Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Une première pour P.K.

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – C’est difficile d’imaginer que P.K. Subban n’a encore jamais joué dans un Match des étoiles de la LNH.

Le défenseur de 26 ans a réalisé bon nombre d’exploits depuis son arrivée avec les Canadiens en 2009-2010, mais n’a jamais réellement joué dans le match de mi-saison annuel de la LNH. Ce sera chose faite dans trois semaines et demie lorsque le gagnant du trophée Norris en 2013 se rendra au Bridgestone Arena à Nashville pour démontrer tout son savoir-faire aux côtés des 43 autres meilleurs joueurs de hockey d'aujourd’hui.

Subban, qui fera partie des 11 représentants de la division atlantique, sera l’un des trois défenseurs sous la direction de Gérard Gallant dans le tournoi à trois-contre-trois qui opposera les quatre divisions de la LNH. Il sera accompagné à la ligne bleue des arrières Aaron Ekblad et Erik Karlsson. À l’attaque, la formation atlantique sera représentée par Patrice Bergeron, Jaromir Jagr, Leo Komarov, Dylan Larkin, Ryan O’Reilly et Steven Stamkos, tandis que les gardiens Roberto Luongo et Ben Bishop seront devant le filet.

Le numéro 76 des Canadiens avait fait une apparition lors du Match des étoiles en 2011 à Raleigh, en Caroline du Nord, remplaçant une recrue. Sa participation s’est cependant limitée à la compétition d’habiletés, rendant le voyage au Tennessee à la fin janvier encore plus spécial.

Malgré tout, Subban aurait bien aimé faire le voyage avec quelques-uns de ses coéquipiers.

« Évidemment, c’est un grand honneur pour moi. Je crois qu’il y aurait facilement pu y avoir quelques autres joueurs de l’équipe cette année qui aurait pu nous représenter au Match des étoiles. J’aurais aimé m’y rendre avec quelques autres gars, mais je vais faire de mon mieux pour représenter cette équipe comme n’importe quel autre joueur de ce vestiaire aurait fait », a offert Subban, qui a réagi à sa sélection suite à la victoire de 2 à 1 des Canadiens face aux Devils du New Jersey, mercredi soir. « Je vais me rendre là-bas et apprécier l’expérience avec ma famille et mes amis. On sait que ça peut être difficile au Match des étoiles. Je vais simplement passer du bon temps. »

L’incroyable coup de patin de Subban, sa vitesse et son côté créatif seront d’importants atouts pour permettre à la division atlantique de réaliser leur quête de remporter la compétition, encore plus avec autant d’espace de travail sur la glace. N’ayant pris part à la période de prolongation à trois-contre-trois qu'à trois reprises seulement jusqu’ici en 2015-2016, le défenseur natif de Toronto admet qu’il n’est pas encore tout à fait familier avec le nouveau format et qu’il devra faire ses classes avant le Match des étoiles du 31 janvier prochain.

« Je ne suis pas trop certain [du nouveau tournoi à trois-contre-trois]. Je n’ai pas encore lu beaucoup sur le sujet. Je sais simplement que ça se jouera à trois-contre-trois », a partagé Subban, qui est le défenseur ayant obtenu le plus de points pour les Canadiens cette saison avec 28 en 42 rencontres – en plus d’être l’homme le plus utilisé par Michel Therrien cette saison. « Je suis certain que tout le monde ici me préparera pour le déroulement du Match des étoiles. »

P.K. Subban avait porté le chandail de Jeff Skinner lors de la séance de tirs de barrage du concours d'habileté en 2011.

En 2010, Subban avait fait partie de l’alignement de départ du Match des étoiles de l’AHL alors qu’il portait les couleurs du club-école des Canadiens à l’époque, les Bulldogs de Hamilton. Après avoir électrisé la foule présente au Cumberland County Civic Center à Portland avec un épatant but face au gardien de Houston Anton Khudobin lors de la séance de tirs de barrage du concours d’habileté, Subban a aussi marqué le but gagnant en tirs de barrage le jour suivant, permettant à son équipe de l’emporter par la marque de 10 à 9 face à PlanetUSA.

« Ça fait six ou sept ans de ça, déjà. Le temps file », s’est souvenu Subban en riant, qui conserve de bons souvenirs de cette expérience. « J’essaie toujours d’avoir du plaisir et de m’amuser. Je crois que, parfois, on oublie que c’est du sport. C’est un événement qui existe pour les partisans. En réalité, le fait que j’aille à ce match ne tient pas seulement de moi; c’est aussi grâce à la façon dont notre équipe a joué cette saison. C’est ce qui m’a permis d’être choisi pour faire partie de cette équipe. »

Ce qu’il reste maintenant à savoir, c’est si Subban sortira quelques tours de son chapeau lors du concours d’habiletés du 30 janvier. Il ne veut pas trop en révéler pour l’instant, mais il ne faudrait pas être surpris de le voir réussir à faire lever la foule à un moment durant la soirée. Comment oublier son idée ingénieuse de porter le chandail de Jeff Skinner à la séance de tirs de barrage du concours d’habileté il y a cinq ans?

« Je ne sais pas encore ce que je vais faire », a indiqué Subban, un sourire aux lèvres. « Je vais simplement m’amuser là-bas. On verra ce qui arrivera. Je vais simplement profiter du moment, m’amuser et apprécier mon expérience. »

Matt Cudzinowski écrit pour canadiens.com. Traduction par Élise Robillard.

LIRE AUSSI
Les Canadiens acquièrent l’ailier droit Max Friberg des Ducks d’Anaheim, en retour de Dustin Tokarski
(Dés)avantage Byron
Le jeu des chiffres - 6 janvier 2016

La LNH annonce les formations complètes et les entraîneurs pour le Match des étoiles Honda 2016 de la LNH

Premier rôle

En voir plus