Skip to main content
Site officiel des Canadiens de Montréal

Rapport des Bulldogs – 10 mars 2010

par Staff Writer / Montréal Canadiens
MONTRÉAL – Des records, c’est fait pour être battu. Parlez-en aux joueurs des Bulldogs qui, tout au long de la saison, ont fracassé des records et en fracassent encore.


Au risque de sonner comme un vieux disque égratigné, c’est encore de la défensive que provient l’établissement de ces nouvelles marques. Lors de la même rencontre de vendredi dernier contre les Wolves de Chicago, le club-école des Thrashers d’Atlanta, les défenseurs des Bulldogs ont établi deux nouveaux records d’équipe.

P.K. Subban est le premier des deux. En survolant la patinoire d’un bout à l’autre avant de déjouer complètement le défenseur par une feinte entre les patins et en déposant la rondelle sur la palette de J.T. Wyman, le numéro 76 s’est fait complice d’un but pour la 32e fois de la saison, ce qui lui donne un total de 45 points en 61 matchs. C’est ainsi qu’avec encore 16 matchs à disputer, Subban est devenu le meilleur pointeur en une saison chez les défenseurs des Bulldogs. La marque précédente, de 44 points, appartenait à Yannick Weber (2008-2009) et à Sven Butenschon (2001-2002).

De plus, Subban s’approche dangereusement du différentiel record de +/-38 établit par l’actuel défenseur des Canadiens en 2002-2003, Marc-André Bergeron. Le défenseur des Bulldogs se situe présentement à +/- 37.

Un peu plus de trois minutes après l’exploit de Subban, le défenseur André Benoît s’est fait complice du but de Mike Glumac, ce qui portait son total de points en carrière avec les Bulldogs à 86, ce qui lui a permis de dépasser le meneur de tous les temps chez les défenseurs avec 85 points, Dan Jancevski.

Ces deux nouvelles marques s’ajoutent à celle établie plus tôt dans la saison par les gardiens des Bulldogs qui ont réussi à fermer la porte à tous les tirs ennemis durant trois matchs d’affilée, au début du mois de décembre. Le nouveau record a été établi à 207 minutes et 21 secondes sans que la lumière rouge s’allume derrière l’homme masqué des Bulldogs.

Avec les exploits individuels viennent souvent les exploits d’équipe. Avec la victoire de mardi dernier contre les Marlies de Toronto, les Bulldogs ont prolongé leur séquence victorieuse à neuf matchs, égalant ainsi le record de la formation ontarienne. Cette séquence de victoires permet également à la troupe de Guy Boucher d’avoir la possibilité d’éclipser la meilleure récolte des Bulldogs, 110 points en 2002-2003, eux qui ont déjà récolté 92 points avec 16 matchs à faire.

À ce rythme, l’édition 2009-2010 des Bulldogs obligera les statisticiens à laisser tomber le liquide correcteur pour une réimpression du livre des records.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com

Voir aussi
Retour à Montréal réussi
Plein régime
Halak remporte la coupe Molson pour janvier et février 
En voir plus