Skip to main content

5 Questions : Devils du New Jersey

La production offensive de Taylor Hall et l'endurance de Cory Schneider sont des éléments clés

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

Chacune des 30 équipes de la LNH vit des hauts et des bas au cours d'une saison. Voici cinq questions cruciales qui décideront du sort des Devils du New Jersey en 2016-17 :

Est-ce que Taylor Hall peut compter 30 buts?

 

Hall, 24 ans, a été acquis des Oilers d'Edmonton le 29 juin et il n'a jamais compté 30 buts en une saison. Cependant, il a été le meilleur marqueur des Oilers trois fois lors des quatre dernières années et il a été parmi les trois meilleurs marqueurs des siens à chacune de ses six campagnes dans la ligue. Il a amassé 65 points (26 buts et 39 aides) en 82 matchs l'an dernier. « Je ne me fixerai pas d'objectif précis, mais 30 buts, ça serait bien », a répondu Hall quand on lui a demandé s'il avait un nombre de buts en tête. « Kyle Palmieri et Adam Henrique ont atteint le plateau des 30 buts la saison passée et c'est en grande partie grâce au jeu de puissance. Si je peux reproduire ce qu'ils ont fait en avantage numérique, j'espère pouvoir toucher la cible plus souvent. »

 

Est-ce que Steven Santini est prêt à jouer régulièrement dans la LNH?

Ce défenseur droitier de 21 ans préconise un style robuste et direct. Il a été nommé le meilleur arrière défensif de la conférence Hockey East la saison dernière, alors qu'il évoluait pour Boston College. Il pourrait être jumelé à Jon Merrill ou même au vétéran Andy Greene. Santini (6 pieds 2 pouces, 205 livres) devra toutefois améliorer son jeu offensif. Ce n'est pas nécessairement une priorité, mais cela donnerait un bon coup de pouce à une brigade défensive qui n'a compté que 20 buts en 2015-16. Santini a inscrit un but et 18 aides en 41 parties avec les Eagles l'année passée.

Quel est le plan concernant l'utilisation des gardiens au cours du calendrier condensé de la LNH?

L'entraîneur John Hynes a déclaré qu'il avait discuté du calendrier avec son personnel et qu'ils avaient établi une stratégie. Cory Schneider a effectué 58 départs la saison dernière, mais il a raté 12 matchs en raison d'une blessure au genou droit. Il est permis de croire que Schneider pourrait obtenir jusqu'à 65 départs cette année. Toutefois, son auxiliaire, que ce soit Keith Kinkaid ou Scott Wedgewood, pourrait voir plus d'action que prévu puisqu'il y aura beaucoup de séries de deux matchs consécutifs ou de trois en quatre jours. La prochaine campagne durera 180 jours, c'est presque une semaine de moins que la dernière.

Est-ce que Patrik Elias sera de retour cette année?

Elias, 40 ans, est toujours joueur autonome sans compensation et il n'a disputé que 16 rencontres la saison passée en raison d'une blessure au genou droit. Il a été opéré le 11 mai et il est resté chez lui en République tchèque pendant presque tout l'été avant de revenir au New Jersey au début du mois de septembre. Il a patiné en solitaire au Prudential Center. Le directeur général Ray Shero prétend ne pas s'être fixé de date limite pour prendre une décision dans son cas. Elias est le meilleur de l'histoire de la franchise au chapitre des buts (408), des aides (617) et des points (1025). « Il a eu une année difficile à cause des blessures, mais ça serait extraordinaire pour notre groupe qu'il soit de retour », a affirmé l'ailier droit Kyle Palmieri. « Il joue dans cette ligue depuis (20 saisons) et il a vécu beaucoup de choses. Il apporte du leadership et de l'expérience. C'est un modèle pour tout le monde. »

Est-ce qu'un joueur pourrait surprendre à la ligne bleue?

Yohann Auvitu (6 pieds, 200 livres), originaire d'Ivry-sur-Seine, en France, a bien paru et il a pris de bonnes décisions à son premier camp d'entraînement dans la LNH. Auvitu, 27 ans, a passé les six dernières années dans la Liiga, la meilleure ligue professionnelle de Finlande, avec le HIFK Helsinki (2014-16) et le JYP Jyvaskyla (2010-14). Il a paraphé une entente de deux ans avec les Devils le 27 mai après avoir récolté 21 points (6 buts et 15 aides) en 48 matchs pour le HIFK la saison dernière, ce qui lui a valu le titre de meilleur défenseur de la Liiga. « Il a un très bon coup de patin, il contrôle bien la rondelle et il lit bien le jeu, a mentionné Hynes. Il ne lui reste qu'à s'adapter à l'espace limité et au jeu plus rapide. Il doit être plus agressif en échec avant et il doit comprendre comment jouer en défensive dans cette ligue quand on n'est pas en possession de la rondelle dans notre zone. »

En voir plus