Skip to main content

Alex Galchenyuk muté avec Andrighetto et Shaw

Therrien se blâme d'avoir vite replacé le jeune attaquant dans le trio principal à son retour au jeu

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Alex Galchenyuk a été rétrogradé de trio à l'entraînement des Canadiens de Montréal, jeudi. L'entraîneur Michel Therrien a assuré qu'il ne s'agit pas d'une punition pour le jeune attaquant.

Therrien a expliqué qu'il veut simplement lui permettre de retrouver son rythme à la suite de son retour au jeu.

« Ce n'est pas du tout un message (d'insatisfaction) que je souhaite lui envoyer, a précisé le pilote. C'est une évidence qu'Alex n'affiche pas le niveau de jeu qu'il avait en début de saison, pas uniquement sur le plan offensif, mais aussi sur le plan défensif.

« Je m'attribue une partie du blâme parce que je l'ai replacé tout de suite au sein du premier trio, a-t-il poursuivi. J'aurais espéré qu'il retrouve le même niveau à son retour. Force est de constater qu'il n'est vraiment pas rendu là. J'ai fait des ajustements en attendant. »

Galchenyuk n'avait donc plus Max Pacioretty et Alexander Radulov comme ailiers à l'entraînement à Brossard. Sven Andrighetto et Andrew Shaw les avaient remplacés.

Phillip Danault avait retrouvé Pacioretty et Radulov. Danault a bien fait en compagnie des deux joueurs en l'absence de Galchenyuk, qui a raté 18 matchs en raison d'une blessure.

Galchenyuk a bien paru à son premier match samedi, en marquant une fois dans la victoire de 5-4 contre les Rangers de New York au Centre Bell. Ç'a été nettement plus ardu pour lui et pour l'équipe dans les deux rencontres suivantes, deux défaites au cours desquelles on n'a réussi qu'un but et 38 tirs cadrés.

Therrien le pédagogue

Après avoir déploré le manque d'intensité de ses troupiers la veille, dans un revers de 4-1 face aux Penguins de Pittsburgh au Centre Bell, Therrien a tenu une séance d'entraînement vigoureuse et pédagogique avant le départ de l'équipe vers Newark, où elle se mesurera aux Devils du New Jersey, vendredi (19 h (HE); RDS, SNE, MSG+).

On l'a vu à plusieurs reprises fournir des explications au tableau et s'adresser directement à des joueurs qui effectuaient mal les exercices, incluant Galchenyuk.

« Il nous faut revenir à la structure, tant défensive qu'offensive. Nous nous sommes éloignés de notre style de jeu dernièrement. Nous avons revu certains aspects afin de resserrer le jeu et de revenir à la base », a explicité Therrien, en insistant sur le fait que la fatigue n'avait aucunement été un facteur dans la contre-performance des siens, mercredi. 

Pour ce qui est de Galchenyuk, qui est le cinquième pointeur du Tricolore avec 24 points en 28 points, il a dit ne pas se poser trop de questions face à la situation.

« Je n'ai joué que trois matchs depuis mon retour. Il n'y a pas un grand plat à faire avec ça. J'aurais évidemment voulu en faire davantage à l'attaque, comme tout le monde. Je vais redoubler d'ardeur à l'entraînement. »

Le jeune américano-russe âgé de 22 ans a dit voir d'un bon œil d'évoluer avec Andrighetto et Shaw.

« J'ai joué avec Andrighetto la saison dernière et nous avons eu de bons moments ensemble et la combativité de "Shawsy" fait que c'est facile de jouer avec lui, a-t-il soulevé. Cela dit, peu importe avec qui je joue, je dois être à mon mieux. »

Montoya vendredi, Price samedi

Therrien a confirmé qu'Al Montoya sera devant le but contre les Devils, tout en précisant le retour de Carey Price face aux Sabres de Buffalo au Centre Bell, samedi (19 h (HE); TVA Sports, SN, MSG-B).

En défense, l'entraîneur va revenir avec le duo formé de Jeff Petry et de Nathan Beaulieu. Dans les derniers matchs, Petry a surtout joué avec Mark Barberio et Beaulieu avec Zach Redmond. Le résultat n'a pas été éloquent.

« On fait parfois des changements qui ne fonctionnent pas. Ils (Petry et Beaulieu) ont déjà connu du succès ensemble. On va les jumeler de nouveau en espérant que ça donne de bons résultats. »

Markov dans le noir

L'absence du vétéran Andrei Markov qui se prolonge commence à être ressentie en défense. Markov, qui avait recommencé à s'entraîner avec le groupe il y a une dizaine de jours, n'est plus dans l'entourage de l'équipe.

Il a forcément essuyé un recul dans sa période de réadaptation visant à se rétablir d'une blessure à l'aine qui le contraint à l'inactivité depuis le 20 décembre (15 matchs).

« Je croyais, tout comme vous, qu'il était proche d'un retour au jeu quand il s'entraînait avec nous, avancé Therrien. Je ne tente pas de vous cacher quoi que ce soit. J'essaie simplement de vous relayer les informations que j'obtiens du personnel médical. Comme il n'y avait pas d'amélioration dans son cas, on a décidé d'user de prudence au lieu de persister. On parle maintenant d'une absence qui se calcule en semaines. Son retour n'est pas pour cette semaine, peut-être qu'il sera pour la semaine prochaine. » 

En 31 matchs cette saison, Markov a amassé 21 points, tout en présentant un différentiel de plus-7, en évoluant surtout aux côtés de Petry.

En voir plus