Skip to main content
The Official Site of the Canadiens de Montréal

Un entraînement pas comme les autres

par Staff Writer / Montréal Canadiens

MONTRÉAL – Ce n’est pas tous les jours que des milliers d’amateurs de hockey se réunissent au Centre Bell pour un simple entraînement de routine.

C’est 17 000 fidèles qui ont passé leur dimanche matin en compagnie des Canadiens dans le cadre de la Pratique Provigo. Et, bien que tous les entraînements tenus au Complexe sportif Bell à Brossard soient ouverts au public, il s’agissait d’une première expérience du genre pour bien des joueurs dans le vestiaire des Canadiens.

« Non, je n’ai jamais rien vu de tel », a souligné Paul Byron après la Pratique Provigo, l’attaquant participant pour une première fois à l’événement ce dimanche. « C’est comme un match qui affiche complet. Juste de se rendre ici, avec le trafic pour stationner, j’avais l’impression que c’était un vrai match. C’est vraiment plaisant pour tout le monde. Les enfants ont adoré. Tout le monde aime ça. »

P.K. Subban s'apprête à faire un heureux!

C’était également une première pour le gardien Mike Condon, qui avait l’air surpris de voir autant de partisans réunis pour un simple entraînement.

« Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Je savais qu’il s’agissait d’un entraînement ouvert au public, mais je ne savais pas trop ce que ça voulait dire. Nous sommes sortis, et le Centre Bell était presque rempli à pleine capacité. Rien n’est petit ici. C’était vraiment plaisant de faire partie d’un événement comme ça », a affirmé le gardien, qui avait été nommé troisième étoile du match contre les Flyers vendredi soir et qui a effectué de très bons arrêts dimanche matin lors de la séance de tirs de barrage et du trois contre trois. « Ce n’est pas la pratique la plus évidente pour les gardiens, mais c’est toujours bon d’avoir des échappées à 1 contre 0 et 2 contre 0 pour se pratiquer. On fait ça pour les partisans et c’est vraiment très plaisant. C’était la première fois que j’entendais la sirène retentir au Centre Bell après avoir accordé un but », a-t-il déclaré en souriant.

Comme en veut l’habitude, Michel Therrien a été généreux avec la foule du Centre Bell. Suite à quelques exercices réguliers avec ses trios, l’entraîneur-chef a enchaîné avec du trois contre trois, puis une traditionnelle séance de tirs de barrage. Une fois l’entraînement terminé, les joueurs ont lancé rondelles et bâtons dans la foule, au plaisir des partisans s’étant déplacés pour l’occasion.

« C’est incroyable. Ces partisans sont les meilleurs au monde. C’est le meilleur endroit où jouer. Il n’y a rien de mieux que le Centre Bell », a laissé savoir Dale Weise qui prenait part dimanche à la Pratique Provigo pour une deuxième fois. « Le fait qu’ils se soient déplacés, surtout avec la mauvaise période que nous connaissons ces temps-ci, ça représente beaucoup pour l’équipe. C’est tellement une belle journée pour les partisans. C’est une belle journée pour les joueurs. Tout le monde apprécie. »

À sa première campagne avec les Canadiens, le défenseur originaire de Montréal Mark Barberio n’était pas surpris de voir une foule aussi nombreuse dimanche matin, mais se disait tout de même impressionné.

Brendan Gallagher célébre avec P.K. Subban et Jacob De La Rose après avoir marqué le but gagnant de la séance de tirs de barrage lors de la Pratique Provigo.

« Les gars en parlait quand ils ont embarqué sur la glace. C’est fou. Pour ceux qui vivent ça pour une première fois, c’est vraiment spécial. C’est très cool de voir autant de gens dans les estrades », a affirmé le défenseur, qui compte un but et quatre points en 18 matchs avec les Canadiens cette saison. « Ça fait vraiment du bien une journée comme ça, d’embarquer sur la glace et d’avoir des milliers de personnes qui t’applaudissent. C’est une belle atmosphère. On pouvait voir que les gars étaient excités de s’entraîner. »

Il faut dire que, pour les joueurs, il s’agit d’une grande marque de confiance de voir 17 000 partisans assister à un entraînement au Centre Bell, principalement avec la période difficile que traverse présentement l’équipe.

« Ça ne m’a pas surpris », a laissé savoir Byron, notant le soutien indéfectible des partisans montréalais, aujourd’hui et lors des derniers mois. « On a les meilleurs fans au monde. D’avoir leur soutien, pour tout le monde ici, ça nous donne beaucoup de confiance et c’est bon pour nous. On fait tout ce qu’on peut pour faire les séries. On donne tout ce qu’on a sur la glace. D’avoir le soutien des fans, c’est très bon. »

Une chose est certaine : la victoire vendredi et ce dimanche matin unique ne peuvent qu’être une source d’inspiration positive pour la route vers les séries.

Élise Robillard écrit pour canadiens.com

VOIR AUSSI
Faits saillants: Pratique Provigo
Le dernier mot : Oscar De La Hoya
Une rencontre avec Scotty

Du début à la fin

En voir plus