Skip to main content

31 en 31 : Les grands enjeux chez les Flames

La performance de la brigade défensive et la stabilité devant le filet parmi les plus grandes questions à Calgary

par Aaron Vickers / Correspondant LNH.com

LNH.com offre une analyse en profondeur des espoirs de chacune des 31 équipes au cours du mois d'août. Aujourd'hui, les Flames de Calgary.

La dernière saison a été prometteuse pour les Flames de Calgary, qui se sont qualifiés aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour la deuxième fois en trois saisons. Calgary a fini au quatrième rang dans la section Pacifique et à la première place de quatrième as donnant accès aux séries dans l'Association de l'Ouest, mais les Flames ont été éliminés par les Ducks d'Anaheim au premier tour.

Le développement devrait se poursuivre alors que les Flames espèrent se transformer d'une équipe en reconstruction en prétendants constants. L'acquisition du gardien Mike Smith et le défenseur Travis Hamonic indiquent que les attentes sont désormais élevées à Calgary.

Voici trois questions auxquelles les Flames devront répondre:

1. La défensive va-t-elle réaliser son plein potentiel?

Possédant déjà trois défenseurs d'élite en Dougie Hamilton, TJ Brodie et le capitaine Mark Giordano, le directeur général Brad Treliving a ajouté Hamonic à la brigade, l'ayant acquis des Islanders de New York le 24 juin, avant d'accorder à Michael Stone un contrat de trois ans le 30 juin. Le groupe à Calgary représente une des défensives les plus profondes dans la LNH.

« En tant que joueur, c'est très emballant de voir à quel point cette équipe est engagée à la victoire, a dit Hamonic. Tu veux gagner et être entouré de très bons joueurs. C'est assurément le cas ici. »

Cependant, Hamonic vient de connaître une saison décevante, ayant enregistré un différentiel de moins-21 en 49 matchs. Brodie et Giordano espèrent également rebondir d'une performance médiocre. Brodie n'a inscrit que six buts et a présenté le pire différentiel de sa carrière dans la LNH, soit moins-16. Les 39 points (12 buts) de Giordano en 2016-17 représentent son pire total dans une saison complète dans la LNH depuis 2010-11, quand il en a récolté 27 en 61 rencontres.

31 en 31 Flames: Aperçu de la saison | Meilleurs espoirs | Analyse pour les poolers

2. Mike Smith pourra-t-il apporter de la stabilité devant le filet?

Les Flames auront un nouveau duo devant le filet pour une troisième saison consécutive. Après Jonas Hiller et Karri Ramo en 2015-16 et Brian Elliott et Chad Johnson en 2016-17, Calgary a fait l'acquisition de Smith des Coyotes de l'Arizona le 17 juin et d'Eddie Lack des Hurricanes de la Caroline le 29 juin.

L'équipe s'attend à ce que Smith, qui a affiché une moyenne de buts alloués de 2,29 et un pourcentage d'arrêts de ,914 avec les Coyotes la saison dernière, apporte de la stabilité à l'équipe.

« Je suis très compétitif, a dit Smith. J'ai l'obsession de gagner. Je crois que cette transaction représente une belle occasion et je vais m'attaquer au défi. J'ai tant de respect pour cette équipe. Il est toujours difficile de l'affronter. J'ai hâte de jouer de ce côté-ci et d'aider cette équipe à avoir beaucoup de succès. »

3. Y aura-t-il un autre espoir offensif qui va se distinguer?

Depuis le début de la reconstruction il y a quatre ans, les attaquants Sean Monahan, Johnny Gaudreau et Matthew Tkachuk se sont transformés d'espoirs en joueurs d'impact. Le joueur de centre Sam Bennett, quatrième choix du repêchage 2014 de la LNH, devrait poursuivre la même progression alors qu'il entamera sa troisième saison complète avec les Flames.

Le joueur de centre Mark Jankowski, choix no 21 du repêchage 2012, a passé quatre saisons à Providence College avant de connaître une solide saison recrue avec Stockton dans la Ligue américaine de hockey en 2016-17 (27 buts, 29 aides), et il devrait rivaliser pour un poste chez les Flames pendant le camp d'entraînement. L'ailier droit Spencer Foo, 23 ans, représente un autre candidat, lui qui a quitté l'Union College à la suite de sa saison de troisième année afin de s'entendre avec Calgary à titre de joueur autonome sans compensation. L'équipe s'attend à ce qu'il perce l'alignement à un certain moment cette saison. Les choix de premier tour des Flames au repêchage 2013, les attaquants Émile Poirier (no 22) et Hunter Shinkaruk (no 24), ont chacun disputé trois saisons complètes du hockey professionnel, et chaque joueur pourrait décrocher un poste avec Calgary.

En voir plus