Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Un vent de soulagement

par Staff Writer / Montréal Canadiens
ATLANTA – Le soulagement pouvait se lire sur les visages dans le vestiaire des Canadiens après l’entraînement matinal à Atlanta.


«Nous nous soucions des gars qui sont sur l’équipe et ça fait du bien de voir que personne n’a bougé», a lancé le capitaine des Canadiens, Brian Gionta. « Tous les gars sont confortables avec l’équipe que nous avons. Quand nous jouons de la façon que nous savons le faire, nous sommes une équipe difficile à battre. Nous devons seulement retrouver notre constance. »

Réaction de P.K. Subban
Son compagnon de toujours Scott Gomez sait trop bien à quel point ce genre de journée peut être stressant pour les jeunes joueurs de l’alignement.

« Il n’y a rien à faire lorsqu’on se fait échanger – ce n’est pas comme si tu pouvais dire "je n’y vais pas". Ça fait partie du boulot. J’ai appris ça le Jour 1», a mentionné Gomez. Certains des jeunes joueurs, tu peux voir que quand leur nom est mentionné, ça les énerve, mais il faut les prendre à part et leur en parler, parce qu’on est tous passé par là. »

Et quand il dit qu’il est passé par là, Scott Gomez dit vrai et il s’en souvient comme si c’était hier.

«Je crois que depuis ma saison recrue, mon nom est sorti chaque année. Il y a une année où j’étais vraiment nerveux quand mon cochambreur Jay Pandolfo et moi avons entendu une rumeur que nous étions échangés contre Rob Blake », se souvient Gomez. «Des rumeurs vont toujours être lancées et si on embarque là-dedans, on ne se fait que du mal, à soi et à l’équipe. »

Comme la plupart des joueurs sondés dans le vestiaire, le numéro 11 est satisfait de sa formation.

« Il faut aimer le groupe dans lequel on se trouve et c’est le cas. C’est tout ce qui compte », a rajouté le vétéran joueur de centre. «Nous nous entendons bien, c’est un bon groupe de gars et il y a une bonne atmosphère dans le vestiaire. C’est tissé serré et personne ne veut partir. Nous sommes heureux que tout le monde soit encore là »

Du côté du pilote du Tricolore, Jacques Martin est également satisfait des effectifs qu’il a sous la main pour terminer la saison et poursuivre en séries éliminatoires.

«Je suis confortable avec notre équipe. Quand on regarde les additions qu’on a faites au cours des dernières semaines, comme Sopel, Mara, Wisniewski, ce sont des joueurs qui sont là pour remplacer les joueurs blessés», rappelle Martin. «On aime les joueurs qu’on a. On a dû négocier avec les blessures toute l’année et c’est pour ça qu’on a ajouté les derniers éléments. Il ne faut pas oublier d’autres ajouts au cours de la saison, comme Pacioretty ou Desharnais. On a ajouté de jeunes joueurs qui aident notre équipe à performer soir après soir.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI

Les pendules à l’heure
Les Canadiens obtiennent Drew MacIntyre
Canadiens cette semaine – 28 février 2011 
Le métronome 
Le Tricolore obtient Brent Sopel et Nigel Dawes des Thrashers
En voir plus