ont également attiré l'attention de l'attaquant des Golden Knights Pierre-Édouard Bellemare, un coéquipier de Texier au sein de l'équipe française en vue du Championnat du monde.

« Il possède un excellent coup de patin », a déclaré Bellemare, qui a passé la dernière saison avec les Flyers de Philadelphie. « Il a assurément toutes les aptitudes nécessaires pour jouer aux deux bouts de la patinoire. Il devra ajouter du poids, mais j'ai hâte de voir un autre Français comme lui [dans la LNH]. Il va bientôt être le leader de l'équipe nationale, c'est donc une pensée plaisante. »

Texier rêve de jouer dans la LNH. Le Drakkar de Baie-Comeau de la Ligue de hockey junior majeur du Québec l'a sélectionné avec le 17e choix de la séance de sélection internationale 2017 de la Ligue canadienne de hockey mercredi, mais il risque de passer la prochaine saison en Suède ou en Finlande.

« Voici la première étape, a-t-il dit. Ce n'est que la première étape, mais je m'approche de mon rêve. »

En voir plus