Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Une victoire, deux plateaux

par Staff Writer / Montréal Canadiens
BUFFALO – Deux joueurs ont atteint des plateaux importants alors que le Tricolore s’approche lentement mais sûrement d’un record de la Ligue.


Après un gain de 7 à 2 face aux Sabres de Buffalo vendredi soir, les Canadiens ne sont plus qu’à deux victoires d’égaler le record du meilleur début de saison de la Ligue – dix victoires consécutives pour démarrer la saison – détenu conjointement par les Sabres de Buffalo (2006-2007) et les Maple Leafs de Toronto (1993-1994).

Alors que Tomas Plekanec a obtenu sa 300e mention d’assistance en carrière sur le filet d’Andrei Markov en deuxième période, ce dernier a inscrit un but et s’est fait complice sur quatre autres, une récolte de cinq points qui lui a permis d’atteindre le plateau des 500 points en carrière.

« Ce sont pratiquement tous des points qui sont passés sous silence. Année après année, il revient et fait exactement la même chose pour nous. Il est très bon avec la rondelle, il fait des jeux très intelligents et il comprend tout simplement bien le jeu », a déclaré Brendan Gallagher, auteur de deux buts durant la soirée. « Je savais qu’il était bon, mais une soirée de cinq est très spéciale pour n’importe qui. »

Ce qui était en effet le cas pour l’homme de la soirée.

« Évidemment, c’était une soirée très spéciale. Je n’aurais jamais cru pouvoir atteindre le plateau des 500 points. Peut-être que j’ai simplement été chanceux »,  de confier Markov, toujours aussi modeste. « C’est un effort d’équipe, c’est grâce à mes coéquipiers qui ont été là depuis le début. Je les en remercie grandement. »

Son partenaire à la ligne bleue, P.K. Subban, qui lui de son côté a récolté trois mentions d’aide, avait également de bons mots pour celui qu’il compare à ni plus ni moins qu’un des meilleurs défenseurs de la dernière décennie.

« Il joue du très bon hockey dernièrement, c’est une bonne influence pour moi, un très bon modèle également. Ce soir, c’était une autre leçon pour moi. Je compare souvent Markov à un gars comme Niklas Lidstrom, dans la façon dont il voit et lit le jeu. Tu peux ne pas le remarquer pendant toute une soirée, et quand tu regardes la feuille pointage, tu vois qu’ils ont amassé quelques points et qu’ils ont joué entre 25 et 29 minutes », d’analyser Subban (0B-8A), qui occupe le deuxième rang des pointeurs chez les arrières de la Ligue, derrière Andrei Markov (1B-8A), bon premier. « Il accompli son travail discrètement, mais d’une façon très efficace. C’est quelque chose que j’essaie de faire moi aussi. »

Andrei Markov est peut-être devenu le premier défenseur de plus de 36 ans en près de trois décennies à obtenir cinq points dans une soirée, mais, fidèle à lui-même, il a tenu à souligner avant tout la production des avants, qui ont inscrit jusqu’ici 28 des 30 buts du Tricolore cette saison – le plus haut total de tout le circuit Bettman.

« Tous nos attaquants travaillent très fort depuis le début de la saison. Ils jouent très intensément, c’est bien de voir leur efforts être récompensés », de conclure le Russe qui ne semble pas vouloir ralentir, malgré ses 36 ans.  « Nous devons tous simplement continuer à les supporter. »

Avec une telle performance, on peut dire que Markov s’est assez bien acquitté de sa tâche vendredi soir.

Vincent Régis écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Faits saillants: Canadiens @ Sabres
Je reviendrai… à Buffalo
Sept chanceux? Pas vraiment
Réaction en chaîne
Passer à la caisse

En voir plus