Skip to main content

Alex Ovechkin heureux d'avoir amassé son 1000e point

Le but qui lui a permis d'atteindre ce plateau a donné lieu à un « moment incroyable » au Verizon Center

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

WASHINGTON - Alex Ovechkin était une des rares personnes au Verizon Center qui était assise.

Le capitaine des Capitals de Washington n'avait pas tardé à obtenir le 1000e point de sa carrière, trouvant le fond du filet après seulement 35 secondes de jeu lors d'un match remporté 5-2 contre les Penguins de Pittsburgh, mercredi, et la foule lui accordait une ovation debout.

Les coéquipiers d'Ovechkin au banc avaient commencé à imiter les spectateurs, se mettant debout et frappant leurs bâtons sur la bande. Mais Ovechkin est resté assis jusqu'à ce que Nicklas Backstrom fasse ce qu'il a fait si souvent durant leurs 10 saisons ensemble après lui avoir fourni une mention d'aide, soit cogner son compagnon de trio de longue date dans le bas du dos afin de le forcer à se lever.

« Je crois qu'il était fatigué après sa présence sur la patinoire, alors j'ai dû le pousser pour qu'il se lève », a lancé Backstrom à la blague.

Pendant que les partisans scandaient « O-vi! O-vi! », Ovechkin s'est levé et il a levé la main gauche pour les saluer.

« Quelqu'un qui se rend à 1000 points en aussi peu de matchs mérite qu'on lui rendre hommage de cette façon, a lancé Backstrom. C'est très impressionnant. Tout le crédit lui revient. C'est un joueur extraordinaire et ç'a été plaisant de le regarder faire. »

Ovechkin est devenu le 84e joueur dans l'histoire à récolter 1000 points, le 37e à atteindre un tel plateau avec une équipe et le premier à le faire avec les Capitals. Il a réalisé l'exploit à son 880e match dans la LNH, faisant de lui le deuxième plus rapide chez les joueurs actifs à y arriver, après Jaromir Jagr (763 matchs), selon le Elias Sports Bureau.

Video: PIT@WSH: Ovechkin frappe tôt, récolte son 1000e point

« Après le match à Montréal, je savais que j'avais une chance d'atteindre les 1000 points devant les partisans, ma famille et les gens qui regardent le match à la maison, a affirmé Ovechkin. C'était un moment très spécial, un moment incroyable. »

Après l'avoir vu se retrouver avec un total de 999 points à la suite de sa prestation d'un but et deux aides dans le cadre d'un gain de 4-1 contre les Canadiens de Montréal, lundi au Centre Bell, les parents d'Ovechkin, son épouse et son frère se sont rendus au Verizon Center pour assister à sa quête d'un 1000e point à l'occasion du match contre Sidney Crosby et les Penguins. Ovechkin avait affiché son sens du spectacle en marquant un but à Montréal pour ainsi rejoindre le joueur légendaire des Canadiens Maurice Richard au 29e rang des buteurs dans les annales de la LNH, avec 544 filets.

L'entraîneur des Capitals Barry Trotz a raconté qu'il avait dit à Ovechkin après cette rencontre que « c'est 'cool' que tu aies égalé Maurice Richard à Montréal, mais c'est de circonstance que tu obtiennes ton 1000e point (à Washington), pour nos partisans ».

« C'est ce qu'il a fait et il n'a pas tardé à le faire », a souligné Trotz.

Après avoir reçu une passe de Backstrom lors d'une attaque à deux contre un, Ovechkin a transporté la rondelle en zone adverse à l'aile droite et a ensuite bifurqué vers l'enclave pour décocher un tir des poignets qui a battu le gardien Marc-André Fleury du côté du gant.

« Eh bien, il en a mis du temps. C'est la pensée qui nous traversait l'esprit, a relaté l'ailier droit des Capitals Justin Williams. J'ai juste secoué la tête. Plus rien de ce qu'il fait ne me surprend. »

Ce but a donné une avance aux Capitals tôt dans le match et dicté l'allure de la rencontre.

« Ç'a été un départ formidable pour lui et pour nous, a dit Trotz. Il y avait quelque chose dans son regard quand il a pris la rondelle, on sentait que quelque chose de bien allait se produire. Je suis vraiment content pour lui. Je sais que les gars sont enchantés pour lui, et aussi d'avoir vu l'histoire s'écrire devant eux. »

Ovechkin a ajouté un but en avantage numérique, son 1001e point, de son endroit habituel - le cercle gauche des mises en jeu - à 8:06 de la deuxième période pour accroître l'avance des Capitals à 2-0. Backstrom a récolté une aide sur ce but-là aussi.

Il surtout était fort à propos que le Suédois ait amassé une aide sur le 1000e point d'Ovechkin. Backstrom a participé à 204 des 448 buts d'Ovechkin (46 pour cent) depuis qu'il s'est joint aux Capitals en 2007-08.

« C'est le joueur avec lequel j'aime jouer et nous nous comprenons bien, a indiqué Ovechkin. Il y a une bonne chimie entre nous. »

Ovechkin a maintenant 21 buts cette saison, ce qui lui donne une égalité au troisième rang dans la LNH et le place à cinq filets de Crosby et du premier rang. Il a par ailleurs inscrit sept buts et cinq aides à ses 10 derniers matchs. Mais il est loin de faire le spectacle à lui seul.

Backstrom a marqué un but et récolté trois aides, mercredi, et il totalise deux buts et six aides à ses quatre plus récentes sorties. Williams a enregistré son 12e filet de la campagne et il a 10 buts et huit aides à ses 18 dernières rencontres. Evgeny Kuznetsov, qui a amassé une aide sur le but de Williams, a deux buts et sept aides à ses cinq derniers affrontements.

Et le gardien Braden Holtby n'a accordé que trois buts sur l'ensemble de ses quatre derniers matchs.

Forts d'une séquence de sept victoires et d'une fiche de 14-2-2 à leurs 18 derniers matchs, les Capitals ont atteint le stade de la mi-saison avec une fiche de 27-9-5 pour un total de 59 points, ce qui les place à un point des Blue Jackets de Columbus et du premier rang, autant dans la section Métropolitaine qu'au classement général de la Ligue. Ils ont aussi pris une avance de deux points sur les Penguins, qui ont un match en mains, stoppé à cinq la série de victoires de Pittsburgh et leur ont infligé un deuxième revers en temps réglementaire en 17 rencontres (13-2-2).

« Nous gagnons des matchs, mais j'espère que nous allons jouer notre meilleur hockey un peu plus tard », a dit Ovechkin.

Jouer mieux plus tard, en faisant allusion aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley, est ce qui importe le plus aux yeux d'Ovechkin et des Capitals cette saison. Ils ont remporté par une forte marge le Trophée des Présidents et établi un record d'équipe en signant 56 victoires la saison dernière, mais ils ont été éliminés au deuxième tour éliminatoire par les Penguins.

Ils ont essayé d'élever leur niveau de jeu au fil de la saison et ils ont surtout joué dans l'ombre des Blue Jackets, des Penguins, qui sont les champions en titre de la Coupe Stanley, et des Rangers de New York dans la section Métropolitaine, ces dernières équipes retenant pas mal toute l'attention.

Bien que les Capitals aient semblé lancer un message en mettant fin à la série de 16 victoires des Blue Jackets en l'emportant 5-0, jeudi dernier, et en s'imposant mercredi contre des Penguins en plein essor, ils disent que ce n'est pas ce qu'ils visaient.

« Non, absolument pas, a lancé Backstrom. Nous essayons juste de jouer notre match sans tambour ni trompette. Alors n'écrivez rien là-dessus. »

Trop tard.

En voir plus