Skip to main content

5 Questions : Predators de Nashville

Le rendement de Pekka Rinne et la flamboyance de P.K. Subban pourraient mener l'équipe au titre de sa section

par Robby Stanley / Correspondant LNH.com

Chacune des 30 équipes de la LNH vit des hauts et des bas au cours d'une saison. Voici cinq questions cruciales qui décideront du sort des Predators de Nashville en 2016-17 :

Est-ce que la dernière saison de Pekka Rinne était une anomalie, ou le début d'une régression?

Rinne, âgé de 33 ans, a connu une campagne décevante par rapport à ses standards en 2015-16, terminant la saison avec une moyenne de buts alloués de 2,48 et un pourcentage d'arrêts de ,908. Les Predators n'ont pas besoin que Rinne soit le gardien qu'il était il y a cinq ans, mais ils ont besoin qu'il fasse mieux que l'an dernier s'ils veulent franchir la deuxième ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la première fois de l'histoire de l'équipe.

Est-ce que P.K. Subban peut mener les Predators au sommet?

Le style de jeu de Subban semble certainement taillé sur mesure avec la manière dont les Predators veulent jouer sous les ordres de Peter Laviolette. Subban est un défenseur mobile qui peut aussi soutenir l'attaque et être aussi dangereux en attaque qu'il peut l'être dans son propre territoire. La vitesse est un facteur important dans la LNH aujourd'hui, et cela explique en grande partie pourquoi les Predators ont pris la décision d'échanger un joueur comme Shea Weber pour obtenir Subban. De plus, l'ajout de Subban devrait donner aux Predators ce qui pourrait être la brigade défensive la plus dynamique de la ligue, et ils espèrent que cela sera suffisant pour faire d'eux des aspirants à la Coupe Stanley.

Est-ce que le groupe d'attaquants qui va former les deux derniers trios va rapporter?

Les Predators ont choisi de rendre leurs deux derniers trios plus jeunes et plus rapides lorsqu'ils ont choisi de ne pas retenir les services du centre Paul Gaustad, 34 ans, et qu'ils ont racheté le contrat d'Eric Nystrom, 33 ans. Les jeunes attaquants Colton Sissons, 22 ans, Viktor Arvidsson, 23 ans, Calle Jarnkrok, 25 ans, Austin Watson, 24 ans, et Miikka Salomaki, 23 ans, pourraient fournir aux Predators plus de potentiel offensif au sein de leurs deux derniers trios qu'au cours des dernières saisons, mais seront-ils aussi efficaces défensivement et en infériorité numérique que le groupe d'attaquants des dernières années?

Est-ce que Ryan Johansen peut être un joueur de premier plan?

Johansen a été acquis des Blue Jackets de Columbus le 6 janvier et est immédiatement devenu le centre no 1 de Nashville. Il a conclu la saison avec 34 points (huit buts, 26 passes) en 42 matchs avec les Predators après la transaction, mais Nashville a le sentiment qu'il peut faire encore mieux. Le directeur général David Poile a mis Johansen, âgé de 24 ans, au défi d'arriver au camp d'entraînement en pleine forme, et les Predators croient qu'il pourrait connaître sa saison la plus productive. Si Johansen est en mesure de produire comme un centre de premier plan, une chose sur laquelle les Predators n'ont jamais vraiment pu compter auparavant, ils pourraient remporter le titre de la section Centrale pour la première fois de l'histoire de l'équipe.

Est-ce qu'ils pourront miser sur un deuxième centre productif?

Les attaquants des Predators Mike Fisher et Mike Ribeiro ont tous deux été des joueurs productifs au cours de leur carrière dans la LNH, mais peuvent-ils continuer à l'être à 36 ans? Fisher et Ribeiro sont probablement les options de Nashville au centre du deuxième trio pour amorcer la saison, mais il pourrait y avoir un plan de secours si la production n'est pas au rendez-vous. Vladislav Kamenev, un centre de 20 ans sélectionné en deuxième ronde (42e au total) du repêchage 2014 de la LNH, semble avoir le potentiel pour évoluer sur les deux premiers trios. Mais s'il n'est toutefois pas encore prêt, Poile pourrait être forcé d'être actif vers la date limite des transactions de la LNH.

 

En voir plus