Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Repartir la tête haute

par Staff Writer / Montréal Canadiens
WASHINGTON – Les Canadiens méritaient de quitter Washington avec deux points en banque. Malheureusement les Capitals avaient d’autres plans en tête.


Avec une séquence de quatre victoires consécutives en jeu, le Tricolore ne s’est de nouveau aucunement laissé intimider par les Alex Ovechkin, Nicklas Backstrom et le reste des Capitals. Comme ce fut le cas depuis le début de cette heureuse séquence, des joueurs différents se sont levés et ont sonné la charge pour Montréal. Ce soir, ce fut le cas du trio de Tomas Plekanec, Brian Gionta et Daniel Brière, qui ont terminé la soirée avec une récolte de deux buts et cinq points.

Toutefois, l’équipe locale n’a jamais ralenti et a réussi à niveler la marque en fin de rencontre par l’entremise d’une des bêtes noires des Canadiens, Eric Fehr, avant de finalement se sauver avec une victoire de 3 à 2 durement acquise en tirs de barrage.

« J’ai aimé la manière qu’on a joué. Même en troisième période, on n’est pas resté assis. On a essayé de provoquer de bonnes choses. Mais ce sont des choses qui arrivent », admet l’entraîneur-chef Michel Therrien, qui voit tout de même sa troupe récolter au moins un point dans une cinquième rencontre d’affilée. « On aurait probablement mérité de partir d’ici avec deux points. Il faut maintenant se regrouper et commencer à penser au match de demain contre Toronto. »

Prenant part seulement à une quatrième rencontre nécessitant les tirs de barrage pour décider l’issue d’un match, Montréal affrontait une équipe qui pour sa part en était à une huitième situation de la sorte, les Capitals ont porté vendredi leur fiche à six victoires et deux défaites en 2013-2014 lorsque le match se rendait à la limite. Conscient que la tâche était difficile d’avance en raison de la présence de nombreux joueurs offensifs de renom du côté de Washington, Therrien ne croit pas que l’adversaire détenait un avantage malgré le fait qu’ils ont souvent été en tirs de barrage cette saison.

« On a réussi quand même à marquer deux buts. Habituellement ça nous place en bonne position pour remporter la fusillade », poursuit Therrien, de qui l’équipe n’a remporté qu’un seul match en tirs de barrage depuis le début de la campagne. « Mais il ne faut pas oublier qu’ils ont beaucoup de joueurs de talent. Dans des situations comme ça, c’est souvent les efforts individuels qui sont déterminants. »

S’il y a quelqu’un en particulier qui aurait mérité de repartir du Verizon Center avec une victoire en poche, c’est bien Peter Budaj. De nouveau très solide devant son filet, le gardien slovaque a gardé son équipe dans le match tout au long de la rencontre en multipliant fréquemment les arrêts en rafale.

Après avoir défait justement ces mêmes Capitals il y a une semaine, Budaj sait que ses coéquipiers ont tout fait pour l’emporter et qu’il n’y a personne à blâmer pour cette troisième défaite de l’année en temps supplémentaire.

« Je ne veux pas rien enlever à Washington ce soir. Nous avons obtenu 37 lancers sur leur filet et ils en ont eu 26. Nous les avons pris d’assaut. Ils ont continué de batailler et ont finalement obtenu un but chanceux », confie Budaj, qui a stoppé 24 des 26 lancers dirigés vers lui, avant de céder à trois reprises en tirs de barrage. « Le premier est dû à un problème de communication et s’est retrouvé dans le filet. Le deuxième était un tir rapide qui m’a déjoué. C’est décevant. Ils ont une équipe talentueuse et ils ont profité au maximum de leurs chances.»

Bien que le résultat final n’était pas celui souhaité, le Tricolore devra rapidement oublier cette défaite puisqu’il reprendra du service dès samedi. Ils recevront la visite des Maple Leafs qui étaient également à l’action vendredi.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.


VOIR AUSSI
Le jeu des chiffres - 29 novembre 2013
Faits saillants: Canadiens @ Capitals
Face à face: Canadiens @ Capitals
Les choses changent vite
Quand les chiffres parlent: La précision remarquable d’Andrei Markov

En voir plus